Chronologie de l'histoire du Québec (1867 à 1899)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Lys-blanc.svgChronologie de l'histoire du QuébecLys-blanc.svg
1841 à 1866 1867 à 1899 1900 à 1930

Cette section de la Chronologie de l'histoire du Québec concerne les événements entre l'entrée en vigueur de l'Acte de l'Amérique du Nord britannique et la fin du XIXe siècle.

Années 1860[modifier | modifier le code]

  • 1867 - L'Acte de l'Amérique du Nord britannique est adopté au Parlement britannique et reçoit la sanction royale. La Confédération se compose à ce moment de quatre provinces. Le Bas et le Haut-Canada, qui formaient le Canada-Uni depuis 1840, deviennent la province de Québec et celle de l'Ontario. Se joignent à celles-ci la province du Nouveau-Brunswick et celle de la Nouvelle-Écosse.
  • 1867 - Élection générale (Québec) : En août, les premières élections provinciales ont lieu. Les bleus (conservateurs) soutiennent la confédération nouvellement adoptée alors que les rouges (libéraux) s'y opposent. Les conservateurs remportent la majorité des sièges. 55 % des Québécois votent pour les conservateurs, qui sont déjà au pouvoir, alors que 45 % votent pour les libéraux. En Nouvelle-Écosse, le parti politique opposé à la confédération est élu avec une très grande majorité des voix.
  • 1868 - Thomas D'Arcy McGee, député de Montréal-Ouest, est assassiné par Patrick Whelan, un fenian irlandais.
  • 1868 : P.J.O. Chauveau institue le premier ministère de l'Instruction publique au Canada. Il sera aboli en 1875.
  • 1868 : Des marchands de Montréal promettent 1 800 $ par année et le gouvernement du Québec accorde 1 000 $ pour l'établissement d'une école de génie civil et de génie minier à l'Université McGill.
  • 1869 : Organisation du Conseil Provincial de l’Agriculture.
  • 1869 : Loi autorisant la formation et l’encouragement de sociétés de colonisation.

Années 1870[modifier | modifier le code]

  • 1870 - Le Conseil de l'Instruction publique aborde pour la première fois la question de la définition des structures scolaires et des niveaux d'enseignement.
  • 1870 - Un incendie majeur ravage la région du Saguenay–Lac-Saint-Jean et laisse un tiers de la population sans abri.
  • 1871 - Élection générale (Québec) : Les conservateurs remportent la majorité des sièges.
  • 1872 - Création du Conseil des Arts et Manufactures dont la responsabilité est d’ouvrir à travers toute la province des écoles d’arts et métiers à l’intention des artisans manufacturiers. En 1886, on en retrouvait douze et 1 146 élèves y étaient inscrits.
  • 1873 - La Chambre des communes vote une loi contre le double mandat : il n'est plus possible pour une même personne d'être élue à la fois au fédéral et au provincial.
  • 1873 - Fondation de l’École polytechnique de Montréal. Celle-ci a été rendue possible grâce à une subvention du gouvernement provincial qu’avait refusée, en 1871, l’Université Laval par crainte d’ingérence politique. L’École Polytechnique accueillera ses premiers étudiants en janvier 1874.
  • 1874 - Le Parlement du Québec adopte une loi abolissant le double mandat.
  • 1875 - 22 février - Inauguration de la Bourse de Montréal.
  • 1875 - 23 février : Nouvelle loi électorale : le vote est maintenant secret et se tient le même jour dans toutes les circonscriptions.
  • 1875 - Élection générale (Québec) : Les conservateurs remportent la majorité des sièges.
  • 1875 - Le gouvernement de Boucherville abolira le Ministère de l'éducation qui venait d'être créé en 1868. Attisé par le clergé, le mot d'ordre à l'époque était «L'État hors de l'école!».
  • 1876 - L’Université Laval établit une succursale à Montréal. Cette succursale deviendra, en 1920, l’Université de Montréal.
  • 1877 - Fondation de la Société de géographie de Québec.
  • 1878 - Élection générale (Québec) : Les conservateurs gagnent plus de sièges que les libéraux, mais le libéral Henri-Gustave Joly de Lotbinière devient néanmoins Premier ministre.
  • 1878 - Le Parlement du Québec adopte une loi abolissant le Conseil législatif du Québec, cependant celui-ci refuse de voter en faveur de sa propre disparition.
  • 1879 - Les règlements du hockey sur glace sont fixés par trois étudiants de l'Université McGill.

