Les Ardentes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (février 2013).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).

Les Ardentes
Genre Rock, rap, electro, pop, chanson française
Lieu Blason de Liège Liège Drapeau de la Belgique Belgique
Coordonnées 50° 39′ 11″ Nord 5° 36′ 39″ Est / 50.653018, 5.610922
Période 5 jours début juillet
Scènes Parc dans le Parc Astrid. HF6 et Aquarium dans les Halles des Foires de Coronmeuse
Capacité 80 000
Date de création 2006
Fondateurs Fabrice Lamproye et Gaëtan Servais
Statut juridique SPRL
Site web http://www.lesardentes.be

Les Ardentes est le nom d'un festival de musique qui se déroule début juillet à Liège (au parc Reine Astrid, près du centre de la ville) en Belgique depuis 2006[1]. D'abord sous-titré électro-rock, le festival s'ouvre rapidement à toutes les musiques pop, rock, musiques électroniques, chanson française mais aussi hip-hop et même jazz.

Il devient l'un des rendez-vous incontournables de l'été pour les festivaliers dans l'Euregio. Chaque année le festival attire de plus en plus de monde, il est passé de 25 000 personnes en 2006 à 70 000 en 2011 puis 76 000 en 2014[2].

En 2007[Lien à corriger], le festival passe de 3 à 4 jours puis à 5 jours pour fêter ses dix ans en 2016[3]. Le festival est facilement accessible, des navettes spéciales TEC permettent aux festivaliers de faire un aller-retour entre le site et la gare des Guillemins en passant par le centre ville. Grâce à sa situation, le festival organise un camping situé le long de la Meuse à une centaine de mètres du site des concerts. Les prestations musicales se déroulent sur 3 scènes, la grande (La scène Parc) située au centre du parc et les deux autres (La scène FIL rebaptisée HF6 en hommage aux hauts fourneaux liégeois à partir de 2008 et la scène Aquarium) situées dans le complexe des Halles des foires de Liège. Entre 2011 et 2013 une quatrième scène Red Bull Elektropedia est dédiée à la musique électronique et aux Djs.

Historique[modifier | modifier le code]

2006[modifier | modifier le code]

Première édition les 7, 8 et 9 juillet rassemblant environ 25 000 personnes avec en tête d'affiche Indochine.

Premier jour[modifier | modifier le code]

Deuxième jour[modifier | modifier le code]

Troisième jour[modifier | modifier le code]

2007[modifier | modifier le code]

Deuxième édition les 5, 6, 7 et 8 juillet rassemblant 43 000 personnes. Les pass 4 jours étaient tous vendus, et la journée du dimanche était à guichets fermés.

Ouverture[modifier | modifier le code]

Premier jour[modifier | modifier le code]

Deuxième jour[modifier | modifier le code]

Troisième jour[modifier | modifier le code]

2008[modifier | modifier le code]

Troisième édition les 10, 11, 12 et 13 juillet rassemblant 56 000 personnes. Les pass 4 jours étaient tous vendus, et la journée du dimanche était à guichets fermés.

Premier jour[modifier | modifier le code]

Deuxième jour[modifier | modifier le code]

Troisième jour[modifier | modifier le code]

Quatrième jour[modifier | modifier le code]

2009[modifier | modifier le code]

Quatrième édition les 9, 10, 11 et 12 juillet rassemblant 57 000 personnes. Elle propose une toute nouvelle formule de logement sur le site du festival : Les Festihuts.

Premier jour[modifier | modifier le code]

Deuxième jour[modifier | modifier le code]

Troisième jour[modifier | modifier le code]

Quatrième jour[modifier | modifier le code]

2010[modifier | modifier le code]

Cinquième édition les 8, 9, 10, et 11 juillet rassemblant 60 000 personnes. Elle est marquée par une forte chaleur durant tout le festival. Cette année marque aussi l'arrivée des gobelets réutilisables. Le rappeur canadien Drake doit y annuler son premier concert en Belgique à la suite des problèmes de santé de sa mère[4]. Le festival accueille une première fois Pharrell Williams avec son groupe N.E.R.D.

Premier jour[modifier | modifier le code]

Deuxième jour[modifier | modifier le code]

Troisième jour[modifier | modifier le code]

Quatrième jour[modifier | modifier le code]

2011[modifier | modifier le code]

Sixième édition les 7, 8, 9 et 10 juillet rassemblant plus de 70 000 personnes[5]. Les journées de vendredi et du dimanche étaient à guichets fermés, et les pass 4 jours étaient tous vendus. La scène HF6 est installée dans un chapiteau à la suite de l'incendie survenu plus tôt dans l'année aux Halles des Foires de Liège[6]. Une quatrième scène Red Bull Elektropedia est ouverte les vendredi et samedi. Pour célébrer ses cinq ans, le festival propose le camping gratuitement[7].

Premier jour[modifier | modifier le code]

Deuxième jour[modifier | modifier le code]

Troisième jour[modifier | modifier le code]

Quatrième jour[modifier | modifier le code]

2012[modifier | modifier le code]

Le festival accueille 67 000 festivaliers pour sa septième édition du 5 au 8 juillet. La scène HF6 réintègre les Halles des Foires reconstruites aux côtés de la scène Aquarium et Red Bull Elektropedia.

50 Cent, Marilyn Manson, Morrissey, Patti Smith, White Lies, The Ting Tings, Cypress Hill, M83, Hubert-Felix Thiefaine, Rodrigo y Gabriela & CUBA, Rufus Wainwright, Booka Shade live, Dionysos, Edward Sharpe & The Magnetic Zeros, Warpaint, Balkan Beat Box, Far East Movement, Erol Alkan, Mike Skinner, Beardyman, Madeon, Michael Kiwanuka, Yeasayer, Milow, I Blame Coco, The Magician, Gaz Coombes, Caravan Palace, The Jon Spencer Blues Explusion, Joeystarr, Brigitte, Mr. Oizo, Pony Pony Run Run, Dub Fx, Kavinsky, Death in Vegas, Joshua, The Experimental Tropic Blues Band, Dan San, Rustie, Joker, True Tiger, Rednek, Morning Parade, Absynthe Minded, Jonathan Wilson, Romano Nervoso, Noa Moon, Blake Worrell, Hippocampe Fou, Raving George, Kill Frenzy, Divine, Ed Kowalczyk, Pretty Lights, Twin Shadow, The Bony King of nowhere, Sharon Van Etten, hollie Cook, François & The Atlas Mountain, Housse de Racket, Great Mountain Fire, The Hickey Underworld, Theophilus London, Carbon Airways, Juvenils, BRNS, Soko, Maverick Sabre, School is Cool, Birdpen, Shearwater, Here We Go Magic, Sallie Ford & The Sound Outside, Kennedy's Bridge, The Peas Project, Eptic, Kastor & Dice, DJ Baz, Glyph, The Offenders, Jerikan, Big Moustache Bandits, Supreems, DC Salas, Issa Maiga, Matterhorn, The Klaxx, Roscoe, The Parlotones, Gaetan Streel.

2013[modifier | modifier le code]

La huitième édition les 11, 12, 13 et 14 juillet accueille 60 000 festivaliers. La scène Aquarium est supprimée pour revenir à trois scènes le Parc, le HF6 et Red Bull Elektropedia.

-M-, dEUS, Mika, Kaiser Chiefs, NAS, Steve Aoki, Arno, Hooverphonic, Lou Doillon, Dada Life, Miguel, BB Brunes, Feed Me, Digitalism, Iamx, Stupeflip, 1995, The Raveonettes, An Pierle, Hanni El Khatib, Disiz, Alex Hepburn, Danakil, Balthazar, DJ Hype, Jacco Gardner, The Heavy, Waka Flocka Flame, Vismets, Superlux, Oxmo Puccino, Soldout, The Maccabees, Eiffel, La Femme, Skip&Die, Aufgang, Figure, Trombone Shorty, MØ, Trixie Whitley, Piano Club, Grems, G Dub feat. Original Sin & Sub Zero, Annix feat. Konichi & Decimal Bass, Bigflo & Oli, Ego Troopers, A Notre Tour feat. Lomepal Caballero La Smala Exodarap, Elvis Black Stars, Lieutenant, Raving George, Locked Groove, FCL feat. San Soda & Red D, A.N.D.Y., Mr. Magnetik, Compact Disk Dummies, Yew, Pale Grey, Junior, Robbing Millions, Two Kids on Holiday, Zenobe & Gaston, Telefunk, Concept Fytra, Mokele, Concept Fytra, Jackin with the Drums.

2014[modifier | modifier le code]

La neuvième édition du festival bat tous les records avec 76 000 festivaliers du 10 au 13 juillet. Le concert de Stromae se joue devant plus de 20 000 personnes au Parc Astrid. Réclamée par les festivaliers, la scène Aquarium fait son grand retour dans les Halles des Foires.

PLACEBO // STROMAE // MASSIVE ATTACK // M.I.A. // SHAKA PONK // SELAH SUE // WIZ KHALIFA // METHOD MAN & REDMAN // IAM // VITALIC VTLZR // T.I. // MOBB DEEP // NNEKA // MARK LANEGAN BAND // MAGNUS // BEN L’ONCLE SOUL // THE HORRORS // SCHOOLBOY Q // DAUGHTER // NAUGHTY BOY // GIORGIO MORODER // ZEDS DEAD // BOOKA SHADE live // JOAN AS POLICE WOMAN // CASCADEUR // NAÂMAN // CARIBOU // PANDA BEAR // MELANIE DE BIASIO // MILKY CHANCE // EARL SWEATSHIRT // DANNY BROWN // KID INK // BANKS // SON LUX // VALERIE JUNE // PALMA VIOLETS // SLEIGH BELLS // AUSTRA // CLAUDE VONSTROKE // TIMBER TIMBRE // NATHAN FAKE // AGORIA // TODD TERJE live // MLCD // AU REVOIR SIMONE // LA PEGATINA // DOPE D.O.D // YELLOW CLAW // S-CREW // GEORGIO // JULIA HOLTER // KATE BOY // ELLIPHANT // THE INTERNET // JIMMY EDGAR // DAN LE SAC & SCROOBIUS PIP // FANFARLO // FACTORY FLOOR // THE BOTS // KENNEDY'S BRIDGE // MADENSUYU // THE INSPECTOR CLUZO // AER // THE VAN JETS // BENJAMIN CLEMENTINE // DANTON EEPROM // ARCHIE BRONSON OUTFIT // CATS ON TREES // THE FEATHER // LEAF HOUSE // THE SORE LOSERS // CIRCA WAVES // ISAIAH RASHAD // COELY // BOOGARINS // MATHILDE RENAULT // DEV!S // LES R’TARDATAIRES // OLD JAZZY BEAT MASTAZZ // ULYSSE

2015[modifier | modifier le code]

Pour sa dixième édition du 9 au 12 juillet le festival parvient a attirer l'artiste de l'année Kendrick Lamar et une affiche saluée comme la meilleure de l'histoire de l'événement, essentiellement en hip-hop et musiques urbaines[8]. Le festival conforte sa notoriété à l'étranger mais connaît une baisse de fréquentation de son public local avec 64 000 festivaliers[9].

Kendrick Lamar - Nicki Minaj - Iggy Pop - Paul Weller - The Hives - Charlie Winston - Paul Kalkbrenner - dEUS - ASAP Rocky - Oscar and the Wolf - Cœur de pirate - The Dø - Rae Sremmurd - August Alsina - Flatbush Zombies - Starflam - Freddie Gibbs - Denzel Curry - La Smala - Logic - Stuff - Atomic Spliff - Hesytap Squad - La Roux - De La Soul & Big Band - Bakermat - Bonobo (DJ Set) - Brns - Claptone (Immortal Live) - The Avener - Joke - Temples - Hercules & Love affair - Hanni El Khatib - Baxter Dury - Binkbeats - Lapalux - Lost Frequencies - Mount Kimbie - Nick Mulvey - Criolo - Tom McRae - feu! Chatterton - Paon - Fùgù Mango - Alaska Gold Rush - Gloria Boateng - Benjamin Clementine - Nero (Dj Set) - Flux Pavilion - Rl Grime - The Charlatans - James Vincent Mcmorrow - Clark - Gaz Coombes - The Experimental Tropic Blues Band - Roscoe - Forest Swords - Ben Khan - Paula Temple Woods - Slow Magic - King Gizzard & The Lizard Wizard - Great Mountain Fire - Icicle Live - Bed Rugs - Elvis Black Stars - Grandgeorge - Konoba - Yoko Syndrome - D'Angelo - Fauve - Metronomy - Balthazar - Black Rebel Motorcycle Club - Tinie Tempah - Nekfeu - Erlend Øye - Mountain Bike - Ratking - Sleaford Mods - Bigflo et Oli - Alice on the Roof - L'Or du Commun

2016[modifier | modifier le code]

Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
La typographie de cet article ou de cette section ne respecte pas les conventions de Wikipédia (indiquez la date de pose grâce au paramètre date).

Vous pouvez corriger, en discuter sur l’Atelier typographique ou créer la discussion.

Le festival ajoute un cinquième jour et accueille le groupe Indochine dix ans après le passage du groupe à la première édition. Pharrell Williams est également de retour après sa prestation avec N.E.R.D en 2010. Le festival se positionne comme un des événements majeurs en Europe pour les amateurs de hip-hop et de musiques urbaines. La scène Aquarium est ouverte pour la première fois du jeudi au dimanche.

Mercredi 6 Juillet

INDOCHINE - SUEDE - IBRAHIM MAALOUF - HYPHEN HYPHEN - COMPACT DISK DUMMIES – WHITE – Proximus « Highway To Les Ardentes ».

Jeudi 7 juillet

MARK RONSON (dj set) - FLYING LOTUS - MAC MILLER (Annulé) - ACTION BRONSON - WILKINSON live - YOUNG THUG (Annulé)- FEU! CHATTERTON - THUNDERCAT - ANDY C & MC TONN PIPER - YELAWOLF - FRICTION & LINGUISTICS - NAAMAN - PNL - STUFF. – FKJ live – SUPERPOZE live – THYLACINE live - LITTLE SIMZ - ODDISEE & GOOD COMPNY - ALPHA WANN - GEORGIO - BAGARRE - WOODIE SMALLS- JAMESZOO – SOLDIER’S HEART

Vendredi 8 juillet

2MANYDJS (live) – CHRISTOPHE - CHARLES BRADLEY & HIS EXTRAORDINAIRES - TY DOLLA $IGN - DJ SHADOW - JURASSIC 5 – RONE live - SNIPER – WORAKLS band – MAX COOPER presents « Emergence » live – KÖLSCH – ANDY STOTT live - VINCE STAPLES - GUIZMO - HOLLYWOOD PORN STARS - SECTION BOYZ - BALOJI - JAZZ CARTIER - JAHKOY – NOEMIE WOLFS - DEMI PORTION – KENNEDY’S BRIDGE - NICOLAS MICHAUX - BEFFROI

Samedi 9 juillet

PHARRELL WILLIAMS - CAT POWER - BIGFLO & OLI - CARIBBEAN DANDEE (JOEYSTARR & NATHY) - KURT VILE & THE VIOLATORS - JUNGLE dj set - GOAT - ALICE ON THE ROOF - Synapson - DAN SAN - BROKEN BACK - ONRA live - SON LUX - SCRED CONNEXION - GUTS live band - NAIVE NEW BEATERS - YALL – SALUTE live - MOANING CITIES – CABALLERO & JEANJASS - LES R'TARDATAIRES - ULYSSE - LAS AVES

Dimanche 10 juillet

NEKFEU - FUTURE - AARON – LILLY WOOD & THE PRICK - IBEYI - JOSE GONZALEZ - TYLER THE CREATOR - CASSEURS FLOWTERS - KAMASI WASHINGTON - LES INNOCENTS - ANGEL HAZE - SNARKY PUPPY - BLACK MOUNTAIN - MARC RIBOT & YOUNG PHILADELPHIANS - MUSTII - APRILE - TEME TAN

Contestation[modifier | modifier le code]

Un mouvement appelé les Barbantes s'est créé entre 2009 et 2015 pour mettre en valeur les lieux alternatifs et underground liégeois. Il porte une critique radicale du modèle des Ardentes et des festivals belges en général.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. lesoir.be, « Partners - lesoir.be », sur lesoir.be (consulté le 2 mai 2016)
  2. lameuse.be, « Les Ardentes à Liège battent leur record de fréquentation avec 76.000 festivaliers », sur lameuse (consulté le 2 mai 2016)
  3. Adrien Mouchet, « Les Ardentes fêtent leurs dix ans avec un cinquième jour et Indochine - MusicZine - Actualité musicale », sur musiczine.lavenir.net (consulté le 2 mai 2016)
  4. « Drake ne viendra pas aux Ardentes », sur 7s7 (consulté le 2 mai 2016)
  5. (fr) « 70 000 festivaliers aux Ardentes à Liège », sur RTBF Info,‎ (consulté le 2 mai 2016)
  6. (fr) « Violent incendie aux Halles des foires de Coronmeuse », sur www.lavenir.net (consulté le 2 mai 2016)
  7. « Ardentes 2011 : camping gratuit », sur www.rtc.be (consulté le 2 mai 2016)
  8. « Le parcours de Moustique aux Ardentes 2015 », sur Moustique.be (consulté le 2 mai 2016)
  9. « Pour conclure les Ardentes 2015… | frontstage/ », sur blog.lesoir.be (consulté le 2 mai 2016)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]