Hermann (auteur)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Hermann Huppen)
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Huppen et Hermann.
Hermann
Description de cette image, également commentée ci-après

Hermann Huppen au Festival d'Angoulême 2017.

Nom de naissance Hermann Huppen
Naissance (79 ans)
Bévercé Drapeau de la Belgique Belgique
Nationalité Drapeau de la Belgique Belge
Profession

Hermann, de son vrai nom Hermann Huppen, est un dessinateur et scénariste belge de bande dessinée. Il est né le , à Bévercé, un petit village de la commune de Malmedy dans la région des Hautes Fagnes en province de Liège. Il a reçu en 2016 le Grand Prix de la ville d'Angoulême pour l'ensemble de sa carrière.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après un apprentissage en ébénisterie, il travaille quinze jours dans une ébénisterie avant d'aller chez un architecte. Il suit des cours du soir de dessins en architecture et en décoration à l'Académie des Beaux-Arts de Saint-Gilles.

À dix-huit ans, il part pour le Canada avec sa famille. Quatre ans plus tard, il décide de rentrer à Bruxelles. Il se marie en 1964. Son beau-frère Philippe Vandooren, futur directeur éditorial de Dupuis, dirige alors une revue scoute (Plein Feu) à laquelle Hermann livre sa première histoire, "Histoire en able", visible sur le site officiel de l'auteur.

Engagé pour un essai dans le studio Greg, il réalise quelques-unes des Histoires de l’oncle Paul. À partir de 1966, Greg écrit pour Hermann la série Bernard Prince. Hermann réalise encore quelques Histoires vraies. Il dessine les deux premiers albums de la série Jugurtha. En décembre 1969 débute la publication de la série Comanche qu'il réalise avec Greg.

Il commence en 1977 sa première série solo, Jeremiah, d'abord publiée par l’éditeur allemand Koralle et en Belgique par Novedi. La série est toujours en cours après avoir été reprise par Dupuis. Accaparé par Jeremiah, Hermann abandonne rapidement Bernard Prince qui est repris par Dany. De 1980 à 1983, il illustre Nic, une série publiée dans Spirou, scénarisée par Morphée (de son vrai nom Philippe Vandooren). En 1982, il réalise La Cage et la même année, il abandonne la série Comanche qui est reprise plus tard par Michel Rouge. En 1984, il s'écarte momentanément de Jeremiah pour créer Les Tours de Bois-Maury, une fresque médiévale. Il réalise en 1991 son premier one shot, Missié Vandisandi, sur l’Afrique coloniale. En 1995 il publie Sarajevo-Tango, un album engagé né de son indignation à propos du siège de Sarajevo. En 1997, il réalise un nouveau one shot, Caatinga, qui se déroule dans le Nordeste brésilien des années trente. En 1999, il renoue avec le western dans On a tué Wild Bill. En 2000 avec Jean Van Hamme, il réalise Lune de guerre et, sur un scénario de son fils (Yves H.), il dessine Liens de sang. Le duo père/fils créera deux autres albums qui constituent avec celui-ci la « trilogie USA ».

Finaliste du Grand Prix de la ville d'Angoulême en 2015, il est élu Grand Prix en 2016, confirmant ainsi son influence chez nombre de ses pairs. Âgé de 77 ans, il en devient le lauréat le plus âgé[1].

Œuvres[modifier | modifier le code]

Séries[modifier | modifier le code]

One shots[modifier | modifier le code]

  • Les Dalton, Bédéscope, 1980
    Scénario : Yves Duval - Dessin : Hermann
  • Alerte aux pirates, Bédéscope, 1980
    Scénario : Yves Duval - Dessin : Hermann
  • L’Étoffe d'un crac, Bédéscope, 1984
    Scénario : Greg - Dessin : Hermann - album publicitaire
  • Abominable, Glénat collection « Caractère », 1988
    Scénario, dessin et couleurs : Hermann
  • Missié Vandisandi, Dupuis collection « Aire libre », 1991
    Scénario, dessin et couleurs : Hermann
  • 6 000 pieds, Gibraltar, 1993
    Scénario et dessin : Hermann
  • Billy the Kid, Gibraltar, 1993
    Scénario et dessin : Hermann
  • Barney Jordan, Gibraltar, 1993
    Scénario et dessin : Hermann
  • Le Secret des hommes-chiens, Dupuis, 1995
    Scénario : Yves H. et Hermann - Dessin : Yves H. - Couleurs : Hermann
  • Sarajevo-Tango, Dupuis collection « Aire libre », 1995
    Scénario, dessin et couleurs : Hermann
  • Caatinga, Le Lombard collection « Signé », 1997
    Scénario, dessin et couleurs : Hermann
  • Sales petits contes, Dupuis collection « Humour libre », 1998
    Scénario : Yann - Dessin : Hermann et divers
  • On a tué Wild Bill, Dupuis collection « Aire libre », 1999
    Scénario, dessin et couleurs : Hermann
  • Lune de guerre, Dupuis collection « Aire libre », 2000
    Scénario : Jean Van Hamme - Dessin et couleurs : Hermann
  • Liens de sang, Le Lombard collection « Signé », 2000
    Scénario : Yves H. - Dessin et couleurs : Hermann
  • Manhattan Beach 1957, Le Lombard collection « Signé », 2002
    Scénario : Yves H. - Dessin et couleurs : Hermann
  • Héros et bovins, Mosquito, 2002
    Scénario :   - Dessin : Hermann
  • Zhong Guo, Dupuis collection « Aire libre », 2003
    Scénario : Yves H. - Dessin et couleurs : Hermann
  • Les Meilleurs récits de… Hermann, Loup, 2004
    Scénario : Yves Duval - Dessin : Hermann
  • The Girl from Ipanema, Le Lombard collection « Signé », 2005
    Scénario : Yves H. - Dessin et couleurs : Hermann
  • Sur les traces de Dracula T1 : Vlad l’empaleur, Casterman collection « Un monde », 2006
    Scénario : Yves H. - Dessin et couleurs : Hermann
  • La Vie exagerée de l’Homme nylon, Le Lombard, 2007
    Scénario : Hans-Michael Kirstein - Dessin : Hermann - Couleurs : Sibin Slavkovic
  • Afrika, Le Lombard collection « Signé », 2007
    Scénario, dessin et couleurs : Hermann
  • - Prix Marlysa Coup de cœur Chambéry BD
  • Le Diable des sept mers t.1 et 2, Dupuis collection « Aire libre », 2008-2009
    Scénario : Yves H. - Dessin et couleurs : Hermann
  • Une nuit de pleine Lune, Glénat, 2011
    Scénario : Yves H. - Dessin : Hermann - Couleurs : Sébastien Gérard
  • Station 16, Le Lombard collection « Signé », 2014
    Scénario : Yves H. - Dessin et couleurs : Hermann
  • Abominable, Glénat, Réd augm. 2014
    Scénario, dessin et couleurs : Hermann
  • Sans pardon, Le Lombard collection « Signé », 2015
    Scénario : Yves H. - Dessin et couleurs : Hermann
  • Le Passeur, Dupuis collection « Aire libre », 2016
    Scénario : Yves H. - Dessin et couleurs : Hermann

