Festival de Confolens

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le Festival de Confolens est un festival de folklore qui existe depuis 1958. Il a lieu chaque mois d'août à Confolens, en Charente et l'on croise chaque été des danseurs et musiciens des cinq continents.

Présentation[modifier | modifier le code]

Confolens organise depuis 1958 le célèbre festival d’Art Traditionnel au monde et le festival de Confolens est au folklore ce que Cannes est au cinéma et Avignon au théâtre. Il a été fondé par Henri Dézaphie et Auguste-Jacques Rougier, à l'époque principal du collège de Confolens. Par la suite Henri Coursaget prend la tête du festival avec le Comité de bénévoles de l'Association du Festival de Confolens, Arts et traditions populaires du monde. Plus de 360 bénévoles participent chaque année à l’organisation du festival, sans eux le festival ne pourrait survivre.

Confolens devient chaque année, le haut lieu de la danse folklorique mondiale, carrefour international des danses et musiques du Monde. La ville de Confolens voit déferler durant 6 jours spectateurs, danseurs et musiciens du Monde, dans une ambiance de fête pour 450 artistes, plus de 100 000 touristes. Dans tous les coins de la petite ville, les rythmes du monde éclatent, les danseurs se donnent en démonstration, les défilés s'organisent, des farandoles s'improvisent.

Outre les plus grands ballets folkloriques internationaux, les Pygmées de Centrafrique, les Zoulous d’Afrique, les Esquimaux du Kamtchatka, des grands noms ont émaillé de leur gloire toutes les années dernières du festival : Touré Kunda, Kassav, Khaled, Manu Dibango, Tri Yann, Johnny Clegg, Faudel, Bernard Lavilliers, I Muvrini, Jimmy Cliff, Enrico Macias.

Malgré le désengagement de l’État au travers de la DRAC (Ministère de la Culture) qui a supprimé toute subvention au Festival prétextant une mission non prioritaire en faveur d’un festival folklorique[réf. nécessaire], ce festival avant tout rural continue.

Confolens "c’est une leçon d’humilité et d’humanité, il s’agit d’aller au cœur de la danse"[1], de la musique, à l’essentiel et à la rencontre de l’autre, avec l’étranger… et ça marche !. La ville est la plaque tournante de tous les festivals de folklore organisés dans le monde entier.

Le but du Festival de Confolens est d’assurer la transition d’une culture de violence et de discrimination vers une culture du dialogue, de la tolérance et de la solidarité.

En 2007, après près de 50 ans à la tête du Festival - et à l'occasion du 50e anniversaire - Henri Coursaget a quitté la Présidence. Elle a été confiée à Philippe Bouty.

En 2011, Philippe Bouty a passé la main à Xavier Soupizet qui est actuellement président de l'association.

Cliquez sur une image pour l'agrandir, ou survolez-la pour afficher sa légende.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Livre: Raymond Leclerc :" Danse, Confolens, danse ! "(l'histoire du festival international de Confolens), Lucien Souny Éditeur 1985.

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :