Arthur Martin (entreprise)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Arthur Martin
logo de Arthur Martin (entreprise)
Logo de la marque

Création 1854
Dates clés
  • 1962 : rachat de Faure
  • 1985 : rachat par Electrolux
  • 2007 : début de l’arrêt de la marque
  • 2009 : arrêt de la marque
  • 2016 : réactivation de la marque
Fondateurs Nestor Martin
Siège social 43 Avenue Félix Louat, Senlis
Drapeau de la France France
Actionnaires ElectroluxVoir et modifier les données sur Wikidata
Activité Gros électroménager
Petit électroménager (sous licence)
Ustensiles de cuisine (sous licence)
Produits Gros électroménager:
Fours, tables de cuisson, hottes, réfrigérateurs, lave-vaisselle, micro-ondes
Petit électroménager:
Robot-cuiseur
Ustensiles de cuisines:
Casseroles, poêles, saladiers, marmites, cocottes, autocuiseurs, moules silicones
Société mère Electrolux
Sociétés sœurs AEG, Elektro Helios, Eureka (en), Faure, Frigidaire, Gibson Appliance, Kelvinator, Leonard (entreprise), Marijnen, Parkinson Cowan, Progress, Simpson (en), Tornado, Tricity Bendix, Volta, Westinghouse, Zanker, Zanussi, Zoppas
SIREN 552 042 285 (Electolux Home Products France)
Site web https://www.arthurmartinhome.fr/


Arthur Martin est une marque française de gros électroménager, à l'origine une entreprise fondée en 1854 par Nestor Martin.

Après avoir été mise en sommeil en 2009 par Electrolux, la marque a été réactivée en décembre 2016.

La marque propose tout une gamme de gros électroménager, mais elle est également utilisée sous licence pour des appareils de petit électroménager et des ustensiles de cuisine.

Histoire[modifier | modifier le code]

Les trois frères Alphonse, Hubert-Joseph et Nestor Martin fabriquent dans les années 1840 des objets d'orfèvrerie et de cuivre dans leurs trois fourneaux de Saint-Hubert en Wallonie[1].

Les débuts (1854-1925)[modifier | modifier le code]

En 1854, Nestor Martin installe une fonderie de fer à Huy en Belgique (dont il contribue à en faire la "ville des millionnaires") et crée sous son nom sa propre entreprise[1]. Il y moule de nombreux objets ménagers ou décoratifs, logotypés par le triangle NMH (Nestor Martin Huy). Vingt ans plus tard, Nestor ouvre d'autres fonderies dont celle de Revin, dans les Ardennes françaises, en 1882[2]. Nestor Martin meurt en 1916[1], ses enfants et petits-enfants assurant dès lors la continuité de l'entreprise.

Montée en puissance[modifier | modifier le code]

Ce n'est qu'en 1925 qu'apparaît la marque Arthur Martin, lorsque sont créées deux sociétés anonymes : Arthur Martin en France (plutôt orientée dans les appareils électroménagers haut de gamme) et Nestor Martin en Belgique (plutôt orientée dans le chauffage domestique)[1]. Le capital de ces deux entreprises est partagé entre les six enfants d'Arthur Martin (père). Elles sont dirigées par Arthur Martin (petit-fils)[3].

Dans les années 1930, l'implantation hutoise est abandonnée, mais le groupe a déjà essaimé et sera doté de nombreuses usines dans le monde, en propre ou sous licence[1].

En 1962, Arthur Martin acquiert Faure, une entreprise d'électroménager également située à Revin[4].

En 1985, Arthur Martin est racheté par le groupe suédois Electrolux.

Mise en sommeil et disparition de la marque (2007-2009)[modifier | modifier le code]

Changement de nom[modifier | modifier le code]

À partir de 1994, avec la cohabitation avec Electrolux (co-branding), un programme de disparition de la marque est initié.

Le , Arthur Martin-Electrolux devient Electrolux-Arthur Martin[5]. Il s'agit de la première étape d'un plan de trois ans établi en 2006, qui vise à la disparition totale de la marque au profit d'Electrolux. Ce changement s'inscrit dans la stratégie d'Electrolux visant à rationaliser son portefeuille de marques et d'imposer la sienne[6]. Comme il est alors expliqué, « le nom sera présent aussi longtemps que cela sera nécessaire pour assurer la transition dans l'esprit des consommateurs. »[7].

Arthur Martin étant la troisième marque d'électroménager la plus connue des Français et la deuxième en valeur sur le marché, le défi est de convaincre le consommateur que les valeurs associées à Arthur Martin restent les mêmes après le changement de nom et de renforcer l'image d'Electrolux[8]. Pour cela, Electrolux met en place à partir du une vaste campagne publicitaire (télévision, presse écrite, radio et internet) à la hauteur de 23 millions d'euros, afin de communiquer sur ce changement de nom. Ainsi apparaît la signature « désormais, Arthur Martin préfère qu'on l'appelle Electrolux » sur l'ensemble de la campagne publicitaire[7].

