Le Caméléon (comics)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Caméléon (homonymie).

Le Caméléon est un personnage créé par Stan Lee et Steve Ditko dans The Amazing Spider-Man #1. C'est le premier super-vilain auquel fait face Spider-Man.

Biographie de fiction[modifier | modifier le code]

C'est un espion maître du déguisement qui utilise des masques en latex et imite la voix de chaque personne pour qui il se fait passer. Il entretient à sa ceinture un mini-ordinateur qui peut copier un nombre infini de portraits. Dmitri Smerdiakov est le demi-frère de Sergueï Kravinov, alias Kraven le chasseur.

Dans sa jeunesse, il était fasciné par la force de Kraven et a toujours voulu montrer qu'il pouvait être plus fort que lui. Lors de sa rencontre avec Spider-Man, il a prouvé qu'il pouvait le tromper facilement et il s'est fait passer pour le tisseur devant les policiers. Ceux-ci ont d'abord voulu arrêter le héros mais il a prouvé en arrachant un morceau d'uniforme de policier que le Caméléon s'était encore transformé en gardien de la paix.

Depuis, il a souvent joué des tours à Spider-Man, dont un coup macabre où, aidé par le Vautour, il a fait croire à Peter Parker que ses parents étaient encore vivants. Quand Peter apprit la vérité, le Caméléon put s’échapper jusqu’au manoir où Kraven s'était suicidé. Fou de rage, Spider-Man le bat à la limite de la mort, ignorant les cris de supplice de sa victime et le laissant dans un état comateux.

Smerdyakov fut interné au Institut Ravencroft mais réussit à s’échapper et adopta l’identité de Peter Parker, comprenant qu'il était Spider-Man, mais fut démasqué par Mary-Jane Watson, qui connaissait trop bien son mari pour être ainsi dupée et, avec une batte de baseball, elle le frappa violemment. Fuyant, il fut abattu par son neveu, Alyosha Kravinoff, qui avait repris l’identité de Kraven de son père, au prétexte qu’il ne pouvait y avoir qu’un seul authentique Kravinoff dans le monde. Une nouvelle fois, le Caméléon survécut tout juste. Plus tard, il s’arrangea pour rencontrer Spider-Man au sommet du Pont de Brooklyn, le lieu de la mort de Gwen Stacy, souhaitant faire amende de ses crimes passés. Là, il tenta de se suicider en sautant dans le vide. Renfermé à Ravencroft, sa psychose se développa au point qu’il en vint à se prendre pour Sergeï Kravinoff ; il tenta une nouvelle fois de tuer Spider-Man ainsi que Alyosha, mais fut vaincu par leur alliance et enfermé de nouveau. Quelque temps après, il fut libéré et intégra les Sinister Twelve organisés par le Bouffon Vert ; échappant à l’attaque des héros venus porter secours à Spider-Man, le Caméléon se fit discret jusqu’à la révélation publique de sa vraie identité par Spider-Man, peu après l’adoption du Superhuman Registration Act (SRA). Il réunit alors plusieurs anciens ennemis du héros, parfois par la force, sous le nom des Exterminateurs, pour tenter une nouvelle fois d’éliminer son ennemi ; ainsi, avec Electro, l'Épouvantail, l’Essaim, Feu Follet, l’Homme de métal il attaqua Spider-Man, prenant en otage les Osborn et menaçant même May Parker. Mais, alors que le tisseur venait à bout des Exterminateurs, le Caméléon était humilié par May Parker elle-même qui ne fut pas dupe de lui quand il tenta de se faire passer pour son neveu.

Après One More Day, le mariage de Peter et Mary-Jane ne fait plus partie de la continuité de Marvel et l'identité de Spider-Man et effacée de la mémoire collective. Les répercussions de One More Day sur la biographie du Caméléon sont inconnues.

Trivia[modifier | modifier le code]

Le nom Dmitri Smerdyakov, dérive des deux personnages, Dmitri et Smerdiakov, du roman Les Frères Karamazov de Fiodor Dostoïevski[réf. nécessaire].