Championnat de Belgique de football 1950-1951

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Division d’Honneur
1950-1951

Généralités
Sport Football
Organisateur(s) URBSFA
Édition 48e
Lieu Drapeau de la Belgique Belgique
Date du 3 septembre 1950
au 6 mai 1951
Participants 16
Matchs joués 240 matches
Statut des participants Amateur
Hiérarchie
Hiérarchie 1er niveau
Niveau inférieur Division 1
Palmarès
Tenant du titre R. SC Anderlechtois
Promu(s) en début de saison 2:
Beringen FC
R. Daring CB
Vainqueur R. SC Anderlechtois
Relégué(s) 2:
Beringen FC
R. FC Brugeois
Buts 825 buts
Meilleur(s) buteur(s) Drapeau : Belgique Albert Dehert
Berchem Sport

Navigation

Le championnat de Belgique de football 1950-1951 est la 48e saison du championnat de première division belge. Son nom officiel est « Division d'Honneur ».

Le R. SC Anderlechtois conquiert un quatrième titre de champion en réussiant le premier triplé de son Histoire, performance qu'il est seulement le quatrième club belge à réussir après le Racing CB, l'Union (à deux reprises) et le Beerschot.

La lutte pour le titre est néanmoins beaucoup plus disputée que lors de la saison précédente. Au terme du championnat, les six premiers se tiennent en seulement quatre points. Anderlecht devance Berchem Sport, à nouveau vice-champion de Belgique, pour avoir concédé moins de défaites, critère déterminant à l'époque. Avec les règlements actuels, le club anversois serait sacré champion. Le Racing de Malines occupe la troisième marche du podium, comme l'année passée.

La lutte pour le maintien est âpre entre trois équipes. Finalement, le Daring CB, qui revient parmi l'élite pour la première fois depuis sa relégation juste avant le déclenchement de la Seconde Guerre mondiale, devance de peu l'autre promu, Beringen et le R. FC Brugeois.

Clubs participants[modifier | modifier le code]

Seize clubs prennent part à ce championnat, soit le même nombre que lors de l'édition précédente. Ceux dont le matricule est mis en gras existent toujours aujourd'hui.

Clubs participant à la saison 1950-1951 du championnat de Division d'Honneur
# Nom[note 1] Mat. Ville Stades En D1 depuis (série) Total en D1 Saison précédente
1 Royal Sporting Club Anderlechtois 35 Anderlecht Stade Émile Versé 1935-1936 (13e) 20e 1er
2 Royal Antwerp Football Club 1 Anvers Bosuilstadion 1901-1902 (42e) 47e 6e
3 Royal Beerschot Athletic Club 13 Anvers Kiel 1907-1908 (36e) 42e 9e
4 Royal Berchem Sport 28 Berchem Het Rooi 1943-1944 (7e) 20e 2e
5 Beringen Football Club 552 Beringen Mijnstadion 1950-1951 (1re) 1re[note 2] Division 1B : 1er
6 Royal Football Club Brugeois 3 Bruges De Klokke 1949-1950 (2e) 37e 14e
7 Royal Daring Club de Bruxelles 2 Molenbeek Stade Edmond Machtens 1950-1951 (1re) 32e Division 1A : 1er
8 Royal Racing Club de Bruxelles 6[note 3] Watermael-Boitsfort Stade des Trois Tilleuls 1945-1946 (6e) 38e 10e
9 Royal Olympic Club Charleroi 246 Montignies-sur-Sambre Stade de la Neuville 1937-1938 (11e) 11e 8e
10 Royal Charleroi Sporting Club 22 Charleroi Stade du Mambourg 1947-1948 (4e) 4e 11e
11 Association Royale Athlétique La Gantoise 7 Gentbrugge Stade Jules Otten 1936-1937 (12e) 23e 4e
12 Royal Football Club Liégeois 4 Rocourt Stade Vélodrome Oscar Flesch 1945-1946 (6e) 22e 7e
13 Royal Standard Club Liège 16 Sclessin Stade de Sclessin 1921-1922 (27e) 32e 13e
14 Royal Football Club Malinois 25 Malines Achter de Kazerne 1928-1929 (20e) 23e 5e
15 Racing Club Mechelen Koninklijke Maastschap. 24 Malines Oscar Van Kesbeeckstadion 1948-1949 (3e) 22e 3e
16 Royal Tilleur Football Club 21 Tilleur Stade du Pont d'Ougrée 1948-1949 (3e) 10e 12e

Localisation des clubs[modifier | modifier le code]

Localisation des clubs anversois[modifier | modifier le code]

Antwerp-Main-Football-Stadiums.png
Les 3 cercles anversois sont :
(1) R. Antwerp FC
(2) R. Beerschot AC
(3) R. Berchem Sport

