Aller au contenu

Jean-Pol Stercq

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Jean-Pol Stercq
Jean-Pol Stercq en 2012.
Biographie
Naissance
Nationalités
Domicile
Grandville (depuis )Voir et modifier les données sur Wikidata
Activités
Autres informations
Site web

Jean-Pol Stercq, né en 1943 à Bruxelles, est un photographe. Connu pour son portrait de Hergé.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jean-Pol Stercq naît en 1943 en Belgique[1],[2]. Après des études à l’École de Photographie de la Ville de Bruxelles de 1967 à 1969[2], ce bruxellois[3] devient photographe du journal Tintin où il réalise une galerie de portraits des auteurs de l'hebdomadaire bruxellois dans la rubrique intitulée La Galerie-photo de Tintin inaugurée par Hergé, Greg et Tibet en 1973[3]. Il prend en photo ainsi Will Eisner[4] ou Hugo Pratt[5]. L'un de ses portraits de Hergé est utilisé par Andy Warhol[6] pour la réalisation de quatre acryliques[7],[8].

Il effectue à cette époque des reportages sur les plasticiens pour le Musée d'Art moderne de Bruxelles.

Il s'installe à Paris dans les années 1970. Il réalise de nombreuses expositions en France et à l'étranger et il publie plusieurs ouvrages personnels ou collectifs.

En 1994, il lègue au Musée de la photographie à Charleroi une collection de documents photographiques[9]. Ami de Max-Pol Fouchet, il est vice-président de l'Association des amis de Max-Pol Fouchet[10].

Pendant près de 50 ans, il photographie des musiciens de jazz[11].

Vie privée[modifier | modifier le code]

Il réside à Granville dans la Manche depuis 2015[5].

Œuvres[modifier | modifier le code]

Publications[modifier | modifier le code]

  • Tirages de têtes, La Lettre volée, 1995, textes de Werner Lambersy, photographies de Jean-Pol Stercq
  • D'après Bruxelles, Bernard Gilson, 2000, textes de Jean-Baptiste Baronian, photographies de Jean-Pol Stercq
  • Max-Pol Fouchet ou Le Passeur de rêves, Le Castor astral, 2000, collectif, photographies de Max-Pol Fouchet et Jean-Pol Stercq
  • Errances bruxelloises, Éditions du Cygne, 2004, Collectif, photographies de Jean-Pol Stercq et Nelly Roushdi
  • 40 écrivains du Brabant wallon par eux-mêmes, Éditions Mols, 2005, collectif, photographies de Jean-Pol Stercq
  • Christian Dotremont. Les développements de l’œil, Éditions Hazan, 2004, catalogue d'exposition, photographies de Jean-Pol Stercq
  • Érosion du silence, Rhubarbe, 2009, textes de Werner Lambersy, photographies de Jean-Pol Stercq
  • Bourgogne-Vézelay, Rhubarbe, 2013, textes de Christian Limousin, photographies de Jean-Pol Stercq
  • Armand Simon. La transfiguration du cruel, Quadri éditions, 2013, avec un poème original de Jacques Lacomblez et quatre photos inédites de Jean-Pol Stercq.
  • L'Œil à facettes, Rhubarbe, 2021, textes de Patricia Castex Menier et Werner Lambersy, photographies de Jean-Pol Stercq (ISBN 9782374750576)

Expositions[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Regard sur Jean-Pol Stercq *photographe », sur jjprocureur.canalblog.com, (consulté le ).
  2. a et b « Biographie - Expositions », sur poloster.free.fr (consulté le ).
  3. a et b Un demi-siècle d’aventures t. 2 : 1970 - 1996, p. 26.
  4. Un demi-siècle d’aventures t. 2 : 1970 - 1996, p. 33.
  5. a et b « Granville. Jean-Pol Stercq expose son Œil à facettes », Ouest-France,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  6. « Lot 736 - Jean-Pol Stercq - Photographie de Hergé », sur Artcurial (consulté le ).
  7. Fabien Jouatel, « Granville. L’Œil à facettes révèle Jean-Pol Stercq », Ouest-France,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  8. « Les Amis de Hergé / », sur lesamisdeherge.be (consulté le ).
  9. « Jean-Pol Stercq », sur editionsducygne.com (consulté le ).
  10. « Max-Pol Fouchet », sur Max-Pol Fouchet via Wikiwix.
  11. Pascale Brassinne, « À Granville, l'artiste belge Jean-Pol Stercq expose des boîtes de jazz miniatures », La Gazette de la Manche,‎ (lire en ligne, consulté le ).

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Document utilisé pour la rédaction de l’article : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.

Liens externes[modifier | modifier le code]