Jean-Luc Thérier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Jean-Luc Thérier
Image illustrative de l'article Jean-Luc Thérier
Jean-Luc Thérier
Biographie
Surnom Le Fox
Date de naissance (72 ans)
Lieu de naissance Hodeng-au-Bosc
Nationalité Drapeau de la France France
Carrière professionnelle en rallye
Qualité Pilote automobile
Années d'activité années 1966-85
Équipe Alpine, Toyota, Porsche, Renault
Statistiques
Dép. Vic. Pod. Scr.
WRC 46 5
(+2CIM)
10 (5-0-5) 74
Palmarès
1er 2e 3e
CFR 2
CFRT 2

Jean-Luc Thérier, dit Le Fox, né le à Hodeng-au-Bosc (Seine-Maritime), est un pilote de rallye français qui a remporté trois fois des titres de champion de France au classement général, ainsi qu'une Coupe de France.

De 15 à 20 ans il s'adonna à des compétitions de karting, terminant champion de Normandie à l'âge de 18 ans. À 21 ans il passa sur route, avec des véhicules de type Citroën en 1966 (vainqueur alors des Rallye de Foucarmont (Citroën 11 BL) et de Gournay (Citroen Dyane 6), puis R8 Gordini (1100 puis 1 300 cm3)[1], terminant la même année troisième de la finale de Coupe Gordini au Mans.

Il fut au volant de voitures Renault ou Alpine régulièrement de 1966 à 1975 puis de 1982 à 1984, tout en tenant un garage Citroën à Neufchâtel-en-Bray[2] -avec un intermède Toyota de 1976 à 1981-, et considéré par les siens (à titre honorifique, car le titre officiel ne sera créé qu'en 1979) comme le premier champion du Monde pilote de rallye en 1973 sur Alpine Renault (sur décompte officieux des points 1973, avec 3 victoires et 2 troisièmes places, et malgré une disqualification contestée au rallye de Pologne terminé avec le meilleur temps). Avec Nicolas, Darniche et Andruet ils formèrent cette année-là le groupe dit des Musketeers (surnom donné par la presse anglo-saxonne) vainqueurs du premier championnat du monde des constructeurs pour la marque Alpine.

En 1974 il remporta le Rallye Press on Regardless américain (ou P.O.R. de Détroit - Michigan), avec pour copilote le belge Christian Delferrier, sur Renault 17 Gordini.

Au Rallye Monte-Carlo, il obtint deux podiums (second en 1971 et troisième en 1982) ainsi qu'une victoire en deux roues motrices en 1984, en 13 participations de 1969 (1er du Groupe 1 sur R8 Gordini) à 1984.

Il a également à son actif des participations à des épreuves sur circuits, notamment aux 24 Heures du Mans à quatre reprises, en 1967, 1968 (terminant 10e avec Bernard Tramont sur Alpine A210 Renault-Gordini 1,3 L I4), 1969 et 1977 (il fut ainsi vainqueur du Trophée Rallye Chinetti en 1967 (créé en 1966 pour récompenser de jeunes pilotes français), et 1erau Rendement Énergétique en 1968)[1], sur des Alpine.

Il est aussi vainqueur de 14 courses de côtes nationales, en groupe GT ou GT Spéciale, sur Alpine A110.

N'étant pas un grand adepte des parcours de reconnaissances avant les épreuves, il affectionnait les courses dites "à l'aveugle", comme au R.A.C., son terrain de prédilection étant la surface terre, et son rallye "fétiche" sur celle-ci le Rallye des 1000 Pistes, avec 5 victoires dont 3 consécutives en 10 éditions de l'épreuve.

Après une dernière apparition en championnat mondial lors du rallye Monte-Carlo en 1984 (4e avec Michel Vial sur Renault 5 Turbo du team privée Diac), Jean-Luc Thérier a été victime d'un grave accident lors de la troisième étape du Rallye Paris-Dakar 1985, alors qu'il était en passe de réaliser le meilleur temps de la spéciale à bord d'une modeste Citroën Visa 1000 Pistes[3]. Cet accident mettra un terme à sa carrière.

Son copilote Jacques Jaubert lui a consacré un ouvrage en 1998, réimprimé en 2008: Jean-Luc Thérier, 20 ans de rallyes 1965-1985, le temps des copains, préfacé par David Douillet (éd. du Palmier - Nîmes).

J-L Thérier en 1973, vainqueur du rallye San Remo au volant d'une Alpine A110.

Victoires en championnat international des marques[modifier | modifier le code]

Le championnat international des marques (parfois désigné championnat d'Europe des marques, ou International Championship for Manufacturers) fut disputé de 1970 à 1972[4], avant la création du championnat du monde des rallyes en 1973.

