Le Seure

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le Seure
L'entrée du village.
L'entrée du village.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Nouvelle-Aquitaine
Département Charente-Maritime
Arrondissement Saintes
Canton Chaniers
Intercommunalité Communauté d'agglomération de Saintes
Maire
Mandat
Geneviève Thouard
2014-2020
Code postal 17770
Code commune 17426
Démographie
Gentilé Seurois
Population
municipale
250 hab. (2014en augmentation de 4.6 % par rapport à 2009)
Densité 44 hab./km2
Géographie
Coordonnées 45° 47′ 28″ nord, 0° 21′ 56″ ouest
Altitude Min. 11 m
Max. 26 m
Superficie 5,68 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Charente-Maritime

Voir sur la carte administrative de la Charente-Maritime
City locator 14.svg
Le Seure

Géolocalisation sur la carte : Charente-Maritime

Voir sur la carte topographique de la Charente-Maritime
City locator 14.svg
Le Seure

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Le Seure

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Le Seure

Le Seure est une commune du Sud-Ouest de la France située dans le département de la Charente-Maritime (région Nouvelle-Aquitaine).

Ses habitants sont appelés les Seurois et les Seuroises[1].

Géographie[modifier | modifier le code]

La commune du Seure est longée par la vallée de l'Antenne située en zone Natura 2000.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes de Le Seure
Mons
Migron Le Seure
Saint-Sulpice-de-Cognac
(Charente)
Mesnac
(Charente)

Histoire[modifier | modifier le code]

L'état des paroisses de 1686 nous apprend que la paroisse du Seure a pour seigneur Guinaudeau de Montigny, comporte 51 feux et produit du grain et un peu de vin[2].

Administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
2001 en cours Geneviève Thouard DVG Agricultrice
Les données manquantes sont à compléter.

Intercommunalité[modifier | modifier le code]

Jusqu'à la fin de l'année 2012, la commune du Seure faisait partie de la communauté de communes Vignobles et Vals boisés du Pays Buriaud qui comprenait dix communes ; cette dernière a fusionné avec la communauté d'agglomération de Saintes le 1er janvier 2013[3].

Depuis janvier 2013, Le Seure fait donc partie de la Communauté d'agglomération de Saintes dont le siège administratif est situé à Saintes.

Fiscalité[modifier | modifier le code]

La fiscalité est d'un taux de 8,91 % pour la taxe d'habitation, 14,78 % sur le foncier bâti, 48,82 % sur le non bâti et 21,55 % de taxe professionnelle, et comme la communauté de communes prélève sur l'ensemble des quatre taxes, respectivement 1,67 %, 3,25 %, 8,06 % et 3,07 % cela donne au total et avant que s'y ajoutent le département et la région, 10,58 % pour la taxe d'habitation, 18,03 % sur le foncier bâti, 56,88 % sur le non bâti et 24,62 % de taxe professionnelle (chiffres 2007).

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du , les populations légales des communes sont publiées annuellement dans le cadre d'un recensement qui repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[4]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2006[5],[Note 1].

En 2014, la commune comptait 250 habitants, en augmentation de 4,6 % par rapport à 2009 (Charente-Maritime : 3,21 % , France hors Mayotte : 2,49 %)

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
402 390 351 479 504 540 501 549 544
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
531 504 531 472 487 448 441 445 457
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
429 411 349 302 283 296 234 279 228
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2014
231 239 215 203 207 214 240 234 250
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[6] puis Insee à partir de 2006[7].)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie[modifier | modifier le code]

l'Antenne au Seure

Agriculture[modifier | modifier le code]

La viticulture occupe une partie importante de l'activité agricole. La commune est classée dans les Fins Bois, dans la zone d'appellation d'origine contrôlée du cognac[8].

Tourisme[modifier | modifier le code]

Des chambres d'hôtes existent au moulin de Vergnée

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique, pour les populations légales postérieures à 1999, que les populations correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et que les populations des années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

Liens externes[modifier | modifier le code]