Meizu

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Meizu Technology Co., Ltd.
魅族科技有限公司
logo de Meizu
illustration de Meizu

Création 2003
Fondateurs Jack Wong
Forme juridique Société à responsabilité limitée
Siège social Zhuhai (Guangdong)
Drapeau de Chine Chine
Direction Jack Wong (PDG)
Activité Électronique grand public
Produits Smartphone, baladeur numérique, logiciel
Site web http://www.meizu.com/en/

Meizu (en chinois : 魅族) est une société chinoise fondée en mars 2003[1] spécialisée dans les smartphones et les lecteurs MP3 et MP4 basés sur la technologie flash.

Historique[modifier | modifier le code]

Fondée en 2003, Meizu[2] développe et commercialise les Meizu X6 et E3.

La société Apple a demandé à l'entreprise de cesser la commercialisation du smartphone M8 en raison de sa forte similitude avec l'iPhone[réf. souhaitée].

Le Meizu M9 est un smartphone sous Android 2.2 (Froyo) puis 2.3 (Gingerbread) distribué à partir du 1er janvier 2011 en Chine. Ce téléphone possède un processeur Samsung Exynos 3110 (Hummingbird S5PC110) à 1 GHz, un RAM de 512 Mo, et un écran Sharp.

Meizu MX - 4 versions[modifier | modifier le code]

Le premier modèle de Meizu MX, est composé d'un Exynos 4210, cortex A9 double cœur en 45 nm, sort le 1er janvier 2012 à Hong Kong.

Le 19 juin 2012, Meizu annonce sur Weibo et son propre BBS[3] une version du Meizu MX doté de la surcouche Flyme et équipé d'un SoC Exynos 4412 quadruple cœur ARM Cortex A9 gravés avec une finesse de 32 nm et cadencés à une fréquence de 1,4 GHz[4].

Le 14 juillet 2012, Exynos 4212, double cœur ARM Cortex A9 gravé avec une finesse de 32 nm et cadencé à une fréquence de 1,4 GHz

Enfin, la société vend des produits en Russie sous la marque Ritmix.

Le 18 novembre 2014, Meizu annonce le MX4 Pro, avec un écran de 5,5 pouces avec une définition 2K+, des bordures de seulement 2,8 mm, un processeur Exynos 5430 gravé en 20 nanomètres avec 3 Go de RAM, un GPU PowerVR G6200, un processeur dédié au son ES9018 et des écouteurs intra-auriculaires, une capacité de 16 Go, 32 Go ou 64 Go, les interfaces réseaux NFC, Wi-Fi ac, Bluetooth 4.0, la 4G LTE, le GPS, un capteur photo SONY Exmor RS de 20,7 Mégapixels, une camera frontale de 5 MPx, une batterie de 3350 mAh.

En septembre 2015, Meizu annonce la sortie du MX5[5]. En 2016, Meizu signe un contrat avec Qualcomm pour développer sa gamme de produits[2].

En 2017, la société dévoile son smartphone M6 Note[6].

Produits[modifier | modifier le code]

Smartphones[modifier | modifier le code]

Modèles ayant un article sur Wikipédia :

Controverses[modifier | modifier le code]

Tests faussés[modifier | modifier le code]

Il est révélé en 2017 que l'entreprise a installé un programme dans le smartphone Meizu Pro 6 afin de truquer les résultats dans les tests matériel de ses appareils, augmentant les fréquences des processeurs et utilisant des profils thermiques spéciaux quand il détecte le lancement de certains benchmarks[7].

Distribution[modifier | modifier le code]

France[modifier | modifier le code]

Après 4 années de présence en France, l'équipe de Meizu France annonce sur Facebook[8] la fin de leur mission. D'après leurs explications, Meizu Chine semble ne pas faire d'effort pour se développer sur le marché français qui serait très compliqué et demanderait des investissements trop importants.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Référence[modifier | modifier le code]

  1. (en) About us, Meizu
  2. a et b « Meizu Telecom Equipment Co., Ltd.: Private Company Information - Bloomberg », sur www.bloomberg.com (consulté le 22 décembre 2017)
  3. (zh) 魅族MX四核手机免费试用活动,赠送EP40耳机+亮丽彩壳 sur le BBS de Meizu
  4. (zh)MX | 四核
  5. « Meizu MX5 : du haut de gamme à 400 euros distribué en France », sur Clubic,
  6. (en) « The Meizu M6 Note is a good old fashioned value-for-money smartphone », SoyaCincau.com,‎ (lire en ligne)
  7. David Civera, « Benchmarks truqués, les OnePlus 3T et Meizu Pro 6 dénoncés », Tom's Hardware, (consulté le 20 novembre 2017)
  8. « Meizu France », sur www.facebook.com (consulté le 6 mars 2018)