Trogloxène

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Article principal : Biospéologie.
image illustrant la zoologie
Cet article est une ébauche concernant la zoologie.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Le guacharo des cavernes, une espèce trogloxène.

Le terme trogloxène est un terme employé en biospéologie (ou biospéléologie) pour désigner les animaux qui ne font que visiter le milieu souterrain, et cela, non loin de la zone d'entrée.

Ces animaux ne présentent pas d'adaptation anatomique ou physiologique particulière à l'environnement cavernicole. On trouve donc dans cette catégorie les crapauds, blaireaux, ours, serpents, ou encore les humains.

Habitats et usages[modifier | modifier le code]

Les trogloxènes sont des animaux qui utilisent, quand cela est possible, le monde souterrain au cours d'une partie de leur existence pour des raisons particulières à chaque espèce.

Les caractéristiques physiques des cavités leur sont temporairement favorables, par exemple pour hiberner (ours et chauve-souris), pour estiver (batraciens des pays chauds) ou tout simplement pour s'abriter (serpents, rongeurs).

Ces animaux peuvent trouver ailleurs des conditions semblables (semi-obscurité, température stable…) et utiliser d'autres lieux en l'absence de cavités. De plus, ces animaux n'effectuent pas leur cycle complet de reproduction sous terre : même les espèces de chauves-souris qui utilisent les grottes comme nurserie s'accouplent à l'extérieur à une autre période de l'année.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]