VTech

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (indiquez la date de pose grâce au paramètre date).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).

VTech
VTech logo.jpg
Fondation
Siège social
Hamilton
Tai Po (en) (Hong Kong)Voir et modifier les données sur Wikidata
Produits
Jeu vidéo, didacticiel, jouet éducatif (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Site web

VTech est une société multinationale de produits électroniques basée à Hong Kong. Elle fait partie des plus grands fabricants mondiaux de jouets éducatifs électroniques (par exemple les consoles de jeux pour enfants V.Smile, Storio 2, Storio 3[1]) et de téléphones filaires et sans fil. La société est cotée en bourse à Londres et à Hong Kong.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le premier téléphone sans fil au monde de 900MHz

VTech a été créée en 1976 par deux ingénieurs dont le chinois Allan Wong, un passionné d’électronique qui a su transformer son passe-temps en société rentable. Cet homme, aujourd’hui président de la société, a su s’entourer d’hommes et d’équipe compétente dans ce domaine, comme Albert Lee en 1984, actuellement vice-président de VTech. Le modèle utilisé est celui de l’intégration verticale, permettant de maîtriser toute la chaîne d’un produit de la conception, production jusqu’à la vente.

En 2015, Vtech subit un important vol de données des utilisateurs de ses jouets connectés, vol qui concerne 4,8 millions de personnes[2].

En février 2016, Vtech acquiert le fabricant de jouet américain VTech pour 72 millions de dollars[3].

La société[modifier | modifier le code]

VTech possède plus de 60 filiales dans le monde et 3 usines en Chine :

  • 1988 : première usine en Chine à Dongguan (240 000 mètres carrés - jouets éducatifs électronique)
  • 1997 : deuxième usine en Chine à Dongguan (168 000 mètres carrés – produits de télécommunications)
  • 2005 : troisième usine en Chine à Qingyuan city (45 000 mètres carrés – produits plastiques pour les télécommunications)

Elle emploie plus de 30 000 personnes dans 10 pays et a un département de recherche et développement actif avec plus de 1 000 personnes (Canada, Hong Kong, Chine). La société est également présente en Europe avec 7 filiales. Ses principales activités sont les téléphones filaires et sans fil et les jouets éducatifs électroniques. Elle fabrique aussi de nombreux produits pour d’autres sociétés sans marque apparente.

  • Budget de recherche et développement : 40 millions de dollars en 2006
  • Chiffre d'affaires : 1 200 millions de dollars en 2006

Références[modifier | modifier le code]

  1. VTech annonce la Storio 3 Nouveautes-Actu.com
  2. Les jouets VTech victimes d’un piratage, Sandrine Cassini, Le Monde, 1 décembre 2015
  3. Hong Kong's VTech agrees to buy LeapFrog for $72 mln, Reuters, 5 février 2016

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :