Labastide-Esparbairenque

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Labastide.
Labastide-Esparbairenque
Vue générale de Labastide-Esparbairenque
Vue générale de Labastide-Esparbairenque
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Occitanie
Département Aude
Arrondissement Carcassonne
Canton Villemoustaussou
Intercommunalité Communauté de communes de la Montagne noire
Maire
Mandat
Régis Huc
2014-2020
Code postal 11380
Code commune 11180
Démographie
Gentilé Labastidencs
Population
municipale
85 hab. (2014)
Densité 5,1 hab./km2
Géographie
Coordonnées 43° 22′ 54″ nord, 2° 23′ 45″ est
Altitude Min. 300 m – Max. 984 m
Superficie 16,77 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Labastide-Esparbairenque

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Labastide-Esparbairenque

Labastide-Esparbairenque est une commune française située dans le département de l'Aude, en région Occitanie.

Ses habitants sont appelés les Labastidencs et Labastidenques au féminin.

Géographie[modifier | modifier le code]

Labastide-Esparbairenque est une commune du Cabardès située sur la route départementale D9 qui mène de Roquefère à Pradelles-Cabardès. Le village s'étage à flanc de montagne à 460 m d'altitude en moyenne. Du point de vue climatique, il est soumis à la fois à des influences océaniques et méditerranéennes. Aussi rencontre-t-on sur le territoire communal aussi bien des chataigniers, arbre emblématique du Cabardès, que des chênes verts, essence plus caractéristique des milieux méditerranéens.

Histoire[modifier | modifier le code]

En 1260 le village est cité sous le nom de Castrum de Prévérenca, il devient bastide en 1322. À cette époque les bastides ont pour vocation d'accueillir de nouvelles populations en leur proposant une terre cultivable et une habitation. Le seigneur offre les terres, le roi son soutien.

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason de Labastide-Esparbairenque Blason D'or à un sautoir de sinople.
Détails Le statut officiel du blason reste à déterminer.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 2001 2020 Régis Huc PS  
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du , les populations légales des communes sont publiées annuellement dans le cadre d'un recensement qui repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[1]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2008[2],[Note 1].

En 2014, la commune comptait 85 habitants, en diminution de -2,3 % par rapport à 2009 (Aude : 3,15 % , France hors Mayotte : 2,49 %)

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
446 476 485 469 503 510 511 489 506
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
467 447 422 386 392 394 417 409 392
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
335 312 250 188 182 154 159 157 177
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2008 2013 2014
138 113 90 86 94 103 83 84 85
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[3] puis Insee à partir de 2006[4].)
Histogramme de l'évolution démographique

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Saint-Sernin
Saint-André
Lavoir Saint-André

Cette petite église datant du XIe siècle est le seul édifice religieux d'art roman conservé en Cabardès. Restaurée en 1974, elle peut à nouveau accueillir le culte. Elle est située près du hameau de Cubserviès.

L'église paroissiale Saint-André située à l'écart du village dans un cadre champêtre date dans sa configuration actuelle du début XVIe siècle. Elle a été bâtie à l'emplacement d'une église plus ancienne déjà mentionnée dans la deuxième moitié du XIIIe siècle. Elle comporte des ouvertures en arc brisé. La tour de clocher positionnée à l'angle sud-ouest de l'édifice est remarquable de sobriété.

  • Lavoir Saint-André

Cet édifice très bien conservé est caractéristique des lavoirs construits au XIXe siècle dans beaucoup de villages de la Montagne Noire.

Vie locale[modifier | modifier le code]

Le village connait une relative animation au printemps et en été.

On citera en particulier "lo camin de la ceba" (la route de l'oignon). Fin mai le village est investi par des centaines de randonneurs venus de Mazamet. En traversant la Montagne Noire les marcheurs commémorent une tradition ancestrale : celle de la quête en pays d'Aude des fameux plants d'oignon. En effet, au XIXe siècle et jusqu'au début du XXe siècle, Labastide était réputée pour la qualité de ses plants d'oignons cultivés sur les terrasses entourant le village.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique, pour les populations légales postérieures à 1999, que les populations correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et que les populations des années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

Références[modifier | modifier le code]


Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :