Véronique Le Guen

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Véronique Le Guen
Véronique Le Guen et Michel Siffre.jpg
Avant l'expérience "hors du temps" de Véronique Le Guen présentation des connexions sur un mannequin, avec Michel Siffre
Biographie
Naissance
Vers Voir et modifier les données sur Wikidata
Décès
Nationalité

Véronique Le Guen (née Véronique Borel à Saint-Pierre-de-Chandieu, dans le Rhône) est une spéléologue française.

Épouse du spéléologue Francis Le Guen, elle est principalement connue pour avoir réalisé une expérience d'isolement sous terre afin d'étudier les rythmes circadiens de l'être humain.

Expérience de chronobiologie[modifier | modifier le code]

Le , elle descend dans la grotte de Valat-Nègre, près de Millau, à 82 mètres de profondeur, pour une expérience de chronobiologie, dirigée par Michel Siffre et plusieurs membres du CNRS. Elle n'a de contact avec la surface que par radio, sans qu'aucune indication de temps (jour ou heure) ne lui soit communiquée. Rapidement, son rythme nycthéméral se déphase complètement avec celui de la surface. Elle ne ressort de sa claustration volontaire que 111 jours plus tard[1], le 29 novembre.

Décès[modifier | modifier le code]

Le , soit quatorze mois après sa sortie, Véronique Le Guen se donne la mort[2] en absorbant une dose massive de barbituriques, sans que le lien de cause à effet avec son expérience d'isolement puisse être avéré.

Publications[modifier | modifier le code]

  • Seule au fond du gouffre, Arthaud, 1989

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Des rythmes de vie aux rythmes scolaires: Une histoire sans fin, Claire Leconte, Presses Universitaires du Septentrion, 2017 p. 136
  2. Le suicidologe: Dictionnaire des suicidés célèbres, François de Negroni, Corinne Moncel, Le Castor Astral, 1997 p. 284

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]