Hisense

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Hisense Group
logo de Hisense

Création 1969
Forme juridique Société anonyme avec appel public à l'épargneVoir et modifier les données sur Wikidata
Action Bourse de ShanghaiVoir et modifier les données sur Wikidata
Siège social Qingdao
Drapeau de Chine Chine
Direction Zhou Houjian
Actionnaires Voir liste détaillée
Activité Électronique Grand Public, Immobilier, Finance, Médical, ...
Produits TV, Réfrigérateur, Téléphone mobile, Lavage, Cuisson, Climatisation, Echographie, ...
Sociétés sœurs Gorenje, Hisense Electric Co Ltd, Hisense Home Appliances, Hisense Air Conditioning, Hisense Intelligent Commercial Equipement, Hisense Optics, Qingdao Hisense Real Estate, ...
Filiales 38 filiales dans le monde en 2020
Effectif 80 000 environ en 2020
Site web http://www.hisense.fr/
Chiffre d'affaires 126 634 970 000 Renminbi ()[1]Voir et modifier les données sur Wikidata

Hisense Group est une entreprise chinoise fondée en 1969 qui est l'un des leaders sur le marché des téléviseurs[2], postes de radio, électroménagers, climatiseurs et téléphonie mobile[réf. nécessaire]. Elle est également un fabricant d'équipement d'origine. L'entreprise possède les marques Gorenje, Asko[3], Kelon et Ronshen en gros électroménager et également Toshiba pour les téléviseurs[4].

Histoire[modifier | modifier le code]

La société Hisense a été fondée en 1969 dans la ville portuaire de Qingdao en Chine, sous le nom de Qingdao no 2 Radio Factory[5]. À cette époque, il s'agit d'une petite usine productrice de postes radio et de transistors pour le marché intérieur chinois[6].

En 1970, Hisense se lance dans la fabrication de postes de télévision. Sa croissance devient exponentielle[non neutre] à partir de 1979, lorsque le gouvernement chinois décide de lancer un vaste plan industriel pour fabriquer et distribuer de l’électroménager et des produits technologiques dans tous les foyers du pays. Hisense se développe alors en absorbant progressivement les petites usines de sa ville pour former un conglomérat : la Qingdao Television Factory[5]. En une dizaine d'années, ce conglomérat devient le leader des fabricants chinois de postes de radio, de téléviseurs et d’électroménager[6].

Lorsque la Chine s'ouvre au reste du monde, le conglomérat poursuit son développement et prend le nom d'Hisense Group en 1994[7],[5].

Hisense Electric est cotée en bourse à partir de 1997[8].

En 2004, Hisense Group prend la décision de s'internationaliser. La société conclut des partenariats stratégiques avec IBM, Hitachi et Whirlpool[9].

En 2015, Hisense renforce son implantation aux États-Unis, en y rachetant la filiale locale de Sharp et son usine mexicaine[10].

Le , Hisense achète 95 % de Toshiba Visual Solutions pour 97,2 millions d'euros[11].

En , en augmentant sa participation de 33 % à 95 %, Hisense acquiert pour environ 293 millions d'euros Gorenje, un groupe d'électroménager slovène qui a environ 10 000 employés[12].

En 2020, le site de Valenje de Gorenje devient le centre R&D mondial du groupe Hisense pour le lavage[13].

Filiale en France[modifier | modifier le code]

Téléviseur Hisense au Boulanger de Sarcelles.

En 2016, alors que l'UEFA accepte un partenariat pour l'Euro 2016, Numerama relève que la marque souffre d'un « manque de crédibilité » dans l'Hexagone[7].

Stratégie de sponsoring sportif[modifier | modifier le code]

Hisense développe une stratégie de sponsoring sportif, par exemple avec le club de football Schalke 04 ou avec l'écurie Red Bull Racing[14]. L'entreprise sponsorise également l'Euro 2016[15], la Coupe du monde de football 2018[16] et l'UEFA Euro 2020[17],[18].

En 2020, un partenariat est conclu avec le Paris Saint-Germain[19],[20].[source secondaire souhaitée]

Principaux actionnaires[modifier | modifier le code]

Pour la filiale Blanc de Hisense Group, HISENSE HOME APPLIANCES GROUP CO, LTD, anciennement Hisense Kelon Electrical Holdings Co, Ltd, au 9 juillet 2020[21].

