Magimix

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Magimix
Description de cette image, également commentée ci-après
Logo de la marque.

Date d'introduction Voir et modifier les données sur Wikidata
Site officiel www.magimix.frVoir et modifier les données sur Wikidata

Magimix est une marque française de petit électroménager culinaire haut-de-gamme, créée en Bourgogne en 1971 pour commercialiser le premier préparateur culinaire tout public, le Magimix. Magimix fait partie avec Robot-Coupe du groupe Hameur.

Robots multifonction[modifier | modifier le code]

Le robot multifonction est une invention Magimix. Il s'agit de la version grand public du premier robot culinaire créé dès 1960 par Pierre Verdun et Robert Comte, le Robot-Coupe[1],[2], auquel avait été ajouté à la fin des années 1960 un puissant moteur asynchrone[3]. Deux ans plus tard, le modèle R1/1800[4] fut introduit à l'étranger, et notamment sur le marché nord-américain sous la marque Cuisinart.

La grande majorité des moteurs des robots multifonction de la société sont toujours fabriqués en France, en Bourgogne, à Montceau-les-Mines[5],[6]. Pour faire face aux grands du secteur tels que SEB, Magimix mise sur un fort investissement dans la R&D[3] et sur la qualité de ses produits : tous les produits de la marque sont garantis 3 ans[7], et le moteur professionnel de ses préparateurs (robots multifonction et centrifugeuses) est garanti 30 ans[7]. Les accessoires de précision (disques, couteau métal) en acier Sabatier sont fabriqués à Thiers.

Les robots multifonction permettent de pétrir, battre les blancs en neige, râper, émincer, hacher, émulsionner, etc.

Magimix a depuis élargi la gamme de ses produits à l'ensemble du petit électroménager culinaire et a été adopté dans plus de 60 pays.

Cafetières[modifier | modifier le code]

La société s'est aussi fait connaître en étant parmi les premières sociétés à s'associer avec Nestlé (pour une partie de sa gamme café) en produisant des cafetières Nespresso.[réf. nécessaire]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. [1] Plurielles.fr.
  2. Marie-Claire.
  3. a et b L'Usine nouvelle.
  4. www.magimix-spares.
  5. « Magimix, spécialiste discret français du robot de cuisine haut-de-gamme », Challenges,‎ (lire en ligne, consulté le 28 avril 2018).
  6. « Les arnaques du "made in France" », LExpansion.com,‎ (lire en ligne, consulté le 28 avril 2018).
  7. a et b Conditions de garantie.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]