Jean-René Claudel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Claudel.
Jean-René Claudel
Naissance
Docelles (Vosges)
Décès (à 81 ans)
Épinal (Vosges)
Nationalité Français
Pays de résidence Drapeau de la France France
Profession
Expert-comptable judiciaire
Autres activités

Jean-(Joseph)-René Claudel est un archéologue et spéléologue français, né la à Docelles et mort le à Épinal.

Il est surtout connu pour son action associative à la tête du Groupe spéléo-préhistorique vosgien et des Chasseurs d'images spéléologiques.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jean-René Claudel est né le à Docelles et est décédé le à Épinal.

Expert-comptable judiciaire, il s'intéresse à la photographie, la biospéologie et l'archéologie. Parrainé par Roger Armbruster et Gaudron, il devient membre de la Société préhistorique française en 1949[1]. En 1950 il est agréé par le Muséum comme bagueur officiel de chauves-souris. Passionné de photographie, il a été nommé « Membre d'excellence pour services rendus à la photographie » par la Fédération internationale de l'art photographique. En 1954 il découvre un coléoptère cavernicole inconnu de la famille des Leiodidae que le biospéologue Henri Coiffait (°1907 - †1989) décrit et nomme Catops claudeli[2] en l'honneur de son découvreur.

Activités spéléologiques[modifier | modifier le code]

Dans le domaine de la spéléologie, il fonda, avec Roger Armbruster (°1908 - †1996), père spirituel de la préhistoire vosgienne, et Charles Durand (°1922 - †2011), le Groupe spéléo-préhistorique vosgien à Épinal le . Le il fonda également à Épinal le club des Chasseurs d'images spéléologiques qu'il présida jusqu'en 1963[3].

Il fut aussi archéologue amateur dans le département des Vosges[4]. Il trouva notamment des outils en quartzite à Xamontarupt[5].

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Claudel, J.-R. (1938) - « Un Sabbat au Moutier des Fées, coutumes et vieille légende de La Bresse en Vosges », Bulletin de la Société philomatique vosgienne 63e année, Saint-Dié-des-Vosges, p. 139-166 [Arch. dép. Vosges, Br 3188].
  • Claudel, J.-R. (1952) - « Essai sur les monuments mégalithiques vosgiens ou ce qu'il en reste », Le P'tit Minou no 6, G.S.P.V., Épinal, p. 7-8
  • Claudel, J.-R. (1953) - « Essai sur les monuments mégalithiques vosgiens », Le P'tit Minou no 10, G.S.P.V., Épinal, p. 1-6
  • Claudel, J.-R. (1954) - « Essai sur les monuments mégalithiques vosgiens », Le P'tit Minou no 11, G.S.P.V., Épinal, p. 2-8
  • Claudel, J.-R. (1954) - « Essai sur les monuments mégalithiques vosgiens (suite) », Le P'tit Minou no 13, G.S.P.V., Épinal, 4 p.
  • Claudel, J.-R. (1954) - « Fouilles du tumulus de Castel Sarrazin (Damas-aux-Bois), en 1938 », Le P'tit Minou no 13, G.S.P.V., Épinal, 1 p.
  • Claudel, J.-R. (1955) - « Essai sur les monuments mégalithiques vosgiens », Le P'tit Minou no 16, G.S.P.V., Épinal, 2 p.
  • Claudel, J.-R. (1955) - « La Pierre kerlinkin », Le P'tit Minou no 17, G.S.P.V., Épinal, 7 p.
  • Claudel, J.-R. (1956) - « Fouilles du Haut-du-Bois », Le P'tit Minou no 22, G.S.P.V., Épinal, p. 19
  • Claudel, J.-R. (1958) - « Fouille du tumulus du Haut-Bois, à Cheniménil », Le P'tit Minou no 29-30, G.S.P.V., Épinal, 3 p.
  • Claudel, J.-R. (1961) - « Présentation des Chasseurs d'images spéléologiques », Spelunca 4e série no 4-1961, C.N.S.-S.S.F., Paris, p. 41-42
  • Claudel, J.-R. (1965) - « Activités 1965 des Chasseurs d'images spéléologiques », Spelunca 4e série no 4-1965, F.F.S., Paris, p. 67
  • Claudel, J.-R. (1978) - « Biface discoïde de fabrication moustérienne trouvé à 800 mètres d'altitude, au-dessus de Rupt-sur-Moselle », Bulletin de l'Académie et Société lorraine des sciences tome 17 no 2, Académie et Société lorraines des sciences, Nancy, p. 75-77

Distinctions[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (fr) Aa (1988) - « CLAUDEL Jean-René », Spelunca (Spécial Centenaire de la spéléologie) 5e série no 31, F.F.S., Lyon, p. 42
  • (fr) Boulanger, P. (1966) - Grottes et abîmes ou les ténèbres conquises, Nouvelles éditions latines, Paris, p. 115
  • (fr) Delanghe, D. (2001) - « Médailles et distinctions honorifiques » (document PDF), Les Cahiers du CDS no 12, F.F.S., Lyon
  • (fr) « In memoriam », sur le site de l'Association des anciens responsables de la fédération française de spéléologie (ANAR-F.F.S.) (consulté le 2 juillet 2013)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (fr) Bulletin de la Société préhistorique française, tome LXVI no 2, Paris, 1949, p. 24
  2. Cet insecte a été finalement reclassé Catops fuliginosus Erichson, 1837.
  3. (fr) Prévot, C. (2012) - « La spéléologie lorraine », Spéléo L (Spécial A.G. F.F.S. 2012) no 21 (ISSN 0758-3974), LISPEL, Nancy, p. 7
  4. [PDF]www.vosges-archives.com : Fonds Jean-René Claudel, Vice-Président du Groupe spéléo-préhistorique vosgien (1935-1976).
  5. www.persee.fr : Note préliminaire sur quelques stations lorraines à quartzites paléolithiques.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]