# Saison Rallye Pays Copilote Voiture
1[5] 1970 1er Rallye Sanremo-Sestrières Drapeau de l'Italie Italie Drapeau de la France Marcel Callewaert Alpine A110 1600S
2[6] 1970 18e Rallye de l'Acropole Drapeau de la Grèce Grèce Drapeau de la France Marcel Callewaert Alpine A110 1600S

(En 1970 la marque Alpine termine vice-championne du monde des constructeurs avec 26 points, à 2 points de Porsche seulement[7]; en 1971 elle remporte le Championnat international des marques, Thérier faisant partie des équipages officiels, essentiellement emmenés par le suédois Ove Andersson durant la saison (J-L.Thérier terminant ainsi 2e du Rallye Monte-Carlo 1971 sur l'Alpine A110 1600S))

Victoires en championnat du monde des rallyes[modifier | modifier le code]

L'Alpine A110 1800 de J-L.Thérier et Marcel Callewaert, 5e du rallye Monte-Carlo en 1973.

références : Jonkka's World Rally Archive[8], RallyBase[9]

# Saison Rallye Pays Copilote Voiture
1[10] 1973 7e Rallye du Portugal Drapeau du Portugal Portugal Drapeau de la France Jacques Jaubert Alpine A110 1800
2[11] 1973 21e Rallye de l'Acropole Drapeau de la Grèce Grèce Drapeau de la Belgique Christian Delferrier Alpine A110 1800
3[12] 1973 15e Rallye Sanremo Drapeau de l'Italie Italie Drapeau de la France Jacques Jaubert Alpine A110 1800
4[13] 1974 26e Rallye Press on Regardless Drapeau des États-Unis États-Unis Drapeau de la Belgique Christian Delferrier Renault 17 Gordini
5[14] 1980 24e Tour de Corse Drapeau de la France France Drapeau de la France Michel Vial Porsche 911 SC

(J-L.Thérier également 3e aux rallyes de Suède et de France (Tour de Corse) en 1973 sur Alpine A110 1800 *, 3e au tour de Corse en 1974, 3e au rallye Sanremo en 1975, 3e au rallye Monte-Carlo en 1982, ainsi que vainqueur de la catégorie 2WD au rallye Monte-Carlo en 1984 sur Renault 5 Turbo)

Titres nationaux[modifier | modifier le code]

Saison Titre Voiture
1966 3e de la Coupe Gordini (1re édition) Renault 8 Gordini
1967 Trophée Chinetti
1967 Champion de France des rallyes classe 4/6 Alpine A210 prototype
1968 Champion de France des rallyes groupe 1 R8 Gordini 1 300 cm3
1973 Champion de France des rallyes sur asphalte Alpine A110 1800
1979 Coupe de France des rallyes sur terre Toyota Celica
1980 Champion de France des rallyes sur terre Toyota Celica
1982 Champion de France des rallyes sur asphalte Renault 5 Turbo

(nb: en 1979, il devient le premier pilote à réussir à remporter les deux championnats nationaux asphalte et terre, suivront Bruno Saby et Jean-Marie Cuoq)

Victoires en championnats de France des rallyes (asphalte)[modifier | modifier le code]

  • 1968 : Champion de France du groupe 1 (R8 Gordini 1 300 cm3) (catégorie tourisme = actuel groupe N; 4e au général), remporte les rallyes: Lyon Charbonnieres et Critérium des Cévennes en groupe 1;
  • 1969 : Rallye Monte-Carlo, Rallye Neige et Glace, Rallye de Lorraine, Ronde Cévenole, le tout en groupe 1 (R8 Gordini 1 300 cm3)[15]
  • 1973 : Ronde Cévenole (Alpine A110 1800);
  • 1975 : Ronde Cévenole, Ronde Vercors-Vivarais (Alpine A310 1800);
  • 1980 : Tour de Corse (Porsche 911 SC "Alméras");
  • 1982 : Critérium Alpin de Grasse (Jean Behra) (R5 Turbo Renault Chartres);
  • 1983 : Rallye d'Antibes (et championnat d'Europe) (R5 Turbo Tour de Corse Renault Chartres);

Autres divisions:

  • 1966 : Rallye Jeanne d'Arc: 1er du groupe 2 (R8 Gordini 1 100 cm3)[1];
  • 1967 : Rallye Jeanne d'Arc (sur R8 Gordini 1 300 cm3)[1];
  • 1971 : Rallye Jeanne D'Arc (Alpine A110)[1];
  • 1972 : Critérium des Cévennes (Alpine A110 1600 Turbo), Rallye Infernal (Renault Rodeo 4X4), Rallye de l'Ouest (Alpine A110)[1];
  • 1973 : Rallye Jeanne d'Arc (Alpine A110 1800);
  • 1979 : Rallye de Bourgogne (Toyota Celica), Rallye Bordeaux Sud-Ouest (Proto Autobianchi A112 Abarth "Chardonneret" Gr.5.);
  • 1983 : Rallye Jeanne d'Arc (R5 Turbo Tour de Corse Renault Chartres);
  • 1984 : Rallye Jeanne d'Arc (5) (alors en 2e division) (R5 Turbo Tour de Corse Renault Chartres).