Localisation des clubs bruxellois[modifier | modifier le code]

Brussels-Main-Football-Stadiums-2.png
Les 3 cercles bruxellois sont :
(5) R. Daring CB
(6) R. SC Anderlecht
(11) R. Racing CB

Localisation des clubs liégeois[modifier | modifier le code]

Liege-Main-Football-Stadium.png
les 3 cercles liégeois sont:
(1) R. FC Légeois
(6) R. Tilleur FC
(8) R. Standard CL

Déroulement de la saison[modifier | modifier le code]

Le triplé pour Anderlecht[modifier | modifier le code]

Double tenant du titre, le R. SC Anderlechtois s'affirme comme le principal favori à sa succession. Le plus dangereux rival des bruxellois est une nouvelle fois Berchem Sport, vice-champion les deux dernières saisons, qui enchaîne les victoires sous l'impulsion de son buteur Albert Dehert. Les deux équipes se rendent coup pour coup mais manquent de régularité, ce qui permet au Racing de Malines de rester dans la lutte jusqu'au bout. Les anversois remportent dix-sept rencontres, dont des larges victoires face à l'Olympic Charleroi (7-2) et le FC Malinois (3-7). Malheureusement, des contre-performances face à des équipes en difficulté comme le Daring (défaite 1-4 à domicile et partage 1-1 en déplacement), le FC Brugeois (défaite 3-2) ou Tilleur (défaite 2-0) lui enlèvent les bénéfices de ses victoires.

De son côté, Anderlecht remporte moins de matches mais concède également moins de défaites. Avec douze matches nuls en trente rencontres, le club bruxellois devient le spécialiste du partage, surtout en déplacement où il en signe neuf. En fin de saison, aucune équipe n'ayant réussi à surclasser les autres, Anderlecht et Berchem se retrouvent à égalité, chacune comptant 38 points. Le Racing de Malines suit à deux points, le R. FC Liégeois à 3, l'Antwerp et le Beerschot à 4. Le critère déterminant pour départager deux équipes à égalité étant le nombre de défaites, le Sporting d'Anderlecht est sacré champion pour en avoir concédé moins que Berchem Sport, 5 contre 9. Les anversois se consoleront avec le titre honorifique de meilleure attaque de la saison et le trophée du meilleur buteur à Albert Dehert.

La chance est passée pour Berchem, qui signe son meilleur résultat historique et rentrera dans le rang durant la décennie suivante. Au contraire, Anderlecht s'affirme comme le nouveau club de référence en Belgique et assoit un peu plus sa domination sur le football belge.

Résultats[modifier | modifier le code]

Résultats des rencontres[modifier | modifier le code]

Avec seize clubs engagés, 240 matches sont au programme de la saison[1].

Tableau de résultats
Résultats (▼dom., ►ext.) AND ANT BEE BSP BER BRU RCB CHA DAR GAN FCL FCM OLY RCM STA TIL
R. SC Anderlechtois 3-0 3-1 3-2 6-0 3-0 2-0 3-3 5-0 2-3 1-3 7-1 2-0 1-1 2-2 1-2
R. Antwerp FC 4-2 0-2 1-1 6-0 1-0 2-2 1-0 4-2 3-1 4-3 0-0 2-2 0-4 2-0 1-2
R. Beerschot AC 2-2 4-1 3-0 3-0 1-1 1-1 3-1 5-0 2-2 3-0 1-2 2-2 1-3 3-1 5-1
R. Berchem Sport 1-3 2-0 3-2 3-0 4-1 2-1 3-1 1-4 6-1 1-1 4-2 7-2 1-0 4-2 1-0
Beringen FC 1-1 0-0 3-3 0-4 1-2 1-0 4-1 3-1 1-2 2-2 1-3 4-2 3-1 2-1 1-0
R. FC Brugeois 1-1 1-4 0-0 3-2 0-3 1-1 1-1 2-1 1-2 1-1 2-1 2-1 1-2 1-1 1-1
R. Racing CB 1-3 1-5 0-3 0-1 5-1 3-1 2-0 1-1 1-2 2-0 1-0 2-0 1-1 1-1 1-4
R. Charleroi SC 0-0 3-0 1-5 0-2 2-1 1-0 1-0 1-2 1-1 0-0 1-2 1-1 3-0 2-1 1-0
R. Daring CB 2-2 1-2 2-2 2-2 2-1 4-1 3-1 2-2 1-1 1-4 3-2 1-3 1-3 3-1 0-0
ARA La Gantoise 0-0 1-3 0-2 1-1 3-0 0-1 0-1 1-2 4-2 1-1 3-2 5-0 1-1 0-0 3-0
R. FC Liégeois 1-1 1-2 3-1 3-1 8-3 1-0 2-2 3-2 5-1 1-1 3-0 4-1 5-0 3-0 2-2
R. FC Malinois 0-3 2-2 4-2 3-7 2-1 3-1 3-2 1-2 3-1 1-3 2-1 4-1 2-2 4-3 4-2
R. Olympic CC 2-3 2-2 4-1 1-0 8-0 5-0 2-4 1-0 2-1 1-0 1-0 3-3 1-2 6-1 1-0
RC Mechelen KM 4-0 1-1 1-0 3-1 3-2 5-0 2-2 2-2 1-1 0-1 2-1 2-2 2-1 2-2 4-2
R. Standard CL 0-0 4-0 1-0 3-4 1-3 2-0 1-0 2-2 1-0 1-0 2-0 2-0 4-2 2-0 1-1
R. Tilleur FC 1-1 2-1 2-4 2-0 2-1 1-1 3-4 3-2 1-1 0-0 1-2 3-0 1-2 2-1 0-1
  •      Victoire à domicile
  •      Match nul
  •      Victoire à l'extérieur

