Igor Akinfeïev

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Crystal Clear app fonts.svg Cette page contient des caractères spéciaux ou non latins. Si certains caractères de cet article s’affichent mal (carrés vides, points d’interrogation…), consultez la page d’aide Unicode.
Igor Akinfeev
Cskamu 16.jpg
Akinfeev avec le CSKA Moscou
Situation actuelle
Équipe Drapeau : Russie CSKA Moscou
Numéro 35
Biographie
Nationalité Drapeau : Russie Russe
Naissance (31 ans)
Lieu Vidnoïe (URSS)
Taille 1,85 m (6 1)
Poste Gardien de but
Parcours junior
Saisons Club
1993-2002 Drapeau : Russie CSKA Moscou
Parcours professionnel 1
Saisons Club 0M.0(B.)
2002- Drapeau : Russie CSKA Moscou 495 0(0)
Sélections en équipe nationale 2
Années Équipe 0M.0(B.)
2004- Drapeau : Russie Russie 0101 0(0)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.
Dernière mise à jour : 17 juin 2017

Igor Vladimirovitch Akinfeev (en russe : Игорь Владимирович Акинфеев), né le à Vidnoïe, est un footballeur international russe évoluant au poste de gardien de but pour le CSKA Moscou dont il est le capitaine et le joueur le plus capé.

Son talent lui permet de remporter à cinq reprises le Prix du meilleur gardien de Russie décerné par l'hebdomadaire Ogoniok en 2004, 2005, 2006, 2008 et 2009. Il fait partie du top 10 des meilleurs gardiens de l'année à deux reprises en 2008 et 2009.

Avec la sélection russe, il participe au Championnat d'Europe de football à quatre reprises, à savoir en 2004, 2008, 2012 et 2016, ainsi qu'à la Coupe du monde 2014.

Biographie[modifier | modifier le code]

À l'âge de quatre ans, grâce à son père, Akinfeev reçoit un entrainement pour le poste de gardien puis entre au CSKA trois années plus tard où il est entrainé par l'ancien gardien Rinat Dasaev. Akinfeïev a commencé le football sénior à 16 ans, avant de devenir à 17 ans le gardien titulaire du CSKA, qu’il a mené à son premier titre de champion du pays après plusieurs années[1]. Jouant d'abord avec l'équipe junior du CSKA, il devient Champion de Russie en 2002. Il est diplômé de l'académie de football la même année et signe son premier contrat avec le club moscovite.

En 2002, il est appelé par l'équipe junior de la Russie avec laquelle il fait ses débuts le 21 août dans le match amical contre la Suède (1-1).

2003[modifier | modifier le code]

Coupe et championnat de Russie[modifier | modifier le code]

Il joue son premier match en tant que professionnel le 29 mars 2003 en 8e de finale de la Coupe de la ligue contre le Zénith Saint-Pétersbourg (défaite 2 à 0), futur vainqueur de la compétition. Quant à son premier match en championnat, il est joué le 31 mai 2003 contre le club de Krylia Sovetov où il arrête le pénalty tiré par Andreï Kariaka. Le match sera finalement remporté par le CSKA par 2 buts à 0[2],[3]. Akinfeev est sacré Champion de Russie à la fin de cette saison, remportant ainsi son premier trophée professionnel.

En Coupe de Russie 2003/2004, il joue deux matchs : le premier le 5 novembre contre le FK Ielets, le match s'est terminé avec la victoire 3-1. Le deuxième, en 1/8 de finale contre le FC Elista où Akinfeev garde ses buts inviolés pour une victoire facile 4-0.

Ligue des champions[modifier | modifier le code]

Igor Akinfeev ne tient qu'un seul match cette saison. Les débuts du jeune gardien ont lieu le 30 juillet contre le club macédonien «Vardar» et le match se finit par une défaite 1-2. Mais selon Rinat Dasaev, Akinfeev n'est pas à blâmer.

En Équipe jeunes de Russie[modifier | modifier le code]

Après le premier match joué en championnat pour le CSKA, Akinfeev est appelé en équipe nationale. Cependant, il ne fait ses débuts que le 5 septembre avec l'équipe olympique match contre l'équipe d'Irlande. Le match s'est terminé par le score de 2:0 en faveur des irlandais toutefois, ils battent la Suisse 2:1.

Saison 2005[modifier | modifier le code]

Coupe et championnat de Russie[modifier | modifier le code]

Cette année, Akinfeev et ses coéquipiers deviennent Champion de Russie mais ils remportent aussi la Coupe de Russie en battant en finale Khimki 1 à 0 grâce à un but de Yuri Zhirkov à la 68e.

Coupe UEFA[modifier | modifier le code]

Après s'être qualifié pour cette coupe en terminant 3e de leur groupe avec 7 points, ils parviennent à éliminer successivement le club portugais Benfica Lisbonne, le club serbe Partizan Belgrade, le club français AJ Auxerre et le club italien Parme FC.

Enfin, ils s'opposent en finale au Sporting Clube de Portugal le 18 mai 2005 où ils réalisent l'exploit en renversant la tendance les battant 3-1 grâce à Alexeï Bérézoutski (56e), Zhirkov (66e) et Vagner Love (75e)[4]. En remportant ce trophée, les hommes de Valeri Gazzaev on réussi un double exploit car c'est la première fois qu'un club russe remporte une coupe internationale. De plus, le club effectue le premier triplé russe Championnat/Coupe de Russie/Coupe de l'UEFA.

Saison 2006[modifier | modifier le code]

Après un excellent jeu dans le groupe de la Ligue des Champions 2006/2007, dans lequel le gardien a réussi à garder ses cages inviolées 362 minutes, il est vu comme l'un des gardiens les plus prometteurs (il est souvent comparé à Lev Yachine) et au printemps 2007 des rumeurs font allusion à un transfert à Arsenal. Mais plus tard dans un entretien il admets que dans les 4 prochaines années, il ne va pas quitter le CSKA.

Igor Akinfeev (en jaune) place ses coéquipiers Yuri Zhirkov (à gauche) et Sergei Ignashevich (à droite) à l'occasion d'un corner le 29 avril 2007 lors d'un match contre Saturn (3:1)

En 2006, il joue dans tous les matches de l'équipe de Russie sans exceptions ni remplacements.

Saison 2007[modifier | modifier le code]

Le 6 mai 2007 lors de la 8e journée du championnat contre le FK Rostov il se rompt le ligament cruciforme du genou et ne peut plus jouer pour quatre mois. Il est alors remplacé en équipe nationale par le portier du Zénith Saint-Pétersbourg (Viatcheslav Malafeïev) tandis qu'en club son remplaçant est Veniamin Mandrykin. Mais grâce à un traitement intensif, Akinfeev revient dans l'équipe, le premier match après sa blessure s'est tenu le 3 novembre pour la 29e journée contre Kuban. Le match s'est terminé avec le score de 1:0 en faveur du CSKA.

Saison 2008[modifier | modifier le code]

En janvier, il signe en 2008 un contrat jusqu'en 2011[5] de l'ordre de 3,5 millions de francs de salaire annuel (environ 500 000 €).

Le match de la 16e journée du championnat a permis à Akinfeev de jouer son 100e match à 22 ans constituant un nouveau record car il est devient le plus jeune gardien de but dans l'histoire du football russo/soviétique à jouer autant de matchs pour son âge. Pour le championnat russe, il joue cette saison 30 matchs et encaisse 24 buts.

Il est choisi par le sélectionneur de l'Équipe de Russie, Guus Hiddink, pour être le gardien no 1 pour le Championnat d'Europe malgré la concurrence de Viatcheslav Malafeïev du Zénith Saint-Pétersbourg qui a remporté avec son club la Coupe UEFA de la même année.

À la veille du match contre l'Espagne pour la Demi-finale du Championnat d'Europe, Akinfeev souligne le facteur psychologique, indissociable des succès de l'équipe : « Je n'aurais jamais cru qu'on enchaînerait par trois victoires. Dans nos têtes, c'était catastrophique. Dans ces cas-là, la clef est psychologique. Une équipe comme la Grèce ne s'est jamais remise de sa défaite lors du premier match. Nous, on a fait corps et remonté à la surface tous ensemble »[6]. Malheureusement, les espagnols, futur vainqueur du championnat d'Europe, remportent ce match qu'ils maitrisent de bout en bout 3 à 0.

Il a encaissé pendant l'Euro, 8 buts en 5 matchs : quatre buts lors du premier match contre l'Espagne, un seul but en quart de finale contre les Pays-Bas et trois buts dans la demi-finale avec l'Espagne.

Il fait partie du top 10 des meilleurs gardiens de l'année étant 5e au classement devançant des gardiens plus connus comme Júlio César (7e), José Manuel Reina (8e) ou encore Jens Lehmann (9e).

Saison 2009[modifier | modifier le code]

Il joue son premier match officiel de l'année 2009 le 18 février lors du match aller contre Aston Villa à l'occasion des Seizièmes de finale de la Coupe de l'UEFA (match nul 1 partout). Lors du match retour le 26 février, l'équipe assure sa qualification pour les Huitièmes de finale en gagnant 2 à 0 (total 3 - 1). Lors du match aller contre le FC Chakhtior Donetsk (victoire 1 à 0), il réalise un grand match, sauvant son équipe à plusieurs reprises[7]. Lors du match retour joué le 19 mars, bien que le CSKA soit éliminé de la Coupe à la suite de sa défaite 2 à 0, les supporters du CSKA élisent sur un sondage du club, Akinfeev comme le meilleur joueur du match (côté CSKA) avec 66,7 % des votes soit 7123 voix[8].

Son premier match de la saison 2009 pour le Championnat de Russie est joué le dimanche 15 mars contre Saturn Ramenskoïe (victoire 3 - 0).

Il réalise un nouveau record le 12 avril lors de la 4e journée du Championnat contre le Lokomotiv Moscou. L'unique but qu'il encaisse malgré l'imposante victoire 4 à 1, est son 100e pour ses 140 matchs en Championnat. Le meilleur résultat appartenait jusqu'alors au gardien tchèque de Saturn Ramenskoïe Antonín Kinský (120 matchs).