Disparition[modifier | modifier le code]

Courant 2009, Electrolux-Arthur Martin devient Electrolux. C'est l'ultime étape de la disparition de la marque[9] ; dès lors, Arthur Martin laisse place à Electrolux après plus de 150 ans d'existence.

Renaissance de la marque (2016)[modifier | modifier le code]

Un retour en arrière[modifier | modifier le code]

Après quasiment dix ans d’absence, la marque Arthur Martin est réactivée par Electrolux en décembre 2016, dans le cadre d'un partenariat exclusif avec Mobalpa[9].

Il s'agit d'un rétropédalage stratégique du groupe Electrolux, comme l'explique Pierre Perron, directeur général d’Electrolux France : « Il s’agit d’une relance tactique. Notre idée, c’est de prendre des parts de marché. Nous nous sommes aperçus que ce retour ne cannibaliserait pas le reste de notre offre »[9] et Philippe Nohen, directeur réseau cuisiniste d'Electrolux France : «Il s’agit d’une marque forte, connue de tous, ancrée dans la mémoire collective et française qui existe depuis près de 150 ans»[10].

Après avoir effectué des études de consommateurs, Electrolux acte que la marque française a conservé une très forte notoriété en France, avec une image de robustesse et de qualité[réf. nécessaire]. Fort de cette situation, le groupe décide donc de la réactiver.

Une relance stratégique[modifier | modifier le code]

Cette relance est tactique, elle permet du côté d'Electrolux tout comme celui de Mobalpa de multiples avantages[11] :

  • Pour Electrolux, c'est de travailler avec le second fabricant et distributeur de cuisines en France (Mobalpa), mais aussi de renforcer sa présence dans le réseau cuisinistes à l'échelon français et européen en intégrant désormais les 10 plus grands acteurs du marché européen.
  • Pour Mobalpa, c'est de s'associer à une marque historique du marché français (Arthur Martin), d'en avoir l'exclusivité, mais aussi de participer étroitement au développement des produits afin de proposer une gamme encastrable correspondant à son positionnement et aux attentes de ses clients.

Produits[modifier | modifier le code]

Après sa réactivation en décembre 2016, la marque propose :

  • du gros électroménager, disponible exclusivement dans les enseignes Mobalpa[12],[9] ;
  • du petit électroménager produit sous licence, disponible dans la plupart des hypermarchés ;
  • des ustensiles de cuisines produits sous licence, disponibles dans la plupart des hypermarchés.

En 2018, des autocuiseurs vendus sous licence Arthur Martin ont fait l'objet d'un rappel par Auchan et Boulanger, en raison d'un risque de blessures pour l'utilisateur[13].

Logos de la marque[modifier | modifier le code]

Culture populaire[modifier | modifier le code]

La version française de la série de jeux vidéo Les Sims utilise le nom "Artur Machin" pour faire référence à la marque d'électroménager française Arthur Martin avec un jeu de mots[14].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d et e « Nestor Martin | Connaître la Wallonie », sur connaitrelawallonie.wallonie.be (consulté le )
  2. « Arthur Martin (Firme) », sur data.bnf.fr (consulté le )
  3. « C'était au temps où Bruxelles inventait (XV): Martin La fabuleuse épopée des frères fondeurs ardennais Superbe réhabilitation d'un site industriel », sur lesoir.be (consulté le )
  4. « Arthur Martin une marque ardennaise », sur visitardennes.e-monsite.com (consulté le )
  5. « Electrolux relègue la marque Arthur Martin au second plan », sur lsa-conso.fr (consulté le )
  6. « Bilan de campagne Electrolux-Arthur Martin », sur strategies.fr (consulté le )
  7. a et b « Electrolux tout simplement », sur e-marketing.fr (consulté le )
  8. « Comment Electrolux rebaptise Arthur Martin », sur usinenouvelle.com (consulté le )
  9. a b c et d « Electrolux relance Arthur Martin en France », sur lesechos.fr (consulté le )
  10. « Arthur Martin exclusivement chez Mobalpa », sur ac-franchise.be (consulté le )
  11. « Mobalpa et Arthur Martin, un partenariat exclusif », sur ladn.eu (consulté le )
  12. « Les nouvelles cuisines Mobalpa : des espaces faciles à vivre ! », sur cotemaison.fr (consulté le )
  13. « Ces autocuiseurs Arthur Martin commercialisés par Auchan sont dangereux, car ils peuvent éclater lorsqu'ils sont sous pression. », 60 Millions de consommateurs
  14. « Artur Machin | Simpédia, Wiki Les Sims | Fandom »

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]