Thénésol

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Thénésol
Image illustrative de l'article Thénésol
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Auvergne-Rhône-Alpes
Département Savoie
Arrondissement Albertville
Canton Albertville-Nord
Intercommunalité Communauté d'agglomération Arlysère
Maire
Mandat
Patrick Pecchio
2014-2020
Code postal 73200
Code commune 73292
Démographie
Gentilé Thénésolains
Population
municipale
278 hab. (2014 en augmentation de 18,3 % par rapport à 2009)
Densité 51 hab./km2
Population
aire urbaine
43 225 hab.
Géographie
Coordonnées 45° 42′ 46″ nord, 6° 23′ 52″ est
Altitude Min. 364 m
Max. 1 800 m
Superficie 5,49 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Savoie

Voir sur la carte administrative de Savoie
City locator 14.svg
Thénésol

Géolocalisation sur la carte : Savoie

Voir sur la carte topographique de Savoie
City locator 14.svg
Thénésol

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Thénésol

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Thénésol

Thénésol est une commune française située dans le département de la Savoie, en région Auvergne-Rhône-Alpes.

Géographie[modifier | modifier le code]

Toponymie[modifier | modifier le code]

L'origine du nom est actuellement inconnue[1]. Les auteurs de l'Histoire des communes savoyardes avancent cependant les formes Tenoissiacum, Tenessiacum, Tanaciacum, qui pourraient provenir du nom du domaine gallo-romain d'un certain Tanicus[2].

On trouve la forme Tenoysso au XIVe siècle[2].

En francoprovençal, le nom de la commune s'écrit Tnajeû, selon la graphie de Conflans[3].

Histoire[modifier | modifier le code]

Passage par le territoire de la commune d'une voie romaine[2]. Une inscription latine était lisible sur une dalle située dans la chapelle Saint-Jacquemoz (Saint-Jacques)[2]. Il a été découvert, notamment à proximité de l'édifice, des objets de l'âge de bronze (une hache à ailerons et une hache bipenne)[2].

La chapelle Saint-Jacquemoz date du XIVe siècle[4]. L'érection de la paroisse a lieu au début du XIVe siècle, celle-ci dépendant jusque-là de Marthod[2]. La chapelle servait très probablement d'église paroissiale jusqu'à l'édification de l'église Saint-Maurice au XVIIe siècle[2],[4].

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs depuis le rattachement de la Savoie à la France
Période Identité Étiquette Qualité
1860 1871 Marie Stanislas Mermier    
1871 1875 François Perroux    
1875 1876 Victor Hemery    
1876 1892 Urbain Baussant    
1892 1896 Claude Ferdinand Mermier    
1896 1900 Sébastien Coutem    
1900 1912 Frédéric Coutem    
1912 1927 Félix Roche    
1927 1935 François Eugène Blanc    
1935 1944 Ernest Dunand-Palaz    
1944 1953 Louis Baussant    
1953 1956 Maurice Bourguignon    
1956 1965 Edouard Giguet    
1965 1989 Albert Carcey-Cadet    
1989 1991 Gilbert Coutem    
1991 2003 Jean-Pierre Bienveignant    
2003 2008 Christiane Gavin    
2008 2014 Pierre Dumoulin-Minguet    
2014 en cours Patrick Pecchio    
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[5]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2006[6].

En 2014, la commune comptait 278 habitants[Note 1], en augmentation de 18,3 % par rapport à 2009 (Savoie : +3,87 %).

          Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1822 1838 1848 1858 1861 1866
376 410 360 318 405 387 351 331 357
1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901 1906 1911
339 314 300 292 265 273 255 280 251
1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962 1968 1975
261 250 246 246 231 218 186 171 206
1982 1990 1999 2006 2011 2014 - - -
215 248 263 226 258 278 - - -
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[7] puis Insee à partir de 2006[8].)
Histogramme de l'évolution démographique

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Façade de l'église Saint-Maurice et monument aux morts.

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Statue de saint Maurice du retable de l'église Saint-Maurice de Thénésol.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2017, millésimée 2014, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2016, date de référence statistique : .

Références[modifier | modifier le code]

  1. Henry Suter, « Thenesol », sur le site d'Henry Suter, « Noms de lieux de Suisse romande, Savoie et environs » - henrysuter.ch, 2000-2009 (mis à jour le 18 décembre 2009) (consulté en juillet 2017).
  2. a, b, c, d, e, f et g Histoire des communes savoyardes 1982, p. 89.
  3. Lexique Français - Francoprovençal du nom des communes de Savoie - Lé Kmoune in Savoué, Bruxelles, Parlement européen, , 43 p. (ISBN 978-2-7466-3902-7, lire en ligne), p. 19
    Préface de Louis Terreaux, membre de l'Académie de Savoie, publié au Parlement européen à l'initiative de la députée Malika Benarab-Attou.
  4. a et b « Chapelle Saint Jacquemoz de Thénésol », sur patrimoine.amis-st-jacques.org/, Patrimoine jacquaire en Rhône-Alpes (consulté le 12 mars 2014)
  5. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  6. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee
  7. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  8. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013 et 2014.
  9. Françoise Dantzer, Les Bauges : Terre d'art sacré, La Fontaine de Siloé, coll. « Les Savoisiennes », , 251 p. (ISBN 978-2-8420-6272-9), p. 74.