Coupe de Russie de football

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Coupe de Russie
Description de l'image Olimp russian cup.png.
Généralités
Sport FootballVoir et modifier les données sur Wikidata
Création 1992
Organisateur(s) RFS
Périodicité Annuelle
Lieu(x) Drapeau de la Russie Russie
Statut des participants Professionnel
Site web officiel www.rfs.ru

Palmarès
Tenant du titre Lokomotiv Moscou
Plus titré(s) Lokomotiv Moscou (8)
Crystal Clear app kworldclock.png
Pour la compétition en cours voir :
Coupe de Russie de football 2019-2020

La Coupe de Russie de football (en russe : Кубок России по футболу, Koubok Rossii po foutbolou) est une compétition de football à élimination directe organisée par la Fédération de Russie de football. Elle est créée en 1992 et succède à la Coupe d'URSS.

Elle est accessible à tous les clubs professionnels de Russie et aux clubs amateurs détenant une licence de la Ligue de football professionnel russe. Le vainqueur de la compétition obtient une place pour l'édition suivante de la Ligue Europa et se qualifie par ailleurs pour l'édition suivante de la Supercoupe de Russie face au vainqueur du championnat russe.

L'actuel tenant du titre est le Lokomotiv Moscou, vainqueur de l'édition 2018-2019. Celui-ci est par ailleurs le club le plus titré de la compétition avec huit coupes remportées devant le CSKA Moscou qui en compte sept. Ce dernier également le club ayant perdu le plus de finales avec quatre défaites, suivi du Dynamo Moscou qui compte trois finales perdues.

Histoire[modifier | modifier le code]

La Coupe en 2009.

La première édition de la Coupe de Russie démarre au début du mois de mai 1992, soit cinq mois après la dissolution effective de l'Union soviétique et un peu plus de deux mois après le démarrage du nouveau championnat russe. Cette première édition est remportée par le Torpedo Moscou qui s'impose face au CSKA Moscou à l'issue d'une séance de tirs au but faisant suite à un match nul un partout au terme de la prolongation.

Les quatre premières éditions de la Coupe voient se défiler, Torpedo compris, quatre vainqueurs différents, tous issus de la ville de Moscou : le Spartak en 1994, qui réalise par ailleurs le doublé coupe-championnat cette année-là, le Dynamo en 1995 et le Lokomotiv en 1996, qui remporte dans la foulée l'édition 1997.

Le premier vainqueur non-moscovite est le Zénith Saint-Pétersbourg, qui remporte la compétition en 1999[1]. La domination de la capitale reste cependant très marquée par la suite, la ville de Moscou totalisant dix-neuf coupes gagnées à elle seule, seulement suivie de la ville de Saint-Pétersbourg, par le biais du Zénith, qui en décompte à peine trois.

La deuxième moitié des années 2000 est marquée par une forte domination du CSKA Moscou, qui remporte six des neufs éditions prenant place entre 2005 et 2013. La période des années 2010 voit par ailleurs l'apparition du Rubin Kazan (2012), du FK Rostov (2014) et du FK Tosno (2018) au palmarès de la compétition. Ce dernier devient cependant le premier vainqueur à disparaître, l'équipe étant dissoute seulement un mois après avoir remporté la coupe[2].

Le Terek Grozny, qui remporte la Coupe en 2004, est le premier, et en date le seul, club à remporter la compétition alors qu'il évolue en deuxième division russe, championnat qu'il remporte par ailleurs cette année-là. Trois autres équipes de deuxième division ont également atteint la finale de la compétition : le FK Khimki en 2005 et l'Alania Vladikavkaz en 2011, bien que ce dernier ait démarré cette édition en tant que club de première division, ayant été relégué entre le stade des huitièmes et des quarts de finale, ainsi que l'Avangard Koursk en 2018. Dans le cas inverse de l'Alania, le Sibir Novossibirsk, finaliste en 2010 démarre la compétition en tant qu'équipe de deuxième division avant d'être promu à l'issue de la saison 2009 et d'arriver en finale l'année suivante en tant qu'équipe de première division.

