Liste des seigneurs de Donges

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Liste des seigneurs et vicomtes de Donges

Au XIe siècle, le comte de Nantes fait construire un château à Donges afin de défendre la rive droite de l'estuaire de la Loire

Seigneurs de Donges[modifier | modifier le code]

Famille de Donges[modifier | modifier le code]

Les premiers seigneurs de Donges portaient pour blason : Echiqueté d'or et d'azur.
  •  ???? - ???? Rotald, seigneur de Donges, qui d'après son nom, semble d'origine germanique. Il serait issu des chefs normands, qui régnaient en maîtres sur les rives de la Loire au Xe siècle

Vicomtes de Donges[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Vicomté de Donges.

Famille de Donges[modifier | modifier le code]

Les vicomtes de Donges s'installèrent en la forteresse du Lorieuc, au milieu des marais de Crossac, en 1125, après que Conan III le Gros ait donné l'ordre de détruire la place forte de Donges. Ces représailles étaient dues au fait que le vicomte Savaric s'était rendu complice des méfaits de Olivier de Pontchâteau sur les terres de l'Abbaye Saint-Sauveur de Redon[4].

Famille de Rochefort[modifier | modifier le code]

Armes des vicomtes de Donges issus de la Famille de Rochefort : vairé d'or et d'azur.

Cette famille descenderait de la maison de Bretagne[9].

Maison de Rieux[modifier | modifier le code]

Armes de la Maison de Rieux : D'azur à dix besants d'or posés 4, 3, 2, 1.

Famille de Sainte-Maure[modifier | modifier le code]

Il fit hommage au roi pour Donges en 1550 tandis que sa femme se retira à Laval et y mourut sans enfant en 1567.

Maison de Rieux, Branche de Donges[modifier | modifier le code]

Maison de Rieux, Branche d'Assérac[modifier | modifier le code]

Le 28 février 1679, ses dettes poussent Jean-Gustave à vendre son marquisat d'Assérac à René de Lopriac, baron de Coëtmadeuc qui en rendit hommage au roi le 21 juin 1680 et lui fournit aveu l'année suivante.

En 1690, ce sera au tour de la vicomté de Donges d'être vendue au baron de Coëtmadeuc

Il vendra également en 1702 à L. de Béringhen le domaine de Châteauneuf.

Famille de Lopriac[modifier | modifier le code]

Armes de la Maison de Lopriac : De sable au chef d'argent, chargé de trois coquilles de gueules.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Frioul prit soin de faire ratifier solennellement toutes ses donations par ses deux fils, le jour de la Saint Urbain 1083, dans la cathédrale de Nantes, en présence du chapitre et de l'abbé de Marmoutier, Barthélémi.
  2. L'acte en fut dressé à la cour du vicomte ("in aula vice-comitis de Dongia, coram tota curia
  3. selon la généalogie de la Famille de Carné, Savary serait le premier vicomte de Donges
  4. Cartulaire de l'Abbaye Saint-Sauveur de Redon
  5. témoin en 1164 d'une donation faite par Eudon II de Porhoët, au prieuré de Saint-Martin de Josselin (Dom Morice, Preuves de l'Histoire de Bretagne, I, 654).
  6. Il fit une donation vers la fin du XIIe siècle au prieuré de Donges
  7. Rouaud III fit accord en 1219 avec un de ses vassaux, Guillaume Anger (Dom Morice, Preuves de l'Histoire de Bretagne, I 427, 654 et 841).
  8. Fille ou petite-fille de Eon ou Eudon de Donges
  9. selon B.Yeurc'h (Noblesse de Bretagne,PUR,1999,p62)
  10. Il confirma en 1247 une donation faite au prieuré de Donges.
  11. Il apparaît avec Caro de Bodégat et Hugues Catus dans une montre reçue à Dinan par Thibaut de Rochefort, son cousin germain, au mois de Juillet 1351
  12. Pierre Le Baud, p. 312 ; D'Argentré, p. 303
  13. Le Laboureur, généal. des Budes, p. 47
  14. par lettres du 15 juin 1458
  15. président à la minorité de la duchesse Anne" B.Yeurc'h (Catalogue généalogique de la Noblesse bretonne, http://www.histware.com)
  16. filiation avec sa mère incertaine, sa mère peut-être aussi Suzanne de Bourbon (B.Yeurc'h (Catalogue généalogique de la Noblesse bretonne, http://www.histware.com))
  17. filiation avec sa mère incertaine, sa mère peut-être aussi Catherine de Laval (B.Yeurc'h (Catalogue généalogique de la Noblesse bretonne, http://www.histware.com))
  18. a et b B.Yeurc'h (Catalogue généalogique de la Noblesse bretonne, http://www.histware.com)
  19. né en 1503 selon o guionneau 18 ans en 1526 selon B.Yeurc'h (BSAF, Les seigneurs de Penmarc'h en Saint-Frégant, 1930, p. 52-92)
  20. Archives de Loire Inférieure, B1009
  21. Archives d'Ille-et-Vilaine