Le CSKA finit finit la saison à la 5e place et Akinfeev est nommé Gardien de l'année[9].

Saison 2010[modifier | modifier le code]

Alors que sa saison commence par une grossière erreur lors de la Supercoupe de Russie contre le Roubine Kazan, où à la suite d'une passe en retrait, il renvoie la balle dans les pieds de l'attaquant adverse (défaite 0-1), il se rattrape en Ligue des champions en enchaînant les bonnes performances notamment lors du match aller sur le terrain de l'Inter Milan en quart de finale où il réalise un match assez exceptionnel malgré la défaite 0-1[10].

Saison 2011[modifier | modifier le code]

Il se blesse gravement le 28 août 2011 et sera éloigné des terrains pendant environ 6 mois. Le CSKA recrute Vladimir Gaboulov pour assurer l'intérim.

Statistiques[modifier | modifier le code]

Statistiques de Igor Akinfeïev au 7 décembre 2016[11]
Saison Club Championnat Coupe(s) nationale(s) Compétition(s)
continentale(s)
Drapeau : Russie Russie Total
Division M B M B C M B M B M B
2003 Drapeau de la Russie CSKA Moscou Division 1 13 0 2 0 C1 1 0 - - 16 0
2004 Drapeau de la Russie CSKA Moscou Division 1 26 0 1 0 C1 10 0 1 0 38 0
2005 Drapeau de la Russie CSKA Moscou Division 1 29 0 - - C3+SC 15+1 0 7 0 52 0
2006 Drapeau de la Russie CSKA Moscou Division 1 28 0 1 0 C1 8 0 7 0 44 0
2007 Drapeau de la Russie CSKA Moscou Division 1 10 0 1 0 C3+C1 2+3 0 2 0 18 0
2008 Drapeau de la Russie CSKA Moscou Division 1 30 0 - - C1 6 0 12 0 48 0
2009 Drapeau de la Russie CSKA Moscou Division 1 30 0 5 0 C3+C1 4+6 0 10 0 55 0
2010 Drapeau de la Russie CSKA Moscou Division 1 28 0 2 0 C1+C3 4+7 0 7 0 48 0
2011-2012 Drapeau de la Russie CSKA Moscou Division 1 28 0 5 0 C1 4 0 6 0 43 0
2012-2013 Drapeau de la Russie CSKA Moscou Division 1 29 0 2 0 C3 2 0 7 0 40 0
2013-2014 Drapeau de la Russie CSKA Moscou Division 1 29 0 4 0 C1 6 0 13 0 52 0
2014-2015 Drapeau de la Russie CSKA Moscou Division 1 30 0 3 0 C1 6 0 12 0 51 0
2015-2016 Drapeau de la Russie CSKA Moscou Division 1 30 0 3 0 C1 10 0 7 0 50 0
2016-2017 Drapeau de la Russie CSKA Moscou Division 1 16 0 1 0 C1 6 0 3 0 26 0
Total sur la carrière 356 0 30 0 - 101 0 94 0 581 0

Palmarès[modifier | modifier le code]

En Club[modifier | modifier le code]

Igor Akinfeïev remporte de nombreux titres sous les couleurs du CSKA Moscou. Il est champion de Russie à six reprises en 2003, 2005, 2006, 2013, 2014 et 2016. Il remporte la Coupe de Russie à six reprises en 2005, 2006 2008, 2009, 2011 et 2013 et la Supercoupe de Russie 2004, 2006, 2007, 2009, 2013 et 2014. Sur le plan continental, il remporte la Coupe UEFA en 2005 en battant le Sporting Portugal trois buts à un mais s'incline lors de la Supercoupe de l'UEFA 2005.

Il est vice-champion de Russie en 2004, 2008, 2010 et 2015, finaliste de la Coupe de Russie en 2016 et finaliste de la Supercoupe de Russie en 2010, 2011 et 2016.

Distinctions individuelles[modifier | modifier le code]

Il est élu meilleur joueur de football de la CEI et des pays baltes 2006 par le journal russe «Sport-Express»(ru). Il est élu gardien de l'année du Championnat de Russie 2009. Son talent lui permet de remporter à cinq reprises le Prix du meilleur gardien de Russie décerné par l'hebdomadaire Ogoniok en 2004, 2005, 2006, 2008 et 2009.

Il reçoit l'Ordre de l'amitié des mains du président russe Vladimir Poutine[12]. Il est nommé ambassadeur de la Coupe du monde de 2018, qui doit se dérouler en Russie[13].

Style de jeu[modifier | modifier le code]

Les principales qualités d'Akinfeev sont les réflexes, le jeu de jambes, le placement, l'organisation de la défense et son fair-play.

Vie Privée[modifier | modifier le code]

Il a écrit un livre intitulé « 100 penalty de lecteurs » (« 100 пенальти от читателей »), dans lequel, en réponse aux questions posées par les fans de football, il raconte son enfance, sa famille, ses amis, sa vision du monde, et les moments les plus intéressants de sa carrière sportive.

Son père s'appelle Vladimir Vassilievitch, sa mère, Irina Vadimirova et son frère Evgeni.

Source[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :