L'Oiseau vert

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

L'Oiseau vert
Auteur Carlo Gozzi
Pays Italie
Genre commedia dell'arte
Lieu de parution Venise
Date de parution 1765

L'Oiseau vert (L'augellino belverde) est une comédie de Carlo Gozzi (auteur italien de pièces de théâtre) parue en 1765. Elle fait partie de la commedia dell'arte. Elle est divisée en 5 actes et 16 scènes. Les personnages sont pour la plupart masqués mais réalistes en général. C'est une suite de L'Amour de trois oranges.

Argument[modifier | modifier le code]

La pièce raconte l'histoire de jumeaux bâtards dont le père adoptif, Truffaldin, ne veut plus s'occuper. Leur vrai père est le roi de Monterotondo mais ils ne le sauront que par l'oiseau vert, prince transformé en oiseau.

Cet oiseau s'occupe de la reine Ninette, enfermée sous un évier par la reine-mère Tartagliona pendant que son fils s'occupe d'une guerre qui dure 18 ans. Le roi Tartaglia tombera alors amoureux de sa fille, Barbarine, qu'il avait abandonnée dans une rivière lorsqu'elle était bébé avec son frère jumeau. Le premier ministre Pantalon va alors tout faire pour éviter le mariage entre le père et sa fille.

La reine-mère sera transformée par l'oiseau vert en tortue avec son conseiller poète qui, lui, deviendra âne.

Personnages[modifier | modifier le code]

Par ordre d'apparition :

  • Brighella : conseiller poète et astrologue au service de la reine-mère
  • Pantalon : premier ministre du roi
  • Truffaldin : père adoptif des deux jumeaux
  • Truffaldino : boucher, il est le père adoptif des jumeaux et deviendra leur bouffon
  • Smeraldine : femme de Truffaldino, elle est la mère adoptive des jumeaux et deviendra leur servante
  • Barbarina : jumelle de Renzo, fille du roi
  • Renzo : jumeau de Barbarina, fils du roi
  • Ninette : épouse du roi Tartaglia, mère des jumeaux
  • L'oiseau vert : roi de Terredombre, il est transformé en oiseau et s'occupe de la reine Ninette
  • Calmon : sergent-chef des statues
  • Tartaglia : roi de Monterotondo, mari de Ninette, père des jumeaux
  • Le garde
  • Tartagliona : reine-mère, mère de Tartaglia
  • La fée Serpentine
  • Les pommes qui chantent
  • La grotte
  • L'eau qui danse
  • Les Maures
  • Rioba
  • Pompea : statue

Liens externes[modifier | modifier le code]