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Dossiers de revues
Articles et ouvrages
  • Hermann (int. Thierry Groensteen), Hermann, éditions Alain Littaye, 1982.
  • Hermann (int. Patrick Weber), Vécu no 27, 1987.
  • Hermann (int. Pascal Moran), Vécu no 34, 1988.
  • Johan Severs, Inside Hermann, Comic Events, 1995.
  • Jean-François Douvry et Michel Jans, Hermann, une monographie, Mosquito, 1997.
  • Hermann (int. Axel Henry et Nicolas Warzstacki), « Entretien avec Herman », dans L'Indispensable no 1, juin 1998, p. 57-62.
  • Herman (int. Jean-Marc Vidal), « Hermann, le sanglier des Ardennes », dans BoDoï no 10, 1998.
  • Franck Aveline et Bruno Canard, « Hermann : Éloge de la précision », dans L'Indispensable no 4, octobre 1999, p. 29-32.
  • Renaud Chavanne, « La Monographie Hermann de Mosquito », dans Critix no 8, Bananas BD, hiver 1998-1999, p. 44-56.
  • Olivier Cassiau, Sur la terre ferme avec Hermann, Petit à petit, 2003
  • Philippe Tomblaine, Hermann : l'encre noire du Sanglier des Ardennes, PLG ((FIBD) - février 2017).
  • Festival International de la bande dessinée d'Angoulême, Hermann le naturaliste de la bande dessinée , 9art+ édition, 2017.

Distinctions[modifier | modifier le code]

  • 1970 : Prix Phœnix, pour Bernard Prince.
  • 1973 : Foire du Livre Bruxelles - Meilleur dessinateur réaliste.
  • 1980 : Foire du Livre Bruxelles - Meilleur scénariste.
  • 1982 : Bruxelles, Crayon d’or pour Afromerica.
  • 1984 : Aix-en-Provence, pour l’ensemble de son œuvre.
  • 1987 : Sierre - Maîtrise d’honneur. Paris, Chambre des experts - Meilleur travail de l’année.
  • 1989 : Colmar pour Bois-Maury. Solliès-Ville - Meilleur graphisme.
  • 1992 : Drapeau : Espagne Prix Haxtur de la meilleure histoire longue et du « finaliste ayant reçu le plus de votes » pour Les Tours de Bois-Maury
  • 1992 : Lys-lez-Lannoy - Meilleur dessinateur. Vienne (Autriche) - Meilleur dessinateur. Gijon - Meilleur récit, meilleur dessin.
  • 1993 : Chambre belge des experts BD - Meilleur dessin.
  • 1994 : Sobreda (Portugal) - Hommage à son travail.
  • 1995 : Durbuy - Grand Prix pour Sarajevo Tango.
  • 1996 : Plan-de-Cuques - Pour l’ensemble de son œuvre. Rome - Prix Oesterheld pour Sarajevo Tango pour son caractère humaniste.
  • 1997 : Solliès-Ville - Grand Prix pour Caatinga.
  • 1998 : Chambéry - album de l’année.
  • 2000 : CEBD - meilleur scénario.
  • 2000 : CEBD/CBBD : pour l’ensemble de son oeuvre.
  • 2001 : Gijon - meilleur dessinateur.
  • 2001 : Drapeau : Espagne Prix Haxtur du meilleur dessin pour On a tué Will Bill
  • 2004 : Andorre La Massana.
  • 2005 : Le Roeulx - prix Ange gardien pour l’ensemble de son oeuvre.
  • 2005 : Huy - prix d’honneur de la ville.
  • 2007 : Marly.
  • 2008 : Chambéry - prix coup de coeur.
  • 2009 : Louvain-la-Neuve - prix Diagonale.
  • 2009 : Chevalier des Arts et des Lettres, République Française
  • 2011 : Drapeau : Espagne Prix Haxtur de l'« auteur que nous aimons », pour l'ensemble de sa carrière
  • 2012 : Prix Sang 9 de la BD au Festival international du film policier de Liège pour Une nuit de pleine lune
  • 2016 : Drapeau : France Grand Prix de la ville d'Angoulême, pour l'ensemble de son œuvre

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]