Christian Liger

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Liger.
Christian Liger
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Fonction
Président
Académie de Nîmes
-
Christiane Lassalle (d)
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 67 ans)
NîmesVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Autres informations
Membre de

Christian Liger est un écrivain français né à Nîmes le et mort dans la même ville le [1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Christian Liger a fait ses études à Nîmes puis à l'Université de Montpellier. Il fut docteur ès lettres avec une thèse sur Les Débuts d’André Suarès (1969)[2].

Après avoir été professeur de français au collège Jules-Verne à Nîmes, puis professeur de Lettres et Culture générale dans les classes préparatoires du lycée Alphonse-Daudet à Nîmes, et chargé de cours en Histoire des Arts à l'Université Paul-Valéry de Montpellier, il se consacre entièrement à l'écriture : romans, essais, théâtre.

Son dernier livre, Le Roman de Rossel (biographie romancée de l'officier Ministre délégué à la Guerre de la Commune de Paris Louis-Nathaniel Rossel) a obtenu :

Christian Liger était membre de l'Académie de Nîmes. Il fut conseiller municipal, puis adjoint de Jean Bousquet.

Postérité[modifier | modifier le code]

En octobre 2007, une salle de spectacle est inaugurée à son nom au centre Pablo Neruda de la ville de Nîmes (place Hubert Rouger).

Théâtre[modifier | modifier le code]

Auteur
Adaptation

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • 1963 : Les Noces de Psyché, Gallimard.
  • 1984 : Histoire d'une famille nîmoise, les Paulhan, Cahiers Jean Paulhan, Gallimard.
  • 1987 : Nîmes sans visa : portrait d'une ville, Ramsay.
  • 1992 : Trois jours de chasse en montagne, Ed. Robert Laffont.
  • 1996 : Les Marches du Palais, Ed. Robert Laffont.
  • 1998 : Le Roman de Rossel, Ed. Robert Laffont.
  • 1999 : La Nuit de Faraman, Ed. Robert Laffont.
  • 2001 : Il se mit à courir le long du rivage, Ed. Robert Laffont.
  • 2010 : Nouvelles de l'exil, Atelier baie.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Bernard Bastide (dir.), Claire Paulhan et al. (préf. Christian Giudicelli), Balade dans le Gard : sur les pas des écrivains, Paris, Alexandrines, coll. « Les écrivains vagabondent » (réimpr. 2014) (1re éd. 2008), 255 p. (ISBN 978-2-370890-01-6, présentation en ligne), « Christian Liger, guide sensible et érudit », p. 186-191
  • Serge Velay (dir.), Michel Boissard et Catherine Bernié-Boissard, Petit dictionnaire des écrivains du Gard, Nîmes, Alcide, , 255 p. (présentation en ligne), p. 153-154

Annexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]