Christian Liger

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Christian Liger
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Activité
Autres informations
Membre de

Christian Liger est un écrivain français né à Nîmes le , décédé dans la même ville le [1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Christian Liger a fait ses études à Nîmes puis à l'Université de Montpellier. Il fut docteur ès lettres avec une thèse sur Les débuts d’André Suarès.

Après avoir été professeur de français au collège Jules-Verne à Nîmes, puis professeur de Lettres et Culture générale dans les classes préparatoires du lycée Alphonse-Daudet à Nîmes, et chargé de cours en Histoire des Arts à l'Université Paul-Valéry de Montpellier, il se consacre entièrement à l'écriture : romans, essais, théâtre.

Son dernier livre, Le Roman de Rossel (biographie romancée de l'officier Ministre délégué à la Guerre de la Commune de Paris Louis-Nathaniel Rossel) a obtenu :

  • le Grand Prix du Livre d'Histoire de la Société des Gens de Lettres 1998
  • la bourse Goncourt de la Biographie 1998, décernée la samedi 26 septembre à Nancy, à l'unanimité
  • le prix Michel Dard 1999.

Christian Liger était membre de l'Académie de Nîmes. Il fut conseiller municipal, puis adjoint de Jean Bousquet.

Postérité[modifier | modifier le code]

En octobre 2007, une salle de spectacle est inaugurée à son nom au centre Pablo Neruda de la ville de Nîmes (place Hubert Rouger).

Théâtre[modifier | modifier le code]

Auteur
Adaptation

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • 1963 : Les Noces de Psyché, Gallimard.
  • 1984 : Histoire d'une famille nîmoise, les Paulhan, Cahiers Jean Paulhan, Gallimard.
  • 1987 : Nîmes sans visa : portrait d'une ville, Ramsay.
  • 1992 : Trois jours de chasse en montagne, Ed. Robert Laffont.
  • 1996 : Les Marches du Palais, Ed. Robert Laffont.
  • 1998 : Le Roman de Rossel, Ed. Robert Laffont.
  • 1999 : La Nuit de Faraman, Ed. Robert Laffont.
  • 2001 : Il se mit à courir le long du rivage, Ed. Robert Laffont.
  • 2010 : Nouvelles de l'exil, Atelier baie.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Bernard Bastide (dir.), Claire Paulhan et al. (préf. Christian Giudicelli), Balade dans le Gard : sur les pas des écrivains, Paris, Alexandrines, coll. « Les écrivains vagabondent » (réimpr. 2014) (1re éd. 2008), 255 p. (ISBN 978-2-370890-01-6, présentation en ligne), « Christian Liger, guide sensible et érudit », p. 186-191
  • Serge Velay (dir.), Michel Boissard et Catherine Bernié-Boissard, Petit dictionnaire des écrivains du Gard, Nîmes, Alcide, , 255 p. (présentation en ligne), p. 153-154

Annexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Biographie de Christian Liger (naissance, décès, infos) Chronobio », sur www.chronobio.com (consulté le 13 octobre 2016)

Liens externes[modifier | modifier le code]