Années 1880[modifier | modifier le code]

  • 1881 - Le premier Congrès acadien se tient à Memramcook au Nouveau-Brunswick.
  • 1881 - Le Musée de la Commission géologique du Canada (1844) devient le Musée national des sciences naturelles.
  • 1881 - Élection générale (Québec) : Les conservateurs remportent la majorité des sièges.
  • 1882 - Création du commissariat canadien à Paris.
  • 1882 - Fondation de la Société royale du Canada.
  • 1882 - Fondation du musée Peter Redpath à McGill.
  • 1884 - Le drapeau national des Acadiens est adopté.
  • 1884 - Fondation du journal La Presse à Montréal.
  • 1885 - Le chemin de fer du Canadien Pacifique reliant Montréal à Vancouver) est complété le 7 novembre.
  • 1885 - Pendaison de Louis Riel le 16 novembre.
  • 1885 - Une grande assemblée populaire se tient au Champ-de-Mars à Montréal le 22 novembre en réaction à la mort de Riel. Honoré Mercier en appelle à la création d'un nouveau parti politique unissant conservateurs et libéraux canadiens-français, le Parti National.
  • 1885 - L’Ordre des Chevaliers du travail publie leur programme dans lequel ils réclament du gouvernement provincial la création d'un réseau d'écoles du soir et de bibliothèques publiques à l'usage des classes laborieuses et que les patrons employant des enfants ne sachant ni lire ni écrire soient obligés de leur permettre de fréquenter l'école à des jours et à des heures déterminées.
  • 1885 - Loi québécoise des manufactures.
  • 1886 - Création de la Commission royale d'enquête sur les relations entre le capital et le travail.
  • 1886 - Élection générale (Québec) : Les libéraux du Parti National remportent la majorité des sièges. Trois candidats ouvriers recueillirent 16% des voix dans la région de Montréal.
  • 1886 - Création de la Chambre de commerce de Montréal pour fonctionner en parallèle avec le Board of Trade qui existe depuis 1822.
  • 1887 - Honoré Mercier, chef du Parti National, devient Premier ministre du Québec. Le nom de « Parti National » est vite abandonné et le parti reprend le nom de Parti libéral du Québec.
  • 1887 - Le syndicat des Chevaliers du travail exige dans un manifeste, que l'on «mette en application le principe: à travail égal, salaire égal pour les deux sexes.» Le Parti socialiste ouvrier adopte une résolution similaire dans son manifeste de 1894 et exige le «droit de suffrage universel pour tous sans considération de croyance, couleur ou sexe». À cette époque, une femme dans les manufactures recevaient 50 % du salaire d'un homme pour le même travail. Les enseignantes recevaient, pour leur part, 40 % du salaire d'un homme.
  • 1888 - L'Université McGill décerne les premiers diplômes de baccalauréat à des femmes. Toutefois, les femmes ne sont admises qu'à l'École normale et à la Faculté des arts. Les autres facultés leur sont fermées. L'Université Laval, qui est la seule université francophone à cette époque, refuse les femmes. Elles ne peuvent que venir assister aux conférences.
  • 1889 - Création d’écoles gratuites du soir à Montréal qui s'adressaient aux travailleurs. Lors de l’ouverture, des centaines d'hommes entre 16 et 50 ans, francophones et anglophones, assiégèrent les huit écoles du soir. Quelques 3 500 inscriptions furent alors enregistrées, total qui fut porté trois jours plus tard à 5 000.

Années 1890[modifier | modifier le code]


Lys-blanc.svgChronologie de l'histoire du QuébecLys-blanc.svg
1841 à 1866 1867 à 1899 1900 à 1930