Hisense

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Hisense
logo de Hisense

Création 1969
Forme juridique Société anonyme avec appel public à l'épargneVoir et modifier les données sur Wikidata
Action Bourse de ShanghaiVoir et modifier les données sur Wikidata
Siège social Qingdao
Drapeau de Chine Chine
Actionnaires Gouvernement de la République Populaire de Chine (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Filiales Hisense Kelon (en)
Site web http://www.hisense.fr/

Chiffre d’affaires 16 milliards de dollars
Télévision Hisense au Conforama de Coignières

Hisense est une entreprise chinoise fondée en 1969. Elle est devenue au fil des ans l'un des plus grands producteurs mondiaux de téléviseurs à écran plat, d'appareils électroménagers et d'appareils de communication mobiles. Hisense est le 3e fabricant mondial de TV [1]et 4e fabricant mondial de réfrigérateurs en 2016. Le groupe emploie plus de 75 000 collaborateurs dans le monde.

Histoire[modifier | modifier le code]

La société Hisense a été fondée en 1969 dans la ville portuaire de Qingdao en Chine, sous le nom de Qingdao No°2 Radio Factory[2]. A cette époque, elle est une petite usine productrice de postes radio et de transistors pour le marché intérieur chinois[3].

En 1970, Hisense se lance dans la fabrication de postes de télévision. Sa croissance devient exponentielle à partir de 1979, lorsque le gouvernement chinois décide de lancer un vaste plan industriel pour fabriquer et distribuer de l’électroménager et des produits technologiques dans tous les foyers chinois. Hisense se développe alors en absorbant progressivement les petites usines de sa ville pour former un conglomérat : la Qingdao Television Factory[2]. En moins de dix ans, ce conglomérat s'impose comme le leader des fabricants chinois de postes de radio, de téléviseurs et d’électroménager[3].

Lorsque la Chine s'ouvre au reste du monde, le conglomérat poursuit son développement avec l'absorption d'autres petites entreprises électroniques et prend le nom d'Hisense Group en 1994[4],[2].

Hisense Electric est cotée en bourse à partir de 1997 [5].

En 2004, Hisense Group prend la décision de s'internationaliser. La société conclut des partenariats stratégiques avec des entreprises prestigieuses comme IBM, Hitachi et Whirlpool pour le développement et la commercialisation de ses produits et services.

Leader chinois des fabricants de radio, Hisense s'impose comme un fabricant majeur d'électroménager, de smartphones et de téléviseurs en Chine comme à l'étranger. En 2015, Hisense renforce son implantation aux États-Unis, en y rachetant la filiale locale de Sharp et son usine mexicaine[6]. Après 10 années de conquêtes du marché à l'export, Hisense fait partie en 2016 des trois meilleurs vendeurs de téléviseurs en Afrique du Sud et en Australie[7].

Stratégie de sponsoring sportif[modifier | modifier le code]

Hisense a développé sa notoriété via une stratégie de sponsoring sportif[8] : sponsor Premium du club allemand de football Schalke 04, Team supplier de l’écurie de Formule 1 Red Bull Racing, partenaire de l’équipe de Nascar Joe Gibbs Racing et sponsor officiel de l’Open d’Australie de Tennis[9], incluant le naming d’un stade, le Hisense Arena.

Elle tisse également de nombreux partenariats sportifs (sponsor principal du tournoi du Grand Chelem Open d'Australie[9]) et auprès des Nations unies sur le programme des Nations unies pour l'environnement[10].

Cette stratégie prend une nouvelle envergure à partir de 2016, lorsque Hisense sponsorise l'Euro 2016[11]. Hisense a fourni les écrans géants des fanzones durant l'Euro 2016 en particulier l'écran géant de la Fanzone Tour Eiffel d'une diagonale de 32 mètres (1259 pouces)[12]

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Global LCD TV Shipments Fell 20.9% in First Quarter Due to Weak Demand, Says TrendForce », sur press.trendforce.com (consulté le 14 juillet 2016)
  2. a, b et c Les multinationales chinoises, Paris, Editions Eksa, , 312 p. (ISBN 978-2-7472-1597-8), p. 47
  3. a et b (en) Ling Liu, China's Industrial Policies and the Global Business Revolution: The Case of the Domestic Appliance Industry, Routledge, (ISBN 9781134253869, lire en ligne)
  4. Corentin Durand, « Mais qui est Hisense, le sponsor tech qui s'affiche partout à l'Euro 2016 ? - Business - Numerama », Numerama,‎ (lire en ligne)
  5. Zone Bourse, « Hisense Electric Co., Ltd : Cours action Hisense Electric Co., Ltd | 600060 | CNE000000PF3 | Zone bourse », sur www.zonebourse.com (consulté le 14 juillet 2016)
  6. (en) « Hisense to buy Sharp America in $23.7M deal », CNET,‎ (lire en ligne)
  7. « Hisense, géant de la télévision chinoise, présente son activité interentreprise », sur www.newswire.ca (consulté le 17 mars 2017)
  8. « Hisense’s ambitious plan for global market - Yutang Sports | The Premier Sports Intelligence Platform in China », sur en.ytsports.cn (consulté le 17 mars 2017)
  9. a et b Hisense Group, « Service gagnant pour Hisense, nouveau fournisseur et sponsor officiel de l'Open d'Australie /PR Newswire France/ », sur www.prnewswire.fr (consulté le 17 mars 2017)
  10. Prisma Media, « Hisense devient la première entreprise mondiale partenaire du Prix SEED du PNUE », sur Capital.fr (consulté le 17 mars 2017)
  11. UEFA.com, « Hisense devient le 10e sponsor mondial de l'UEFA EURO 2016 - UEFA EURO - News - UEFA.com », sur UEFA.com (consulté le 17 mars 2017)
  12. « L'écran géant de la fan zone est presque aussi grand qu'une surface de réparation », sur Le Huffington Post (consulté le 29 juillet 2016)

Liens externes[modifier | modifier le code]