Russell Hobbs

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Russell Hobbs est une marque anglaise, spécialiste du petit électroménager, dont le siège est situé à Failsworth, près de Manchester, en Angleterre.

Siège de Russell Hobbs (Regent Mill, Failsworth (en)).
Une cafetière.
Un fer à repasser.

Histoire[modifier | modifier le code]

Bill Russell (1920-2006) travailla pour l'armée britannique durant la seconde guerre mondiale dans le REM, Corps of Royal Electrical and Mechanical Engineers, responsable de tout l'équipement électrique et mécanique utilisé par l'armée, des tanks aux ustensiles de cuisine ; il quitta l'armée en 1947 avec le grade de Major. Il s'associa avec Morphy Richards et contribua à créer le grille-pain électrique automatique (qui éjecte le pain après l'avoir grillé), le fer à repasser électrique et le sèche-cheveux.

Peter Hobbs (1916-2008) travailla aussi pour le fabricant d'appareils électro-ménagers Morphy Richards en tant que responsable de la branche Sud-africaine de la société. Il revint au Royaume-Uni, et travailla pour une autre société, où il s'efforça de créer une cafetière, à partir d'un brevet allemand. En 1952, ils mirent au point la première cafetière automatique au monde, la CP1 (Coffee Percolator 1), grâce à l'ingéniosité de Russell ; ils fondèrent alors la société Russell Hobbs à Croydon.

Russell était chargé du développement des produits, et Hobbs était directeur des ventes. Russell avait pour test de sécurité décisif, à chaque nouveau produit, de verser une demi-pinte de sauce bouillante dessus. La société réalisa des profits dès le premier jour.

Gamme de produits[modifier | modifier le code]

La société fabrique aussi, outre les cafetières électriques : instruments de préparation culinaire, bouilloires électriques, grille-pains, aspirateurs, fers à repasser, appareils à sandwichs, fours micro-ondes, presse-agrumes, mixeurs, robots, sèche-cheveux...

Innovations[modifier | modifier le code]

  • La bouilloire électrique automatique K1 (première mondiale), mise au point en , comportait une bande bi-métallique à l'arrière de la bouilloire, qui forçait la vapeur à passer à travers une ouverture dans le couvercle de la bande métallique : la vapeur soulevait ainsi l'interrupteur, éteignant la bouilloire.
  • En 1960, la bouilloire K2 fut mise sur le marché.
  • Ils mirent aussi au point la première bouilloire au monde entièrement programmable, la M2.

Propriété de la société[modifier | modifier le code]

En 1963, ils eurent besoin d'accroître la société et d'obtenir plus de capital. Ils furent obligés de vendre la société à Tube Investments, un conglomérat de marques d'appareils électriques. La production fut déplacée à Wombourne dans le Staffordshire, où elle dut partager avec Creda et Blythe Bridge, dans une ancienne usine d'aviation possédée par Indesit jusqu'en 2007. Russell devint le directeur technique de Creda, puis le gérant de Turnright. TI vendit leurs marques consommateurs, et la société alla à Polly Peck, dirigé par Asil Nadir à la fin des années 1980. Polly Peck s'écroula et Russell Hobbs fut racheté par Pifco, basé à Failsworth en 1991, puis par Salton le . Pifco, fabricant britannique d'appareils tels que les teasmade, devint connu sous le nom de Salton Europe. La société mère, Salton Inc., a son siège à Lake Forest, dans l'Illinois, et a une branche canadienne dans l'Ontario. En , Salton Europe ferma l'usine de Wombourne près de Wolverhampton, déplaçant leur dernière unité de production en Chine.

En , deux sociétés implantées de longue date dans le secteur du petit électro-ménager, Salton Inc. et Applica Incorporated, combinèrent leurs activités en réalisant une fusion. À la suite de cette fusion, Applica devint une filiale détenue entièrement par Salton. En , la société issue de cette combinaison (alors désignée sous le nom de Salton Inc.) changea de nom pour adopter celui de Russell Hobbs Inc. En 2010, Spectrum Brands rachète Russell Hobbs, Inc.

Russell mourut le à l'âge de 85 ans. Hobbs mourut le à l'âge de 91 ans.

Liens externes[modifier | modifier le code]