Classement final[modifier | modifier le code]

Classement
Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
1 R.SC ANDERLECHTOIST 38 30 13 12 5 66 38 +28
2 R. Berchem Sport 38 30 17 4 9 71 48 +23
3 RC Mechelen KM 36 30 13 10 7 55 43 +12
4 R. FC Liégeois 35 30 13 9 8 65 41 +24
5 R. Beerschot AC 34 30 13 8 9 67 44 +23
6 R. Antwerp FC 34 30 13 8 9 54 52 +2
7 ARA La Gantoise 32 30 11 10 9 43 38 +5
8 R. Standard CL 30 30 11 8 11 44 47 -3
9 R. Olympic CC 29 30 12 5 13 60 60 0
10 R. FC Malinois 29 30 12 5 13 58 69 -11
11 R. Charleroi SC 27 30 9 9 12 42 47 -5
12 R. Racing CB 26 30 9 8 13 43 49 -6
13 R. Tilleur FC 26 30 9 8 13 41 48 -7
14 R. Daring CB en augmentation 23 30 7 9 14 46 66 -20
15 Beringen FC en augmentation 22 30 9 4 17 43 78 -35
16 R. FC Brugeois 21 30 6 9 15 27 57 -30
Légende

Meilleur buteur[modifier | modifier le code]

Drapeau : Belgique Albert Dehert (R. Berchem Sport), avec 27 buts[2]. Il est le 32e joueur belge différent à être sacré meilleur buteur de la plus haute division belge.

Classement des buteurs[modifier | modifier le code]

Le tableau ci-dessous reprend les 25 meilleurs buteurs du championnat, soit les joueurs ayant inscrit dix buts ou plus durant la saison[2].

Classement des 25 meilleurs buteurs de la saison
# Pays Joueur Club Buts Matches joués
1. Drapeau : Belgique Albert Dehert R. Berchem Sport 26 30
2. Drapeau : Belgique Rik Coppens R. Beerschot AC 24 27
3. Drapeau : Belgique Paul Deschamps R. FC Liégeois 23 28
4. Drapeau : Belgique Jean Mathonet R. Standard CL 20 29
5. Drapeau : Belgique Léon Gillaux R. Olympic CC 19 25
=. Drapeau : Belgique Jozef Mannaerts RC Mechelen KM 19 29
7. Drapeau : Belgique Albert Corbeel R. FC Malinois 18 27
8. Drapeau : Belgique Constant De Hert R. Berchem Sport 17 30
9. Drapeau : Belgique Arsène Vaillant R. SC Anderlechtois 16 29
10. Drapeau : Belgique Jef Mermans R. SC Anderlechtois 15 21
=. Drapeau : Belgique José Moës R. FC Liégeois 15 28
=. Drapeau : Belgique René Thirifays R. Charleroi SC 15 29
=. Drapeau : Belgique Léon Wouters R. Antwerp FC 15 30
14. Drapeau : Belgique Léopold Anoul R. FC Liégeois 13 27
15. Drapeau : Belgique Jean Van Loy R. Beerschot AC 12 23
=. Drapeau : Belgique Frans Reyniers RC Mechelen KM 12 25
=. Drapeau : Belgique Guy Thys R. Standard CL 12 27
=. Drapeau : Belgique Dyonisius Dewin R. Racing CB 12 30
=. Drapeau : Belgique Albert De Cleyn R. FC Malinois 12 30
20. Drapeau : Belgique Willem Driesen R. Daring CB 11 27
=. Drapeau : Belgique Jozef Mersie R. Berchem Sport 11 28
22. Drapeau : Belgique Victor Lemberechts R. FC Malinois 10 25
=. Drapeau : Belgique Pierre Lombard R. Olympic CC 10 26
=. Drapeau : Belgique Victor Cuyvers Beringen FC 10 28
=. Drapeau : Belgique Frédéric Chaves d'Aguilar ARA La Gantoise 10 28

