Pierrette Dupoyet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Pierrette Dupoyet
Description de cette image, également commentée ci-après
Pierrette Dupoyet en 2007.
Nom de naissance Pierrette Annie Claude Dupoyet
Nationalité Drapeau de la France française
Profession Comédienne, Auteur dramatique

Pierrette Dupoyet est une comédienne et auteur dramatique française.


Biographie[modifier | modifier le code]

Débuts au théâtre[modifier | modifier le code]

C'est à l'âge de 13 ans, alors qu'elle était élève au Lycée Juliette Récamier de Lyon que Pierrette Dupoyet découvre le Théâtre. Elle assiste en effet au Théâtre des Célestins à une représentation d'un récital Guy de Maupassant et en ressort subjuguée. Sa passion pour le théâtre ne s'arrêtera plus jamais. Son professeur de Français crée, pour elle, un cours d'Art Dramatique au sein du Lycée où elle sera l'interprète de plusieurs spectacles (notamment dans des pièces exigeantes comme Dona Rosita de Garcia LLorca). Dans le même temps, elle s'inscrit au Centre d'Études Dramatiques où elle apprend aussi bien la technique orale que le mime, la mise en scène et la chorégraphie. La machine artistique est lancée. C'est au sein de ce cours professionnel qu'elle rencontre un jeune directeur de troupe et dramaturge : Gilbert Léautier. Ils vont s'associer pour créer une compagnie consacrée au théâtre contemporain.

La compagnie Gilbert Léautier-Pierrette Dupoyet: Le Théâtre du Béguin à Lyon (1967 - 1973)[modifier | modifier le code]

Pendant 7 ans, à Lyon, expérience de la "vie de troupe" (une trentaine de comédiens). Théâtre collectif (s'inspirant du Living Theatre). Début des tournées en France et à l'étranger (Grande-Bretagne, Allemagne, Autriche, Belgique, Grèce, Yougoslavie, Norvège, Pays-Bas, Madagascar...). Le répertoire est résolument contemporain. Pierrette Dupoyet joue dans les différentes pièces écrites pour la compagnie par Gilbert Léautier.

En 1969, le théâtre du Béguin de Lyon obtient au festival de Vichy l'Oscar de la création[1] décerné par Jean Vilar pour Marespoir O.O.[2].

Les années solitaires (à partir de 1975)[modifier | modifier le code]

À la dissolution du Théâtre du Béguin, Pierrette Dupoyet décide de quitter Lyon et de tenter sa chance à Paris. Elle y joue quatre textes de Gilbert Léautier, spectacles : La Jacassière[3] au Sélénite (édition l'Avant scène), La Démarieuse[4] au Palace (édition l'Avant-scène), La Matriarche[5] au Théâtre Campagne Première (édition l'Avant scène) ; La Foraine[6] au Théâtre Marie-Stuart (édition l'Avant scène). Mais dès 1984, Pierrette Dupoyet décide de faire définitivement "cavalier seul" et d'assumer désormais non seulement l'interprétation mais également l'écriture et la mise en scène de tous ses spectacles.

One Woman shows[modifier | modifier le code]

Depuis près de 30 ans, elle crée des personnages autour de grandes figures littéraires (George Sand, Colette, Marguerite Yourcenar, Jean Giono, Arthur Rimbaud, Victor Hugo, Honoré de Balzac...) ainsi que sur des thèmes de société (la peine de mort, l'enfance maltraitée, l'exclusion, la psychiatrie, l'erreur judiciaire, les camps de concentration, le monde des chiffonniers...)

Filmographie[modifier | modifier le code]

Théâtrographie[modifier | modifier le code]

Spectacles littéraires[modifier | modifier le code]

