Pierre Toussaint Marcel de Serres de Mesplès

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Pierre Toussaint Marcel de Serres de Mesplès est un géologue et un naturaliste français, né le 3 novembre 1780 à Montpellier et mort le 22 juillet 1862 dans cette même ville.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après des études de droit, il devient en 1814 conseiller à la cour d’appel de Montpellier.  Par l'entremise du Montpelliérain Pierre Daru, Napoléon lui confie une mission en Autriche, au Tyrol et en Bavière : dès le 22 mai 1809, avec le titre d'Inspecteur des sciences, arts et manufactures de l'université impériale, il est envoyé en mission pour "visiter les manufactures des établissements de Vienne et des environs pour voir quels sont les perfectionnements que l'on peut apporter à celles déjà établies en France".   Deux mois après, le 19 juillet 1809 Marcel de Serres est nommé professeur de minéralogie et de géologie à la Faculté des Sciences de Montpellier, inaugurant ainsi la première chaire de France consacrée à cette spécialité. Il s’intéresse à la présence d’ossements dans les grottes du sud de la France. Il a soutenu l'un des premiers l'existence d'un système quaternaire et a contribué pour une large part à la découverte des riches cavernes à ossements humains du Midi de la France.

Marcel de Serres a publié plus de quarante ouvrages. Son ouvrage de 1851, Du perfectionnement graduel des êtres organisés, en fait un précurseur de la théorie de l'évolution de Charles Darwin.

Il est inhumé au cimetière Saint-Lazare de Montpellier.

Publications[modifier | modifier le code]

  • Voyage en Autriche, ou essai statistique et géographique sur cet empire, etc. (4 tomes, Paris, 1814).
  • Autriche; ou mœurs, usages et costumes des habitans de cet Empire; suivi d'un Voyage en Bavière et au Tyrol, etc. (6 tomes, Paris, 1821).
  • Voyages dans le Tyrol, et une partie de la Bavière (2 tomes, Paris, 1823).
  • Observations sur les Ossemens humains découverts dans les crevasses des terrains secondaires, et en particulier sur ceux que l'on observe dans la caverne de Durfort, Département du Gard (Paris, 1824).
  • Géognosie des Terrains tertiaires, ou tableau des principaux animaux invertébrés des terrains marins tertiaires du midi de la France, Montpellier, Pomathio-Durville, 1829 [lire en ligne]
  • Sur la simultanéité des terrains de sédiment supérieur, Paris, Impr. de Madame Veuve Agasse, (lire en ligne)
  • Essai sur les Cavernes à ossements, et sur les causes qui les y ont accumulés. Troisième édition, revue et considérablement augmentée, Paris, J.-B. Baillière, 1838 [lire en ligne]
  • Recherches sur les ossemens humatiles des cavernes de Lunel-Viel ; par M. de Serres, Dubreuil et Jeanjean (Montpellier, 1839).
  • De la cosmogonie de Moïse comparée aux faits géologiques. Seconde édition, revue et considérablement augmentée (2 volumes, Paris, 1841).
  • De la Création de la terre et des corps célestes, ou Examen de cette question: l'œuvre de la création estelle aussi complète pour l'univers qu'elle paraît l'être pour la terre (Paris, 1843).
  • Sur le monument et les ossements celtiques découverts à Meudon (1845).
  • Des Causes des Migrations des divers animaux et particulièrement des Oiseaux et des Poissons. Seconde édition, revue et considérablement augmentée (Paris, 1845).
  • Nouveau Manuel complet de Paléontologie ou des lois de l'organisation des êtres vivants comparées à celles qu'ont suivies les espèces fossiles et humatiles dans leur apparition successive (deux volumes et un atlas, Roret, Paris, 1846).
  • De l'ancienneté des diverses races humaines ... Extrait du Recueil des actes de l'Académie (Bordeaux, 1848).
  • Du perfectionnement graduel des êtres organisés, Bordeaux, Th. Lafargue, (lire en ligne)
  • Traité des roches simples et composées, ou de la classification géognostique des roches d'après leurs caractères minéralogiques et l'époque de leur apparition (Paris, 1863).

Source[modifier | modifier le code]

  • Jean Gouillard (2004). Histoire des entomologistes français, 1750-1950. Édition entièrement revue et augmentée. Boubée (Paris) : 287 p.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

M.Serres est l’abréviation botanique standard de Pierre Toussaint Marcel de Serres de Mesplès.

Consulter la liste des abréviations d'auteur ou la liste des plantes assignées à cet auteur par l'IPNI