(nb: le rallye normand Jeanne d'Arc ne fut retenu en championnat de France D1 qu'en deux occasions, en 1976 (victoire de Bernard Béguin) et en 1977 (victoire de Bernard Darniche))

Victoires en coupe de France puis championnat de France des rallyes sur terre[modifier | modifier le code]

  • 1977 : Rallye de Touraine, Premières Terre, Rallye des 1000 Pistes (Toyota Célica);
  • 1978 : Première Terre, Rallye des 1000 Pistes (Toyota Célica);
  • 1979 : Rallye du Mistral, Rallye de Bourgogne, Première Terre, Rallye des 1000 Pistes, Terres de Beauce (+ titre coupe);
  • 1980 : Terre des Garrigues, Terre de Charente, Terre de Quercy, Rallye des 1000 Pistes (+ titre championnat);
  • 1982 : Rallye des 1000 Pistes, Rallye Terre de Biarritz (R5 Turbo Renault Chartres).

Victoires en courses de côtes françaises[modifier | modifier le code]

  • 1969 : Course de côte de Neufchatel en bray (Alpine A110 1re en catégorie GT)
  • 1969 : Course de côte la Neuville en Hez (Alpine A110 1re en catégorie GT)
  • 1969 : Course de côte de Belbeuf (Alpine A110 1re en catégorie GT)
  • 1970 : Course de côte de Dieppe (Alpine A110 1re en catégorie GT)
  • 1971 : Course de côte de Neufchatel (Alpine A110 1re en catégorie GT Spéciale)
  • 1971 : Course de côte de Tancarville (Alpine A110 1re en catégorie GT Spéciale)
  • 1971 : Course de côte de Pouilly (Alpine A110 1re en catégorie GT Spéciale)
  • 1972 : Course de côte de Neufchatel (Alpine A110 1re en catégorie GT Spéciale)
  • 1972 : Course de côte de Beauvais (Alpine A110 1re en catégorie GT Spéciale)
  • 1972 : Course de côte de Charnizay (Alpine A110 1re en catégorie GT Spéciale)
  • 1972 : Course de côte de Pouilly (Alpine A110 1re en catégorie GT Spéciale)
  • 1972 : Course de côte de Tancarville (Alpine A110 1re en catégorie GT Spéciale)
  • 1972 : Course de côte de Cacharat (Alpine A110 1re en catégorie GT Spéciale)
  • 1972 : Course de côte du Mont-Dore (Alpine A110 1re en catégorie GT Spéciale).

Victoires en championnat d'Allemagne des rallyes[modifier | modifier le code]

  • 1980 : Hunsrück rallye, en catégorie TS (Golf GTI, Gr. 2)
  • 1981 : Hunsrück rallye, en catégorie TS (Golf GTI, Gr. 2)

Divers[modifier | modifier le code]

Participations aux 24 Heures du Mans[modifier | modifier le code]

Année Équipe Véhicule Coéquipier Coéquipier Classement Abandon
1967 Drapeau : États-Unis North American Racing Team Alpine M64 Drapeau : France Francois Chevalier Abandon Casse moteur
1968 Drapeau : France Société des Automobiles Alpine Alpine A210 Drapeau : France Bernard Tramont 10e, et vainqueur de l'indice énergétique
1969 Drapeau : France Société des Automobiles Alpine Alpine A220 Drapeau : France Jean-Pierre Nicolas Abandon Défection
1977 Drapeau : France Bernard Decure Alpine A310 Drapeau : France Bernard Decure Drapeau : France Jacky Cauchy Abandon Casse moteur

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Jean-Luc Thérier, 20 ans de rallyes 1965-1985, le temps des copains, Jacques Jaubert, éd. du Palmier (Nîmes), 1998;
  • Jean-Luc Thérier - Chroniques d'un champion, Échappement "Classic", HS no 1, janvier 2014.

Videothèque[modifier | modifier le code]

  • La Berlinette Alpine-Renault - La reine des rallyes, film de Francis Maze, avec Jean-Luc Thérier, ainsi que Bernard Darniche, Jean Rédélé, François Lhermoyer, et Jacques Cheinisse, éd. E.P.I. Diffusion, 95' (2003).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d, e et f Jacques Jaubert: ‘’Jean-Luc Thérier, 20 ans de rallyes 1965-1985, le temps des copains’’, éd. du Palmier (Nîmes)
  2. Mensuel Échappement no 123, janvier 1979, Spécial Rallyes, p. 73;
  3. Revue Sport Auto no 277 - février 1985
  4. Rally, de Reinhard Klein - Éditions Könemann, 1998
  5. Revue L'automobile no 287 - avril 1970
  6. Revue L'automobile no 290 - juillet 1970
  7. Année 1970 en International Championship for Manufacturers;
  8. (en) Jean-Luc Thérier sur Jonkka's World Rally Archive
  9. (en) Jean-Luc Thérier sur RallyBase
  10. Revue L'automobile no 323 - avril 1973
  11. Revue L'automobile no 326 - juillet 1973
  12. Revue L'automobile no 330 - novembre 1973
  13. Revue L'automobile no 343 - décembre 1974/janvier 1975
  14. Revue Sport Auto no 227 - décembre 1980
  15. a et b Thérier sur R8 Gordini

Liens externes[modifier | modifier le code]