Saint-Lambert-de-Lauzon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Saint-Lambert.
Saint-Lambert-de-Lauzon
Église de Saint-Lambert-de-Lauzon
Église de Saint-Lambert-de-Lauzon
Administration
Pays Drapeau du Canada Canada
Province Drapeau : Québec Québec
Région Chaudière-Appalaches
Subdivision régionale La Nouvelle-Beauce
Statut municipal Municipalité
Maire
Mandat
Olivier Dumais
2017-2021
Démographie
Gentilé Lambertin, ine
Population 6 647 hab.[1] (2016)
Densité 62 hab./km2
Géographie
Coordonnées 46° 35′ 00″ nord, 71° 12′ 00″ ouest
Superficie 10 703 ha = 107,03 km2
Divers
Code géographique 26070
Localisation
Localisation de Saint-Lambert-de-Lauzon dans La Nouvelle-Beauce
Localisation de Saint-Lambert-de-Lauzon dans La Nouvelle-Beauce

Géolocalisation sur la carte : Québec

Voir la carte administrative de la zone Québec (conique)
City locator 14.svg
Saint-Lambert-de-Lauzon

Géolocalisation sur la carte : Québec

Voir la carte topographique de la zone Québec (conique)
City locator 14.svg
Saint-Lambert-de-Lauzon

Saint-Lambert-de-Lauzon, parfois appelée Saint-Lambert-de-Lévis[2] est une municipalité dans la municipalité régionale de comté de La Nouvelle-Beauce au Québec (Canada), située dans la région administrative de Chaudière-Appalaches. Elle est nommée en l'honneur de Lambert de Maastricht et Jean de Lauzon.[réf. nécessaire]

Histoire[modifier | modifier le code]

Le , la municipalité de la paroisse de Saint-Lambert-de-Lauzon a changé son statut pour celui de « municipalité »[3].

Chronologie[modifier | modifier le code]

  • 1er juillet 1855 : Érection de la paroisse de Saint Lambert de Lauzon.
  • 15 mars 1969 : La paroisse change de nom pour Saint-Lambert-de-Lauzon.
  • 22 juin 2013 : La paroisse change son statut pour celui de municipalité.

Administration[modifier | modifier le code]

Les élections municipales se font en bloc pour le maire et les six conseillers[4].

Saint-Lambert-de-Lauzon
Maires depuis 2001
Élection Maire Qualité Résultat
2001 Jacques Pelletier Voir
2005 François Barret Voir
2009 Voir
2013 Voir
2017 Olivier Dumais Voir
Élection partielle en italique
Depuis 2005, les élections sont simultanées dans toutes les municipalités québécoises

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique
1996 2001 2006 2011 2016
4 590 4 857 5 401 6 177 6 647

Lieux d'enseignement[modifier | modifier le code]

  • École primaire du Bac : L'augmentation de la population apporte l'agrandissement de l'École primaire du Bac qui subit des travaux en 2012
  • CPE L'enfant d'eau

Centre de loisirs[modifier | modifier le code]

Situés sur la rue du Pont, à l'ouest de la rivière Chaudière, le Centre de loisirs et le parc Alexis-Blanchet adjacent sont les endroits où peuvent se pratiquer plusieurs activités sportives et sociales[5].

Installations:

Municipalités limitrophes[modifier | modifier le code]

Rose des vents Lévis (Saint-Étienne-de-Lauzon) Lévis (Breakeyville) Lévis (Saint-Jean-Chrysostome), Saint-Henri Rose des vents
N Saint-Isidore
O    Saint-Lambert-de-Lauzon    E
S
Saint-Gilles Saint-Narcisse-de-Beaurivage Saint-Bernard

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Recensement du Canada, 2016
  2. Commission de toponymie du Québec
  3. Institut de la statistique du Québec, « Modifications aux municipalités », Modifications aux municipalités du Québec,‎ , p. 3 (ISSN 1715-6408, lire en ligne)
  4. « Liste des municipalités divisées en districts électoraux », sur DGEQ (consulté en janvier 2018)
  5. Site de la municipalité

Voir aussi[modifier | modifier le code]