Groupe Brandt

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Brandt.

Groupe Brandt
logo de Groupe Brandt

Création
Fondateurs Malik Rebrab
Forme juridique Société par actions simplifiée à associé unique
Slogan Chaque jour le meilleur
Siège social 89 boulevard Franklin Roosevelt
92500 Rueil-Malmaison
Drapeau de France France
Direction Simon Barbeau
Actionnaires Cevital (100%)
Activité Électroménager
Société mère Groupe Cevital
SIREN 799 632 443
Site web www.groupebrandt.com

Chiffre d'affaires 12 786 400 € (2017)
Résultat net - 16 817 900 € (2017) (perte)

Groupe Brandt est un groupe industriel français, dont le siège se trouve à Rueil-Malmaison, spécialisé dans l'électroménager.

Le groupe est propriétaire des marques Brandt, Sauter, Vedette et De Dietrich.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le , le conglomérat algérien Cevital reprend les activités françaises du groupe Fagor-Brandt[1]. Le groupe Cevital prévoyait de reprendre également les activités espagnoles et polonaises du groupe Fagor, mais l'offre de reprise de l'activité en Espagne n'a pas été retenue par la justice espagnole et l'usine polonaise du groupe Fagor a finalement été reprise par BSH[2].

En difficulté au moment de la reprise par Cevital en 2014, Brandt est en meilleure santé en 2016 et a réussi le pari de sa relance. Ainsi, alors que le PDG du groupe algérien Issad Rebrab avait promis de conserver 1225 employés sur les 1760 qui y travaillaient avant le rachat, il y en avait 1200 qui officiaient encore dans l'entreprise.[3]

Marques[modifier | modifier le code]

Les principales marques du groupe sont :

Sites de production[modifier | modifier le code]

Actuellement la production de gros-électroménager est réalisée dans trois usines :

  • deux en France :
    • Orléans, pour les cuisinières, fours, tables vitrocéramique et induction,
    • Vendôme, pour les hottes décoratives, fours, tables vitrocéramique et induction et micro-ondes encastrables ;
  • un en Algérie :
    • Sétif[8], le complexe de Sétif, d’une superficie de 95 000 m2, qui a nécessité un investissement de 250 millions d’euros, produit annuellement, à partir du premier trimestre 2017, huit millions d'appareils dont le taux d'intégration est de 70 à 80 %. Il emploie dans un premier temps 4 000 salariés. Il est en mesure de produire annuellement 500 000 appareils de haut de gamme[9] (téléviseurs, cartes électroniques lave-linge, cuisinières et climatiseurs) dont 90 % sont destinés à l’exportation[10], avec cette usine, le groupe Brandt compte devenir le plus grand exportateur d'électroménager d'Europe et de la région MENA[11].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Le spécialiste de l'électroménager FagorBrandt sauvé Le Figaro, 15 avril 2014
  2. « Plus petit, Brandt réussit le pari de la relance », sur lesechos.fr, (consulté le 19 juillet 2017).
  3. « Cinq choses à savoir sur Issad Rebrab, le PDG de Cevital qui investit à Charleville-Mézières », France 3 Grand Est,‎ (lire en ligne, consulté le 8 novembre 2018)
  4. « INPI – Service de recherche marques », sur bases-marques.inpi.fr (consulté le 21 décembre 2018)
  5. « INPI – Service de recherche marques », sur bases-marques.inpi.fr (consulté le 21 décembre 2018)
  6. « INPI – Service de recherche marques », sur bases-marques.inpi.fr (consulté le 21 décembre 2018)
  7. « INPI – Service de recherche marques », sur bases-marques.inpi.fr (consulté le 21 décembre 2018)
  8. « Cévital ouvrira une usine FagorBrandt à Sétifen 2016 ». Algérie-Focus, 12 juin 2014.
  9. Le groupe s'engage à faire de l'Algérie un pays exportateur vers les quatre coins de la planète. Brandt, déjà un mastodonte de l’électroménager!. Liberté, 3 juin 2016.
  10. Groupe Cevital : mise en service du complexe Brandt à Sétif. El Watan, 2 juin 2016.
  11. Groupe Cevital : Mise en service du complexe Brandt à Sétif. El Watan, 2 juin 2016.

Lien externe[modifier | modifier le code]