  • L'Enfer (d'après Dante) 1986
  • Les vieilles femmes et la mer (Yanis Ritsos) 1988
  • Côté RIMBAUD 1990
  • Maupassant Récital 1991
  • L'Accompagnatrice (Nina Berberova) 1993
  • Hé ! toi, Gervaise (d'après L'Assommoir de Zola) 1993
  • Giono mon ami (d'après Colline de Jean Giono) 1994
  • À ma fille (d'après la correspondance de la Marquise de Sévigné) 1995
  • Sand, prénommée George ou l'Aurore d'une liberté 1996
  • Bal chez Balzac 1998
  • Yourcenar, juste avant l'aube 2000
  • Le Petit Prince d'A. de Saint Exupéry 2002
  • Colette, la chatoyante 2004
  • Don Quichotte de midi à minuit 2005
  • Vian, je t'attends 2008
  • Cocteau, lettres à une amie chère 2009
  • L'Étranger d'Albert Camus 2010

Spectacles engagés[modifier | modifier le code]

Pierrette Dupoyet pendant une représentation de la pièce : Jaurès, assassiné deux fois !, au festival d'Avignon 2013
  • 1988 : Madame Guillotin (questionnement sur la peine de mort)
  • 1994 : Dreyfus, l'Affaire... (l'erreur judiciaire)
  • 1997 : L'Amour plus fort que la mort (le combat de Sœur Emmanuelle contre la misère)
  • 1998 : Au nom de (l'enfance maltraitée)
  • 2000 : Les parias chez Victor Hugo (l'exclusion)
  • 2008 : L'orchestre en sursis (orchestre des déportées à Auschwitz)
  • 2011 : Brûlez tout ! (le totalitarisme)
  • 2013 : Jean Jaurès, assassiné deux fois ! (création Festival off d'Avignon 2013)

Spectacles inclassables[modifier | modifier le code]

  • Laisse tomber la neige (psychiatrie et prison)
  • Lettre d'un pygmée à un bantou (néo-colonialisme)
  • Toro (Tauromachie vue par l'œil du taureau)
  • Gelsomina (d'après le film La Strada de Federico Fellini)
  • VINCI ou l'éternité d'un génie (Léonard de Vinci, inventeur)
  • Alexandra DAVID NEEL, pour la vie (Marcher vers le Tibet !)
  • Joséphine BAKER, un pli pour vous (Épopée d'une femme hors du commun ayant adopté 12 enfants du monde entier)
  • Sarah BERNHARDT (le mystérieux métier de comédienne, visité de l'intérieur)
  • Tchaïkovski, mon fol amour...(mariage malheureux avec A. Milioukov)
  • Marie CURIE ou la science faite femme... (trajectoire hors du commun d'une femme nobélisée 2 fois...savante, veuve, mère...)

A l'étranger[modifier | modifier le code]

La comédienne a beaucoup voyagé et a représenté la France en Égypte au Festival Expérimental du Caire. Elle a aussi participé, grâce au théâtre du Béguin, à de nombreux festivals internationaux en Norvège: Festpillen de Bergen[7], en Serbie: Brams de Belgrade[8], en Tunisie: Festival d'été de Hammamet[9], en Belgique : Festival du jeune Théâtre de Liège[10]...

Festival d'Avignon[modifier | modifier le code]

Premier galop d'essai au Festival d'Avignon off en 1978. Pierrette Dupoyet y reviendra 5 ans plus tard.

En juillet 2012, Célébration : Mes 30 ans de Festival, en plein cœur d'Avignon. Au programme, 3 spectacles-fétiches : L'Orchestre en sursis, Laisse tomber la neige, Les parias chez Victor Hugo[11].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Textes théâtraux[modifier | modifier le code]

Wikitext.svg
La mise en forme de cette section ne suit pas les recommandations concernant la typographie, les liens internes, etc. (juillet 2018). Découvrez comment la « wikifier ».
  • Laisse tomber la neige (1984) Édition JC Bernard (ré-édition en 2012 Édition la Traverse)
  • CHUTT ! (1986) Édition Actes Sud-Papiers
  • L'ENFER (1987) Édition Actes Sud-Papiers (réédition aux Édition La Traverse)
  • Madame Guillotin (1989) Édition Actes Sud-Papiers (réédition aux Édition la Traverse)
  • Côté RIMBAUD (1990) Édition Actes Sud-Papiers (réédition aux Édition La Traverse)
  • Gelsomina (1992) Édition Actes Sud-Papiers (réédition aux Édition La Traverse)
  • DREYFUS, l'Affaire (1994) Édition JC Bernard (réédition aux Édition La Traverse)
  • SAND, prénommée George (1995) Édition JC Bernard (réédition aux Édition la Traverse)
  • Hé, toi, GERVAISE ! (1996) Édition La Traverse
  • À ma Fille (1996) Édition La Traverse
  • Il est bien tard, Monsieur LAUTREC (1996) Édition La Traverse
  • Au nom de (1999) Édition La Traverse
  • L'Amour plus fort que la mort (1999) Édition La Traverse
  • Les parias chez HUGO (2001) Édition la Traverse
  • YOURCENAR, juste avant l'aube (2001) Édition La Traverse
  • Sarah BERNHARDT (2008) Édition La Traverse
  • Joséphine BAKER, un pli pour vous (2008) Édition La Traverse
  • COLETTE, la chatoyante
  • Alexandra DAVID-NEEL (Éditions Librairie Théâtrale)
  • Don Quichotte de midi à minuit
  • Jaurès, assassiné 2 fois ! (2014)
  • L'orchestre en sursis (2014)
  • Tchaïkovski, mon fol amour (Éditions Librairie Théâtrale)

Pierrette Dupoyet est membre des E.A.T (Écrivains associés du théâtre) et Sociétaire SACD

Autres ouvrages[modifier | modifier le code]

  • Une voix dans les murs (récit de 8 représentations en milieu carcéral) Édition La Traverse à Nice
  • Au Fil d'Elles & Au Fil d'Eux (ouvrages coécrits avec Morgane D. Léautier).
  • 30 ans au cœur du Festival d'Avignon (2014)

Animations[modifier | modifier le code]

Animations et conférences sur des thèmes de société, sur de grands auteurs français, ainsi que sur le métier de "comédienne-sans-frontières".

En milieu carcéral[modifier | modifier le code]

C'est Lili Leforestier (la mère du chanteur Maxime Leforestier) qui, grâce à l'association Spectacles en Prison permet à Pierrette Dupoyet de pénétrer l'univers carcéral pour la première fois (en 1989) avec un spectacle sur l'errance : CHUTT !. La représentation se déroule, ce jour-là, à la maison d'arrêt de Versailles. Depuis, Pierrette Dupoyet a donné de nombreuses représentations en maisons d'arrêts, centrales et maisons pénitentiaires : Tours, Rennes, Nanterre, Lille, Verdun, Ile de la Réunion, Tahiti, Ile Maurice). Un ouvrage est né de ces moments de partage : Une voix dans les murs (Édition La Traverse)

En milieu scolaire[modifier | modifier le code]

Représentations pour lycéens et collégiens accompagnées de débats (caractère universel et intemporel du théâtre, adaptation scénique d'œuvres non dramatiques, qu'est-ce que le métier d'acteur ?...)

Stages Stanislavski[modifier | modifier le code]

Pierrette Dupoyet anime régulièrement des stages d'expression libre (Méthode Stanislavski : fondée sur la mémoire émotionnelle affective et la vérité du ressentir).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. La Montagne 05/1969 ;Le Progrès 27/05/1969 ;La Montagne no 17.264 ,21/01/1972 ; La Tribune-Le Progrès , 21/01/1972,
  2. Marespoir de Gilbert Léautier, bulletin de déclaration SACD no 104342 déposé le 19/12/1969, enregistré le 14/04/1970.
  3. La Jacassière de G. Léautier, l'Avant-scène, no 584, 01/04/1976
  4. La Démarieuse de G.Léautier, l'Avant-scène, no 610, 15/05/1977
  5. La Matriarche de G.Léautier, l'Avant-scène, no 627,01/04/1978
  6. La Foraine de G.Léautier, l'Avant-scène, no 644,15/02/1979
  7. Bergene, Tidende, 06/1972
  8. presse Belgrade, 18/05/1972
  9. Le Progrès, 08/1971; L'action de Tunis, 04/08/1971 ; La presse de Tunisie, 01/08/1971
  10. La Libre Belgique, 09/1970 ; Le Soir 30/09/1970 ; Gazette de Liège 09/1971
  11. https://www.lexpress.fr/culture/scene/festival-d-avignon-off-pierrette-dupoyet-l-insatiable_1141807.html

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :