Grésy-sur-Isère

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Grésy.
image illustrant une commune de la Savoie
Cet article est une ébauche concernant une commune de la Savoie.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?). Le bandeau {{ébauche}} peut être enlevé et l’article évalué comme étant au stade « Bon début » quand il comporte assez de renseignements encyclopédiques concernant la commune.
Si vous avez un doute, l’atelier de lecture du projet Communes de France est à votre disposition pour vous aider. Consultez également la page d’aide à la rédaction d’un article de commune.

Grésy-sur-Isère
La gare de Grésy-sur-Isère.
La gare de Grésy-sur-Isère.
Blason de Grésy-sur-Isère
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Auvergne-Rhône-Alpes
Département Savoie
Arrondissement Albertville
Canton Albertville-2
Intercommunalité Communauté d'agglomération Arlysère
Maire
Mandat
François Gaudin
2014-2020
Code postal 73460
Code commune 73129
Démographie
Population
municipale
1 243 hab. (2014)
Densité 138 hab./km2
Géographie
Coordonnées 45° 36′ 06″ nord, 6° 15′ 16″ est
Altitude Min. 292 m – Max. 2 071 m
Superficie 9,02 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Savoie

Voir sur la carte administrative de Savoie
City locator 14.svg
Grésy-sur-Isère

Géolocalisation sur la carte : Savoie

Voir sur la carte topographique de Savoie
City locator 14.svg
Grésy-sur-Isère

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Grésy-sur-Isère

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Grésy-sur-Isère

Grésy-sur-Isère est une commune française située dans le département de la Savoie, en région Auvergne-Rhône-Alpes.

Géographie[modifier | modifier le code]

La commune est située entre Saint-Pierre-d'Albigny et Albertville.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le nom de Grésy remonte à l'époque romaine et vient du latin "Gratiacum" qui signifie "domaine de Gratius"[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

Des traces de vie datant de l'époque du néolithique ont été retrouvées. Le village de Grésy-sur-Isère date de l'époque romaine. L'un des grands patrimoines de ce village est son ancienne église qui date également de l'époque romaine : des billes en terre ainsi que de nombreux restes humains y ont été retrouvés. Depuis peu, un abri en matériaux modernes la protège des intempéries.

Quant au château vicomtal de Grésy, dont il ne reste aucun vestige visible, il fut le centre de la seigneurie de Grésy.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Tendances politiques et résultats[modifier | modifier le code]

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
1884 1886 MAIGE Joseph    
1886 1887 DUNAND Auguste    
1887 1891 FEIGE François    
1891 1902 REY Emmanuel    
1902 1908 METRAL Pierre    
1908 1925 VIONNET Eugène    
1925 1929 FEIGE Charles    
1929 août 1944 BLONDIN Louis    
août 1944 septembre 1944 TREPIER René    
septembre 1944 mai 1945 FLORET Jean    
mai 1945 novembre 1947 TREPIER René   Vice-président du Comité de Libération
novembre 1947 1962 BLONDIN Louis    
1962 1977 BALLAZ Jean    
1977 1978 VERGNAY Pierre    
1978 1986 GONNARD Jacques    
1986 1989 ROSSET Jean-Louis    
1989 1991 VERZOTTI Marc    
mars 2001 décembre 2006 Pierre Bonnet PS  
décembre 2006 mars 2008 Michel Viallet PS  
mars 2008 en cours
(au avril 2014)
François Gaudin    

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du milieu des années 2000, les populations légales des communes sont publiées annuellement. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[2]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2005[3],[Note 1].

En 2014, la commune comptait 1 243 habitants, en diminution de -1,35 % par rapport à 2009 (Savoie : 3,73 % , France hors Mayotte : 2,49 %)

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1822 1838 1848 1858 1861 1866
926 1 061 1 176 1 401 1 486 1 472 1 464 1 472 1 463
1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901 1906 1911
1 448 1 447 1 418 1 405 1 144 1 062 953 912 822
1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962 1968 1975
721 708 713 725 655 632 593 611 626
1982 1990 1999 2005 2010 2014 - - -
587 890 1 043 1 200 1 261 1 243 - - -
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[4] puis Insee à partir de 2006 [5].)
Histogramme de l'évolution démographique

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Ancienne église.
  • Maison Pajean, ancienne maison des gardes du château.
  • Tour de Pacoret ; aujourd'hui c'est un hôtel-restaurant.
  • Écomusée des Coteaux du Salins : un écomusée où la vie d'autrefois se montre dans une quinzaine de petits sartots édifiés à flanc de coteau : école, fruitière, laiterie, forge, cave, moulin... Des machines-outils, des tracteurs et un musée du sapeur-pompier complètent l'ensemble.
Depuis plusieurs années, l'écomusée propose des animations thématiques adaptées aux saisons : le mois du livre savoyard, le tour du monde en 300 crèches, la folie des œufs, le vrombissement des moteurs etc.
  • Maison du poète Jean-Pierre Veyrat

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Jean-Pierre Veyrat (1810-1844), poète savoyard.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique, pour les populations légales postérieures à 1999, que les populations correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et que les populations des années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Gresy-sur-isere, « Mairie de Grésy-sur-Isère », sur www.gresy-sur-isere.com (consulté le 28 mars 2017)
  2. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  3. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee
  4. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  5. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 20062007 2008 2009 2010 2011201220132014 .