Récapitulatif de la saison[modifier | modifier le code]

  • Champion : RSC Anderlecht (4e titre)
  • Cinquième équipe à remporter quatre titres de champion de Belgique
  • Quatrième équipe à remporter trois titres consécutifs
  • Vingt-sixième titre pour la province de Brabant.
Répartition des clubs partitipants par province
Drapeau de la Région flamande Région flamande (8) Province de Brabant (3)[noteDuModele 1] Drapeau de la Région wallonne Région wallonne (5)
Drapeau de la province d’Anvers Province d'Anvers 5 Drapeau de la Région de Bruxelles-Capitale Région de Bruxelles-Capitale 3 Drapeau de la province de Hainaut Province de Hainaut 2
Drapeau de la province de Flandre-Occidentale Province de Flandre-Occidentale 1 Drapeau du Brabant flamand Province du Brabant flamand 0 Drapeau de la province de Liège Province de Liège 3
Drapeau de la province de Flandre-Occidentale Province de Flandre-Orientale 1 Drapeau de la province du Brabant wallon Province du Brabant wallon 0 Drapeau de la province de Luxembourg Province de Luxembourg 0
Flag of Limburg (Belgium).svg Province de Limbourg 1   Drapeau de la province de Namur Province de Namur 0
  1. Au niveau footballistique, la province de Brabant est toujours unitaire malgré sa partition territoriale en 1995.


Admission et relégation[modifier | modifier le code]

En fin de saison, Beringen et le Football Club Brugeois sont relégués en Division 1 après respectivement une et deux saisons de présence parmi l'élite. Ils sont remplacés par l'Union Saint-Gilloise, de retour en Division d'Honneur un an après l'avoir quittée et l'US Tournaisienne, promue pour la première fois.

Débuts en Division d'Honneur[modifier | modifier le code]

Un club effectue ses débuts dans la plus haute division belge. Il est le 45e club différent à y apparaître.

Bilan de la saison[modifier | modifier le code]

Tableau d'honneur
Championnat de Belgique de football 1950-1951
Champion R. SC Anderlechtois (4e titre)
Dauphin R. Berchem Sport
Promotions et relégations
Promus en Division d'Honneur Union Saint-Gilloise SR
R. US Tournaisienne
Relégués en Division 1 R. FC Brugeois
Beringen FC

Question royale et reconnaissance des associations[modifier | modifier le code]

Cette saison voit se terminer l'importante crise constitutionnelle qui secoue la Belgique depuis 1948 et connaît des ramifications sociales importantes. Un climat insurrectionnel prévaut dans certaines régions du pays. On déplore des morts et de nombreux blessés lors de manifestations. Des attentats à la bombe sont perpétrés! Le nœud du problème est le retour au pays ou non de Sa Majesté le Roi Léopold III dont plusieurs décisions et prises de position durant la Seconde Guerre mondiale sont sujettes à de nombreuses critiques. La crise de la Question royale ne s'estompe pas avec la consultation populaire organisée par le gouvernement. Finalement, le 11 août 1950, Baudouin, fils aîné de Léopold III est institué « Prince Royal », en attendant sa majorité légale (21 ans à l'époque) pour être officiellement nommé roi.. Il monte sur le trône et devient Baudouin Ier, Roi des Belges, le 17 juillet 1951.

En parallèle à la fin de cette crise, de nombreuses associations, dont beaucoup de clubs de football, se voient officiellement reconnues « Société Royale ». Un titre qui n'a pas pu être attribué « à temps » d'abord avec la période difficile du conflit mondial, puis en raison de la crise évoquée ci-dessus.

Article détaillé : Question royale.

Annexes[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Le nom des clubs est celui employé à l'époque.
  2. Le Beringen FC avait déjà été invité à participer à la saison 1940-1941, mais étant non-officielle elle n'est pas prise en compte dans les statistiques.
  3. Le Racing CB fusionne en 1963 avec le White Star AC (matricule 47) pour former le R. Racing White. La veille de la fusion, le Racing échange son matricule avec le FC La Rhodienne (matricule 1274), pour ne pas voir le matricule 6 disparaître. Il est donc toujours « actif », mais n'est plus porté par le même club.

Références[modifier | modifier le code]

  1. (nl)« Kalender van 1e Nationale in het seizoen 1950-51 », sur BSDB (consulté le 10 octobre 2012)
  2. a et b « Liste des meilleurs buteurs 1950-1951 », sur Belgium Soccer History,‎ 2002 (consulté le 17 juin 2014)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Dictionnaire des clubs affiliés à l’URBSFA depuis 1895 et ASBL Foot 100

Sources et liens externes[modifier | modifier le code]