HISENSE VISUAL TECHNOLOGY CO., LTD 57,2%
China Investment 2,94%
Bosera Asset Management 1,97%
Grantham, Mayo, Van Otterloo & Co. 1,65%
HSBC Jintrust Management Co 1,36%
Essence Fund 0,88%
China International Fund Management 0,88%
Shao Wu Zhang 0,80%
China Asset Management 0,71%
The Vanguard Group 0,65%

Pour la filiale TV de Hisense Group, HISENSE VISUAL TECHNOLOGY CO., LTD., au 9 juillet 2020[22].

Qingdao Hisense Electric Holdings Co., Ltd. 30.0%
Qingdao State-Owned Assets Supervision & Administration 16.5%
Aegon-Industrial Fund Management Co., Ltd. 4.38%
China Securities Finance Corp. Ltd.. 3.26%
Orient Securities Asset Management Co. Ltd. 2.89%
China Investment Corp. (Investment Management) 1.73%
China Southern Asset Management Co., Ltd. 0.66%
Franklin Templeton Sealand Fund Management Co., Ltd. 0.62%
CCB Principal Asset Management Co., Ltd. 0,60%
Galaxy Asset Management Co., Ltd. 0.37%

Références[modifier | modifier le code]

  1. « https://finance.sina.com.cn/zt_d/2019_zq500qbd/ »
  2. « Global LCD TV Shipments Fell 20.9% in First Quarter Due to Weak Demand, Says TrendForce », sur press.trendforce.com (consulté le )
  3. « Electroménager : le chinois Hisense rachète Gorenje », sur Les Echos, (consulté le )
  4. « Hisense rachète la division téléviseurs de Toshiba », sur www.lesnumeriques.com, (consulté le )
  5. a b et c Les multinationales chinoises, Paris, Editions Eksa, , 312 p. (ISBN 978-2-7472-1597-8), p. 47
  6. a et b (en) Ling Liu, China's Industrial Policies and the Global Business Revolution : The Case of the Domestic Appliance Industry, Routledge, (ISBN 978-1-134-25386-9, lire en ligne)
  7. a et b Corentin Durand, « Mais qui est Hisense, le sponsor tech qui s'affiche partout à l'Euro 2016 ? - Business - Numerama », Numerama,‎ (lire en ligne, consulté le )
  8. Zone Bourse, « Hisense Electric Co., Ltd : Cours action Hisense Electric Co., Ltd | 600060 | CNE000000PF3 | Zone bourse », sur www.zonebourse.com (consulté le )
  9. Sandra Bell, International brand management of Chinese companies: case studies on the Chinese household appliances and consumer electronics industry entering US and Western European markets, Physica-Verlag, (ISBN 978-3-7908-2030-0 et 978-3-7908-2029-4, OCLC 1005778193)
  10. (en) « Hisense to buy Sharp America in $23.7M deal », CNET,‎ (lire en ligne, consulté le )
  11. « Hisense rachète la division téléviseurs de Toshiba », sur www.lesnumeriques.com (consulté le )
  12. « China's Hisense ups stake in Slovenia's Gorenje to over 95 percent », sur Reuters,
  13. « Hisense Gorenje setting up global R&D centre in Velenje », sur www.sloveniatimes.com (consulté le )
  14. (en) « Hisense’s ambitious plan for global market - Yutang Sports | The Premier Sports Intelligence Platform in China », sur en.ytsports.cn (consulté le ).
  15. « Hisense devient le 10e sponsor mondial de l'UEFA EURO 2016 », sur UEFA.com, (consulté le ).
  16. « Hisense devient sponsor officiel de la Coupe du Monde de la FIFA, Russie 2018 », sur Fifa.com, (consulté le ).
  17. « UEFA EURO 2020 - Partenaires », sur UEFA.com (consulté le ).
  18. Jean Le Bail, « Le Chinois Hisense partenaire de l'Euro 2020 », sur L'Équipe.fr, (consulté le ).
  19. « Le Paris Saint-Germain et Hisense annoncent un partenariat mondial », sur PSG.fr (consulté le ).
  20. karencarbuccia, « Hisense devient le nouveau sponsor pluriannuel du PSG », sur sportstrategies.com, (consulté le ).
  21. Zone Bourse, « Hisense : principaux actionnaires », sur www.zonebourse.com (consulté le )
  22. Zone Bourse, « Hisense : principaux actionnaires », sur www.zonebourse.com (consulté le )

Liens externes[modifier | modifier le code]