Format de la compétition[modifier | modifier le code]

Club participants[modifier | modifier le code]

La compétition concerne tous les clubs professionnels de Russie, soit généralement les clubs composant les trois première divisions du football russe ainsi que, depuis l'édition 2007-2008, les clubs amateurs s'étant vus délivrer une licence par la Ligue de football professionnel russe. La compétition démarre généralement durant la mi-juillet avec les confrontations concernant les équipes de la troisième division et les équipes amateurs, les différents participants étant à ce moment-là divisés par ensembles territoriaux (Centre et Ouest, Est, Oural-Privoljié et Sud) pour des raisons logistiques. Les clubs de deuxième division font leur entrée au stade des trente-deuxièmes de finale, constituant habituellement le quatrième ou le cinquième tour de la compétition, tandis que ceux de première division entrent en lice au tour suivant à l'occasion des seizièmes de finale.

Déroulement[modifier | modifier le code]

Démarrant au mois de juillet, la transition d'une année à la suivante prend généralement place entre le stade des huitièmes, joués en octobre, et des quarts de finale, joués au mois de février ou de mars de l'année suivante, l'intervalle coïncidant avec la longue trêve hivernale russe. La finale est quant à elle disputée durant le mois de mai. Elle prend place exclusivement à Moscou jusqu'en 2008 avant de devenir itinérante par la suite.

Les phases du tournoi se jouent toutes en manche unique. Un système en aller-retour est brièvement mis en place entre les éditions 2003-2004 et 2006-2007 entre le stade des seizièmes et des demi-finales, puis une nouvelle fois pour la saison 2018-2019 pour les quarts et les demi-finales[3], avant d'être abandonné par la suite[4]. En cas de match nul, le match entre en phase de prolongation puis de tirs au but si les deux équipes ne se départagent pas entre-temps. La règle du but en or est par ailleurs en vigueur jusqu'à l'édition 2002-2003.

Depuis sa création, le tournoi a toujours adopté un calendrier sur deux années civiles, entrant en contradiction avec celui du championnat russe qui se déroulait sur une seule année jusqu'à la saison 2011-2012 qui le voit adopter un calendrier similaire à celui de la Coupe. Cela a notamment amené régulièrement à des cas d'équipes changeant de division d'un tour à l'autre de la compétition lors des éditions antérieures à cette date.

Qualifications[modifier | modifier le code]

