Charles Berberian

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Charles Berberian
Image dans Infobox.
Charles Berbérian au Festival de Solliès-ville en 2008.
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (62 ans)
BagdadVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Partenaire professionnel
Fratrie
Distinctions

Charles Berberian est un dessinateur et scénariste de bande dessinée français d'origine arménienne né en 1959 à Bagdad [1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Né le à Bagdad (Irak) d'un père arménien et d'une mère grecque, il passe sa jeunesse au Liban jusqu'à l'âge de 10 ans. De retour en France en 1975, entame des études d'art à l‘école Olivier-de-Serres, à Paris[2],[1]. Il y rencontre François Avril.

Puis en 1983, il rencontre Philippe Dupuy, avec qui débute une collaboration toujours en cours[3]. Ensemble, sous le nom de Dupuy-Berberian, ils publient plus de 25 albums et de nombreux travaux d'illustration[4]. En 1989, Le Journal d'Henriette remporte l'Alph-Art coup de cœur au festival d'Angoulême[5]. En 1999, Monsieur Jean remporte l'Alph-Art du meilleur album français[6].

Charles Berberian est aussi attiré par la musique, qu'il apprécie initialement comme auditeur (voir l'anthologie de ses propres dessins de pochettes d'albums et de compilations, Playlist, Naïve, 2004) et comme musicien en compagnie de Jean-Claude Denis ou de Ludovic Debeurme (bande-originale accompagnant le livre Françoise de Dupuy-Berberian, Naïve, 2006)[7]. Il a été l'invité d'honneur du festival Bulles Zik en 2010.

Charles Berberian est le frère du cinéaste Alain Berberian[8].

Lors du Comic-Con en 2003, Charles Berberian et Philippe Dupuy ont également remporté un Inkpot Award[9]

Avec Philippe Dupuy, Charles Berberian est récompensé en 2008 par le grand prix de la ville d'Angoulême à l'occasion de la 35e édition de Festival international de la bande dessinée[10].

Sur un scénario d'Hélène Bruller, il dessine le Guide du Supermoi (2015)[11].

Il obtient un Coup de coeur Jeune Public printemps 2019 de l'Académie Charles Cros avec Pascal Parisot pour Mort de rire[12].

En 2019, il sort un album intitulé Tout pour le mieux, écrit et composé avec Marcello Giuliani. Une version deluxe, comprenant des morceaux enregistrés avec Erik Truffaz aux Studios Ferber, est sortie en 2020.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Bandes dessinées[modifier | modifier le code]

Voir également les albums de Dupuy-Berberian.

  • Sauve qui peut, Carton, Paris, 1985
    Scénario : Charles Berberian - Dessin : François Avril
  • Des mouches pour Nemon, Futuropolis, Paris, 1986
    Scénario : Charles Berberian - Dessin : Jean-Paul Aussel
  • Le Pigeon, Futuropolis, Paris, 1988
    Scénario : Jean-Claude Götting et Charles Berberian - Dessin : Stanislas
  • Cycloman[13], Cornélius, Paris, 2002
    Scénario : Charles Berberian - Dessin : Grégory Mardon
  • Playlist, Naïve, Paris, 2004
    Scénario et dessin : Charles Berberian
  • Les Gens, Alain Beaulet, Paris, 2007
    Scénario : Anna Rozen - Dessin : Charles Berberian
  • Sacha, Cornélius, Paris, 2009
    Scénario et dessin : Charles Berberian
  • Rien que pour vos yeux, En Marge, Paris, 2009
    Scénario : Anne Bernert - Dessin : Charles Berberian
  • Quoi !, L'Association, Paris, 2011
    Scénario et dessin : Collectif
  • Cinerama, Fluide glacial, Paris, 2012
    Scénario et dessin : Charles Berberian
  • Dessins de Nuit, Barbier & Mathon, Paris, 2013
    Scénario et dessin : Charles Berberian
  • Paris[14], Lonely Planet - Casterman, Paris, 2013
    Scénario : Olivier Bauer - Dessin : Charles Berberian
  • Le bonheur occidental, Fluide glacial, Paris, 2016
    Scénario et dessin : Charles Berberian
  • À la dérive - Petit traité de philosophie, Hachette, Paris, 2017
    Scénario et dessin : Charles Berberian
  • Charlotte Perriand[15], Chêne, 2019
    Scénario et dessin : Charles Berberian - (ISBN 978-2-8123-0354-8)

Discographie[modifier | modifier le code]

En solo[modifier | modifier le code]

  • Tout pour le mieux, Zamora Label, 2019

Avec Jean-C. Denis[modifier | modifier le code]

  • Nightbuzz, 2000
  • Nightbuzz : The Spell, 2006

Avec Rodolphe Burger et Pascal Comelade[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Charles Berberian », sur www.du9.org (consulté le )
  2. « « Comme un crabe, de côté », de Marin Ledun, illustré par Charles Berbérian », sur Le Monde, (consulté le ).
  3. « Expo Impossible Dupuy Berberian Ghosn Festival BD Aix en Provence », sur www.bd-aix.com (consulté le ).
  4. Thomas BERTHELOT, « DUPUY - BERBERIAN - www.duber.net », sur www.duber.net (consulté le ).
  5. Thierry Groensteen et collectif, Primé à Angoulême : 30 ans de bande dessinée à travers le palmarès du festival, Angoulême, Éditions de l'An 2, , 103 p. (ISBN 2-84856-003-7)
  6. Mattéo Sallaud, « BD : au festival d’Angoulême, le prix du meilleur album prend du poids chaque année », Sud Ouest,‎ (lire en ligne)
  7. « Denis et Berberian au diapason », lanouvellerepublique.fr,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  8. « Mort d'Alain Berbérian, le réalisateur de La Cité de la peur », FIGARO,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  9. « Inkpot Award », sur Comic-Con (consulté le ).
  10. « «Monsieur Jean» primé à Angoulême », sur 20 minutes, (consulté le ).
  11. CLD, « Le Guide du Supermoi ! - Par Hélène Bruller & Charles Berbérian - Delcourt », sur Actua BD,
  12. « Coup de coeur Jeune Public printemps 2019 », sur Académie Charles-Cros (consulté le )
  13. Olivier Maltret, « Bouton de sornettes », BoDoï, no 58,‎ , p. 16.
  14. Jean-Laurent Truc, « Paris, un city guide illustré par Berberian », sur Ligne claire,
  15. Frédéric Bosser, « Charlotte Perriand : la naissance d'un talent », dBD, no 139,‎ décembre 2019 - janvier 2020, p. 119.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]