Jean VII d'Harcourt

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Jean VII.
Jean VII d'Harcourt
Biographie
Naissance
Décès
Famille
Père
Conjoint
Marie d'Alençon (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Enfants

Jean VII d'Harcourt, comte d'Harcourt, mort le 18 décembre 1452 à Chatellerault, fut chevalier, comte d'Aumale, vicomte de Châtellerault, seigneur de Mézières, d'Elbeuf, de Lillebonne, de La Saussaye, etc.

Il était le fils de Jean VI d'Harcourt, comte d'Harcourt, et de Catherine de Bourbon, belle-sœur du roi Charles V.

Il participa au siège de Taillebourg où il fut fait chevalier par son oncle Louis II de Bourbon. Il fit également le siège de Tunis et d'Harfleur.

Il se distingua lors de la bataille d'Azincourt (1415), où il fut fait prisonnier.

En 1418, son château d'Harcourt fut pris par les Anglais. Ses titres de comte d'Aumale et d'Harcourt furent usurpés et donnés aux comte de Warwick et au duc de Clarence. Son cousin le roi Charles VI le soutint alors en le nommant capitaine général de Normandie et en lui accordant un don de 1 000 livres.

Il mourut le 18 décembre 1452 et fut inhumé au couvent des cordeliers de Châtellerault qu'il avait fondé. Avec lui s'est éteinte la branche aînée des comtes d'Harcourt.

Il avait épousé le 17 mars 1389 Marie d'Alençon (morte en 1418), princesse du sang, fille de Pierre II d'Alençon et de Marie Chamaillard d'Anthenaise, vicomtesse de Beaumont.

Il était le père de Jean VIII d'Harcourt (1396-1424), comte d'Aumale, lieutenant et capitaine général de Normandie, tué à la bataille de Verneuil ; de Marie d'Harcourt (1398-1476) épouse d'Antoine de Lorraine, comte de Vaudémont et de Guise, qui est à l'origine de la branche des Harcourt-Lorraine ; et de Jeanne d'Harcourt qui épouse de Jean III de Rieux : d'où la crise de succession du comté d'Harcourt, revendiqué par les deux sœurs Marie et Jeanne ; la réconciliation ne viendra qu'avec le mariage en 1555 de leurs descendants respectifs René II de Lorraine-Elbeuf et Louise de Rieux d'Harcourt.

Article connexe[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  • Gilles-André de La Roque, Histoire généalogique de la maison de Harcourt, 1662
  • Dom Le Noir, Preuves généalogiques et historiques de la Maison d'Harcourt, 1907
  • Georges Martin, Histoire et généalogie de la Maison d'Harcourt, 1994
  • Dictionnaire de biographie française, Paris, 1989