Jusqu'en 1998, le vainqueur de la Coupe de Russie était qualifié pour la Coupe des coupes. Après la disparition de celle-ci en 1999, celui-ci se qualifie par la suite pour la Coupe UEFA, devenue Ligue Europa en 2009. Il se qualifie également pour la Supercoupe de Russie face au vainqueur du championnat russe s'il ne s'agît pas de la même équipe, auquel cas la place du vainqueur de la coupe est réattribué au deuxième du championnat. De la même façon, jusqu'à l'édition 2014-2015, si le vainqueur de la Coupe était déjà qualifié pour une compétition européenne d'une autre façon, la place attribuée à celui-ci était redonnée au finaliste, puis au championnat si celui-ci était également qualifié en Coupe d'Europe. Depuis lors, elle est directement réattribuée au championnat russe[5].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Saison Vainqueur Score Finaliste
1992-1993 Torpedo Moscou 1 - 1 ap
(5 - 3 tab)
CSKA Moscou
1993-1994 Spartak Moscou 2 - 2 ap
(4 - 2 tab)
CSKA Moscou
1994-1995 Dynamo Moscou 0 - 0 ap
(8 - 7 tab)
Rotor Volgograd
1995-1996 Lokomotiv Moscou 3 - 2 Spartak Moscou
1996-1997 Lokomotiv Moscou (2) 2 - 0 Dynamo Moscou
1997-1998 Spartak Moscou (2) 1 - 0 Lokomotiv Moscou
1998-1999 Zénith Saint-Pétersbourg 3 - 1 Dynamo Moscou
1999-2000 Lokomotiv Moscou (3) 3 - 2 ap CSKA Moscou
2000-2001 Lokomotiv Moscou (4) 1 - 1 ap
(4 - 3 tab)
Anji Makhatchkala
2001-2002 CSKA Moscou 2 - 0 Zénith Saint-Pétersbourg
2002-2003 Spartak Moscou (3) 1 - 0 FK Rostov
2003-2004 Terek Grozny 1 - 0 Krylia Sovetov Samara
2004-2005 CSKA Moscou (2) 1 - 0 FK Khimki
2005-2006 CSKA Moscou (3) 3 - 0 Spartak Moscou
2006-2007 Lokomotiv Moscou (5) 1 - 0 ap FK Moscou
2007-2008 CSKA Moscou (4) 2 - 2 ap
(4 - 1 tab)
Amkar Perm
2008-2009 CSKA Moscou (5) 1 - 0 Rubin Kazan
2009-2010 Zénith Saint-Pétersbourg (2) 1 - 0 Sibir Novossibirsk
2010-2011 CSKA Moscou (6) 2 - 1 Alania Vladikavkaz
2011-2012 Rubin Kazan 1 - 0 Dynamo Moscou
2012-2013 CSKA Moscou (7) 1 - 1 ap
(4 - 3 tab)
Anji Makhatchkala
2013-2014 FK Rostov 0 - 0 ap
(6 - 5 tab)
FK Krasnodar
2014-2015 Lokomotiv Moscou (6) 3 - 1 ap Kouban Krasnodar
2015-2016 Zénith Saint-Pétersbourg (3) 4 - 1 CSKA Moscou
2016-2017 Lokomotiv Moscou (7) 2 - 0 Oural Iekaterinbourg
2017-2018 FK Tosno 2 - 1 Avangard Koursk
2018-2019 Lokomotiv Moscou (8) 1 - 0 Oural Iekaterinbourg

Bilan par club[modifier | modifier le code]

Le tableau ci-dessous résume les différents vainqueurs et finalistes de la compétition. Les équipes en italique n'existent plus.

Club Victoire(s) Finale(s) Éditions(s) remportée(s)
Lokomotiv Moscou 8 1 1996, 1997, 2000, 2001, 2007, 2015, 2017, 2019
CSKA Moscou 7 4 2002, 2005, 2006, 2008, 2009, 2011, 2013
Spartak Moscou 3 2 1994, 1998, 2003
Zénith Saint-Pétersbourg 3 1 1999, 2010, 2016
Dynamo Moscou 1 3 1995
Rubin Kazan 1 1 2012
FK Rostov 1 1 2014
Torpedo Moscou 1 0 1993
Akhmat Grozny[n 1] 1 0 2004
FK Tosno 1 0 2018
Anji Makhatchkala 0 2
Oural Iekaterinbourg 0 2
Rotor Volgograd 0 1
Krylia Sovetov Samara 0 1
FK Khimki 0 1
FK Moscou 0 1
Amkar Perm 0 1
Sibir Novossibirsk 0 1
Spartak Vladikavkaz[n 2] 0 1
FK Krasnodar 0 1
Kouban Krasnodar 0 1
Avangard Koursk 0 1
  1. Seul club à avoir remporté la coupe de Russie alors qu'il n'évoluait pas en première division. Il remporte la compétition en 2004 sous le nom Terek Grozny.
  2. Finaliste en 2011 sous le nom Alania Vladikavkaz.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « A Tale of Two Cities », sur russianfootballnews.com, (consulté le 1er janvier 2019)
  2. (ru) « Обладатель Кубка России по футболу 2018 года "Тосно" прекратил существование », sur tass.ru,‎ (consulté le 27 novembre 2018)
  3. (ru) « Четвертьфиналы и полуфиналы Кубка России по футболу будут проходить в два матча », sur tass.ru,‎ (consulté le 29 juin 2018)
  4. (ru) « Сергей Куликов: «В следующем Кубке России на всех стадиях команды сыграют один матч» », sur sportbox.ru,‎ (consulté le 17 juin 2019)
  5. (en) « UEFA Direct » [PDF], sur uefa.com, (consulté le 10 mai 2018)

Liens externes[modifier | modifier le code]