Le Vauclin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le Vauclin
Image illustrative de l'article Le Vauclin
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Martinique
Département Martinique
Arrondissement Le Marin
Intercommunalité Communauté d'agglomération de l'Espace Sud de la Martinique
Maire
Mandat
Raymond Occolier
2014-2020
Code postal 97280
Code commune 97232
Démographie
Gentilé Vauclinois / Vauclinoises
Population
municipale
9 128 hab. (2014)
Densité 234 hab./km2
Géographie
Coordonnées 14° 32′ 44″ nord, 60° 50′ 17″ ouest
Altitude Min. 0 m – Max. 504 m
Superficie 39,06 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Martinique

Voir la carte administrative de Martinique
City locator 14.svg
Le Vauclin

Géolocalisation sur la carte : Martinique

Voir la carte topographique de Martinique
City locator 14.svg
Le Vauclin

Le Vauclin est une commune française, située dans le sud-est du département de la Martinique et de la région Martinique. Ses habitants sont appelés les Vauclinois et les Vauclinoises.

Géographie[modifier | modifier le code]

Les communes limitrophes sont au nord Le François, à l'ouest le Saint-Esprit, au sud-ouest Rivière-Pilote et au sud Le Marin. De la côte jusqu'au sommet de la montagne du Vauclin, il y a une forêt xérophile (sèche) à mésophile (moyennement humide).

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le nom de la commune proviendrait du nom du seigneur de Vauquelin, qui y possédait des plantations.

Histoire[modifier | modifier le code]

L'habitation du seigneur de Vauquelin, enrichi par ses plantations de canne à sucre et de tabac, aurait laissé son nom au quartier institué en commune en 1837.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1959 1977 Georges Celma DVG puis DVD Conseiller général (1955-1979)
1977 1995 Yves Juston UDF Conseiller général (1979-1998)
1995 en cours Raymond Occolier PS puis DVG Conseiller général (1998-2004)

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1961. À partir du , les populations légales des communes sont publiées annuellement dans le cadre d'un recensement qui repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[1]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2008[2],[Note 1].

En 2014, la commune comptait 9 128 habitants, en augmentation de 0,45 % par rapport à 2009 (Martinique : -3,15 % , France hors Mayotte : 2,49 %)

           Évolution de la population  [modifier]
1961 1967 1974 1982 1990 1999 2008 2013 2014
7 587 7 732 7 711 6 950 7 741 7 778 8 947 9 097 9 128
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[3] puis Insee à partir de 2006[4].)
Histogramme de l'évolution démographique

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Économie[modifier | modifier le code]

Le taux de chômage, en 1999, fut de 42,8 %[5]. Située sur la côte atlantique de la Martinique, les activités de la commune du Vauclin sont principalement orientées vers la pêche.

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • La Pointe Faula et ses fonds blancs. Protégée par une barrière de corail, la Pointe Faula est une plage très appréciée des Martiniquais car les fonds sableux y sont à peine recouverts de quelques dizaines de centimètres d’eau et s’enfoncent depuis le bord jusqu’aux Fonds Blancs au milieu du lagon, permettant de rejoindre ceux-ci en marchant. Autre atout de cette plage : son eau est l’une des plus chaudes de toute la Caraïbe.
  • La plage de Petite Anse Macabou (début de la randonnée « Trace des Caps »)
  • La Montagne du Vauclin et son calvaire
  • Le Front de Mer
  • La centrale éolienne de Morne Carrière (seules éoliennes implantées sur l'île)
  • La Pointe Chaudière
  • Buste de Louis-Joseph Landa (mlace du Marché)

Sports[modifier | modifier le code]

Équipement sportif :

  • Stade municipal du Vauclin.
  • Terrain de basket du bourg
  • Club UCPA activités nautiques

Clubs sportifs :

  • CS Vauclinois, football, basket-ball, handball
  • US Boé, football
  • CCV (Club Cycliste du Vauclin), cyclisme
  • Airfly, club de kitesurf[6].

La Pointe Faula, au Vauclin a tendance depuis ces dernières années à devenir l’un des spots de kitesurf les plus importants de l’île. Bénéficiant d’une zone dédiée à la pratique du Kite[7], la Pointe Faula a vu l’affluence des kiters exploser ces dernières années.

Le spot de Kitesurf a encore gagné en visibilité depuis 2014 puisqu’il s’y est tenu le Festival International des Sports Extrêmes[8] avec de nombreuses célébrités dont José Garcia. Cet évènement a rassemblé des centaines de personnes durant plusieurs jours à la Pointe Faula et a été retransmis à l’international[9].

Tourisme[modifier | modifier le code]

Le Vauclin a vu le nombre de touristes augmenter ces dernières années, notamment du fait de l’accroissement de la renommée du spot de kitesurf de Pointe Faula. Plusieurs structures touristiques ont vu le jour.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique, pour les populations légales postérieures à 1999, que les populations correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et que les populations des années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :