K Berchem Sport 2004

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

K Berchem Sport

Logo du K Berchem Sport
Généralités
Nom complet Koninklijke Berchem Sport 2004
Surnoms De Leeuwen van 't stad (les Lions de la ville)
Fondation (athlétisme)
(football)
Statut professionnel amateur
Couleurs Jaune et noir
Stade Stade Ludo Coeck
(13 607 places)
Siège Berchemstadionstraat, 75
2600 Berchem
Championnat actuel Division 3
Président Drapeau : Belgique Louis Convents
Entraîneur Drapeau : Belgique Stef Van de Velde
Site web (nl) www.berchemsport.com

Maillots

Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Domicile
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Extérieur

Actualités

Pour la saison en cours, voir :
Championnat de Belgique de football D3 2014-2015
0

Dernière mise à jour : 1er juillet 2014.

Le Koninklijke Berchem Sport 2004 est un club belge de football basé à Berchem. Porteur du matricule 28, le club a été fondé en 1906, ses couleurs sont Jaune et Noir. Le club et les joueurs sont surnommés "de Leeuwen van 't stad" (littéralement: les Lions de la ville - sous entendu d'Anvers).

Lors de la saison 2014-2015, le club évolue en Division 3. C'est sa 93e saison dans les séries nationales, dont 41 en Division 1.

Repères historiques[modifier | modifier le code]

  • 1906 : 13/08/1906, fondation de Berchem Sport en tant que cercle d'Athlétisme et de Lutte
  • 1908 : 22/04/1908, Berchem Sport crée une section football qui joue qui s'affilie à l'UBSSA, sous l'appellation BERCHEM SPORT, le 16/06/1908.
  • 1911 : BERCHEM SPORT accède aux séries nationales. Cette première expérience ne dure qu'une seule saison.
  • 1919 : BERCHEM SPORT retrouve les séries nationales et ne les quitte plus avant la fin de la saison 1999-2000, soit 81 ans ou 78 saisons consécutives.
  • 1926 : décembre, BERCHEM SPORT se voit attribuer le matricule 28.
  • 1931 : 23/03/1931, reconnu "Société Royale", BERCHEM SPORT (28) adapte son appellation en ROYAL BERCHEM SPORT (28) le 29/04/1931.
  • 1967 : 15/05/1967, ROYAL BERCHEM SPORT (28) change son appellation en KONINKLIJKE BERCHEM SPORT (28).
  • 2005 : 01/07/2005, suite à de graves soucis financiers, KONINKLIJKE BERCHEM SPORT (28) est restructuré (cession de patriomoine) et change son appellation (comme le prévoit les règlements de l'URBSFA) et devient KONINKLIJKE BERCHEM SPORT 2004 (28)

Histoire[modifier | modifier le code]

Premières années[modifier | modifier le code]

Le club est fondé le sous l'appellation Berchem Sport par un groupe d'amis qui s'appellent entre-eux "Vlaamsche Vrienden" (littéralement: amis flamands). Ce détail explique le choix des couleurs officielles : Jaune et Noir (qui sont celles de la Flandre. Comme souvent, la fondation du cercle se déroule dans un café. Dans ce cas, c'est dans un établissement nommé "Limburgia" dans la Beernaertstraat (rue Beernaert) que Berchem Sport est porté sur les fonds baptismaux.

Au tout début, le cercle à une vocation de club d'Athlétisme et de Lutte. Les différents disciplines pratiquées sont la course à pied, des lancers (poids, disque,...) et des sauts (longueur, hauteur). Durant les mois d'hiver, une section est dédiée à la Lutte et principalement la Lutte gréco-romaine.

Le , Berchem Sport crée une section football puis s'affilie, le à l'Union Belge des Sociétés de Sports Athlétiques (UBSSA) (actuelle URBSFA). Le , le club inaugure son premier terrain dans la Molenstraat. Le premier match oppose Berchem Sport à une équipe appelée Pennepoel Sportif de Malines. Les sources se contredisent. Certaines parlent d'un succès (3-1), alors que d'autres évoquent une défaite (1-5).

Rappelons qu'à cette époque, le football n'a pas encore très bonne réputation auprès des sportifs qui pour la plupart émargent aux catégories aisées de la population. Le football est à ce moment parfois considéré comme un "jeu diabolique". En ce début de XXe siècle dans la région anversoise où l'AntwerP FC existe déjà depuis près de 30 ans, d'autres disciplines sportives, comme le cyclisme sur route ou sur piste ou différents sports de combat (Boxe, Catch, Lutte,...), sont plus populaires que le "jeu de football". Les journaux de l'époque accordent bien moins de place au "foot-ball" (orthographe fréquente à cette époque) qu'aux autres disciplines. Ce n'est qu'avec le temps, après la Première Guerre mondiale, que le football finit pas s'imposer et devient le sport dominant. La victoire de la Belgique dans le tournoi de football des Jeux Olympiques d'Anvers en 1920 s'avère être un élément déterminant. Comme pour toutes les disciplines sportives, l'accès au sport pour les couches sociales les moins aisées est l'autre facteur essentiel.

En octobre 1908, le club participe à ses premiers championnats officiels avec deux équipes. Deux saisons plus tard, il en aligne cinq. Au terme de la compétition 1910-1911, Berchem Sport remporte le titre en 2e Division provinciale anversoise. À l'époque, il s'agit du 3e niveau de la hiérarchie, en dessous deux niveaux "nationaux" (la Division d'Honneur et la Promotion). Lors du tour final pour la montée en Promotion (D2), le cercle termine deuxième, mais profite du renoncement d'Uccle Sport, pour avoir le droit de faire son entrée en séries nationales. Berchem Sport devient ainsi le 5e club de la métropole anversoise (le 7e de la Province d'Anvers) à atteindre la "nationale".

En Promotion, lors de la saison 1910-1911, on constate que la montée est venue un peu trop vite pour Berchem Sport qui ne peut éviter la dernière place et la relégation (en compagnie de l'AS Anvers-Borgerhout).

Retour et installation en Nationale[modifier | modifier le code]

Revenu en "2e Division provinciale" (ou "régionale", selon les sources, les termes sont synonymes), Berchem Sport déménage en 1912 vers un nouveau site sur la Grote Steenweg. Au terme de la saison 1913-1914, le club est de nouveau champion provincial et termine 2e d'un tour final. Cela lui donne le droit de remonter en Promotion (D2). Mais le football devient rapidement secondaire puisqu'éclate la Première Guerre mondiale. Les compétitions de football sont interrompues. En 1915-1916, Berchem remporte un titre tout à fait officieux de "champion provincial". Ensuite, un "championnat local" est joué avec l'Antwerp, le Beerschot et St-Ignatius SC. En 1918, il n'est plus question de football car le terrain de la Grote Steenweg, comme beaucoup d'autres sites sportifs en cettre époque de terrible récession et sacrifices, est transformé pour cultiver...des pommes de terre. Quand le fracas des armes cessent enfin, Berchem Sport pleure la perte de plusieurs de ses membres, dont Oscar Heilings (frère du futur président Jef Heilings) ou encore de Campaert, capitaine de l'équipe "Premières".

Lorsque les épreuves retrouvent leur cours normal, pour la saison 1919-1920, Berchem Sport est donc placé en Promotion grâce à la montée obtenue en 1914. Jusqu'en 2000, soit 81 ans (78 saisons) plus tard, le club ne quitte plus les séries nationales.

Berchem termine 6e lors des deux saisons qui suivent le conflit. En 1922, il est vice-champion derrière Uccle Sport et peut ainsi monter dans la plus haute division: la Division d'Honneur. Le cercle "Jaune et Noir" y joue 13 saisons jusqu'en 1936 (ne faisant qu'un aller/retour vers le 2e niveau en 1934). La rencontre jouée le contre l'Union St-Gilloise (partage 2-2) est entièrement filmée. Mais on a hélas perdu toute trace de cette précieuse archive.

Lors de la dernière journée du championnat 1923-1924, Berchem (classé 10e) participe à l'écriture de l'Histoire. Le Beerschot AC, qui est leader et a besoin d'un point pour enlever son 2e titre, est battu au Vivier d'Oie par le Racing CB. Mais l'Union St-Gilloise ne parvient pas à lui chiper le titre, car elle est accrochée dans son propre Parc Duden par Berchem Sport (1-1). Dans le train qui ramène les deux équipes anversoises et leurs supporters depuis Bruxelles, des scènes de joie et de fraternité éclatent spontanément !

Dans les années qui suivent, Berchem Sport se maintient dans le "ventre mou" de la plus haute division belge et aligne régulièrement de solides équipes difficiles à manier. En décembre 1926, lors de la première publication des numéros de matricule, Berchem Sport se voit attribuer le matricule 28. Le , le club inaugure son nouveau stade: Het Rooi qui est toujours son site actuel d'activités. Pour l'ouverture, un match de gala est joué contre le PSV Eindhoven (qui s'impose 2-3). Deux ans plus tard, en 1931, le club obtient ce qui est jusqu'alors son meilleur classement: (3e). Il fête ainsi dignement son jubilé d'argent (25 ans). Une ancienneté qui permet au club d'être reconnu "Société Royale" (délai prescrit à cette époque). Le cercle devient Royal Berchem Sport. Il s'agit du mot "Anglais" et non du "Français", précise le site web du club, mais comme les deux s'écrivent de la même façon...

Deux saisons plus tard les réjouissances du 25eanniversaire, le club connaît une saison calamiteuse qu'il boucle à la dernière place. Il est relégué en Division 1 (nouvelle appellation du 2e niveau national belge depuis 1926). R. Berchem Sport remporte la "Série B" du Division 1 (1933-1934) et remonte parmi l'élite pour deux saisons. De nouveau relégué en 1936, le cercle jaune et noir évolue au 2e niveau jusqu'en 1943. À ce moment, Berchem Sport réintégre la plus haute division jusqu'en 1960. De 1949 à 1951, le cercle connaît ses trois plus glorieuses saisons. Il termine trois fois de suite vice-champion de Belgique (toujours derrière Anderlecht). En 1950-1951, le Berchemois Bert de Hert termine meilleur buteur de la plus haute division belge, avec 27 buts en 30 matches.

En 1954, Berchem Sport atteint les demi-finales de la Coupe de Belgique.

Recul et soucis financiers[modifier | modifier le code]

À partir de 1960, et pour le trois décennies qui suivent, Berchem Sport devient une "équipe ascenseur" qui alterne les période en "D1" et celles en "D2". Au terme de la saison 1989-1990, le club descend sous le 2e niveau national pour la première fois depuis 1919. Les Jaunes et Noirs manquent la remontée immédiate en finissant vice-champions derrière l'Excelsior Mouscron. Les cinq saisons suivantes sont sans histoire avec un classement final au centre du tableau d'une des deux séries de Division 3. Mais la 7e saison est fatale au matricule 28 qui glisse en Promotion. Au terme de la saison 1999-2000, Berchem se classe 4e. Mais, en raison de sa situation financière, il est relégué d'office en Première Provinciale.

Après 78 saisons de présence, Berchem Sport doit jouer en "Provinciale". Un homme d'affaires, souvent contesté, Freddy Van Gaever amène le bijoutier arménien, Vasken Cavatti à Berchem Sport. Cet homme injecte pas mal d'argent au sein du club mais il amène aussi une série d'Internationaux arméniens qui, sportivement parlant, s'avèrent vite dépassés. Le club se retrouve dans la deuxième moitié du tableau. Finalement, avec essentiellement l'aide de jeunes du cru, les Leeuwen van 't stad effectuent une fantastique remontée après la pause hivernale. Ils décrochent in-extremis une place au tour final anversois derrière le VK Waaslandia (Berchem gagne son dernier match contre St-Lenaarts et tous les autres rivaux des Jaunes et Noirs perdent des plumes !). Lors du tour final, Berchem Sport est clairement l'équipe en forme et s'impose en finale contre le Belgica Edegem.

Le matricule 28 retrouve donc immédiatement les séries nationales où il coquiert d'emblée le titre de la "série B" du championnat de Promotion. Revenu au 3e niveau national, Berchem Sport est de nouveau sacré en fin de saison 2002-2003. Mais malheureusement pour lui, Berchem Sport s'est retrouvé au centre d'une sale affaire. Jusqu'en mars de cette saison, une grande action policière vise le club. Le président Cavatti est soupçonné d'avoir commis une fraude à grande échelle (faux contracts de joueurs qui auraient été payé "en noir", factures impayées, retards vis-à-vis de l'ONSS [1]...). Berchem et ses dirigeants se présentent comme les boucs émissaires de tout ce qui ne fonctionne pas dans le football belge, alors le Président de la fédération belge, à cette époque Jan Peeters, considère Berchem "un cas isolé" ! En raison de ce qui précède, le matricule 28 ne reçoit évidemment pas la licence requise et ne peut donc monter en Division 2. Le mal est rude. Avec V. Cavatti, disparaît le seul soutien et les autres sponsors renaclent à s'engager auprès d'un club décrié sur la place publique. La majorité de l'équipe championne sans va, les plus connus sont Marc Brijs et Kurt Van Dooren qui rejoignent le Germinal Beerschot.

Berchem Sport 2004[modifier | modifier le code]

Au terme de la saison suivante, Berchem Sport, avec une équipe composée "avec les moyens du bord", ne peut éviter la dernière place et la descente en Promotion. On craint même le pire: la disparition pure et simple. Mais avec l'aide de plusieurs personnes sérieuses et aisées financièrement, le club est restructuré. Une "cession de patrimoine" permet d'éviter la mise en faillite et d'apurer les dettes les plus urgentes. Conformément aux règlements de l'URBSFA, le club doit changer son appellation, il devient le K. Berchem Sport 2004.

Souhaitant clairement ne plus commettre les erreurs du passé, le matricule 28, s'il espère jouer les premiers rôles au 4e niveau, refuse de vivre au-dessus de ses moyens. En 2006, à l'occasion des festivités du centenaire du club, une plaque souvenir est inaugurée à l'emplacement de l'ancien café "Limburgia". Les saisons se suivent bonnes et moins bonnes. Ainsi en 2008, le club est contraint de jouer les barrages pour assurer son maintien en en Promotion. Il y parvient en dominant le SC Petit-Warêt (4-2). Le club redore son blason en rebaptisant son mythique stade du Rooi en Ludo Coeckstadion, hommage appuyé à l'ancien Diable Rouge qui avait débuté à Berchem et était décédé en 1985, à l'âge de 30 ans, des suites d'un accident de roulage.

Les trois saisons suivantes sont bouclées dans le seconde partie du tableau. Au terme de la saison 2011-2012, le club accède à la division 3 nationale à la surprise générale. Il ambitionne de remonter en division 2 avec les moyens du bord. La ville d'Anvers envisage de reconstruire un nouveau stade au même emplacement, mais limité à 7000 places.

Résultats dans les divisions nationales[modifier | modifier le code]

Statistiques mises à jour le 7 mai 2014

Palmarès[modifier | modifier le code]

Bilan[modifier | modifier le code]

Saisons jouées en nationales
Niv Divisions Jouées Titres TM Up TM Down
I 1e nationale 41 0
II 2e nationale 28 5 2
III 3e nationale 11 1
IV 4e nationale 12 2 1
 
  TOTAUX 92 8 2 1
  • TM Up= test-match pour départager des égalités, ou toutes formes de Barrages ou de Tour final pour une montée éventuelle.
  • TM Down= test-match pour départager des égalités, ou toutes formes de Barrages ou de Tour final pour le maintien.

Classement par saison[modifier | modifier le code]

Ordre Saison Nom du club Niveau Classement final Remarques
1 1911-12 Berchem Sport Promotion (D2) 12e/12 Relégué!
séries régionales
2 1919-20 Berchem Sport Promotion (D2) 6e/12
3 1920-21 Berchem Sport Promotion (D2) 6e/12
4 1921-22 Berchem Sport Promotion (D2) 2e/14 Promu!
5 1922-23 Berchem Sport Division d'Honneur 10e/14
6 1923-24 Berchem Sport Division d'Honneur 10e/14
7 1924-25 Berchem Sport Division d'Honneur 7e/14
8 1925-26 Berchem Sport Division d'Honneur 6e/14
9 1926-27 Berchem Sport Division d'Honneur 5e/14
10 1927-28 Berchem Sport Division d'Honneur 4e/14
11 1928-29 Berchem Sport Division d'Honneur 8e/14
12 1929-30 Berchem Sport Division d'Honneur 12e/14
13 1930-31 Berchem Sport Division d'Honneur 3e/14
14 1931-32 R. Berchem Sport Division d'Honneur 5e/14
15 1932-33 R. Berchem Sport Division d'Honneur 14e/14 Relégué!
16 1933-34 R. Berchem Sport Division 1 (D2) série B 1er/14 Champion et promu!
17 1934-35 R. Berchem Sport Division d'Honneur 9e/14
18 1935-36 R. Berchem Sport Division d'Honneur 14e/14 Relégué!
19 1936-37 R. Berchem Sport Division 1 (D2) série A 6e/14
20 1937-38 R. Berchem Sport Division 1 (D2) série B 2e/14
21 1938-39 R. Berchem Sport Division 1 (D2) série A 3e/14
  1939-1941 Compétitions interrompues
22 1941-42 R. Berchem Sport Division 1 (D2) série B 2e/14 [saisons 1]
23 1942-43 R. Berchem Sport Division 1 (D2) série B 1er/15 Champion et promu!
24 1943-44 R. Berchem Sport Division d'Honneur 6e/16
  1944-1945 Compétitions interrompues
25 1945-46 R. Berchem Sport Division d'Honneur 7e/19
26 1946-47 R. Berchem Sport Division d'Honneur 6e/19
27 1947-48 R. Berchem Sport Division d'Honneur 7e/16
28 1948-49 R. Berchem Sport Division d'Honneur 2e/16 [saisons 2]
29 1949-50 R. Berchem Sport Division d'Honneur 2e/16 [saisons 3]
30 1950-51 R. Berchem Sport Division d'Honneur 2e/16 [saisons 4]
31 1951-52 R. Berchem Sport Division d'Honneur 10e/16
32 1952-53 R. Berchem Sport Division 1 11e/16
33 1953-54 R. Berchem Sport Division 1 11e/16
34 1954-55 R. Berchem Sport Division 1 7e/16
35 1955-56 R. Berchem Sport Division 1 4e/16
36 1956-57 R. Berchem Sport Division 1 10e/16
37 1957-58 R. Berchem Sport Division 1 13e/16
38 1958-59 R. Berchem Sport Division 1 10e/16
39 1959-60 R. Berchem Sport Division 1 15e/16 Relégué!
40 1960-61 R. Berchem Sport Division 2 9e/16
41 1961-62 R. Berchem Sport Division 2 1er/16 Champion et promu!
42 1962-63 R. Berchem Sport Division 1 14e/16
43 1963-64 R. Berchem Sport Division 1 15e/16 [saisons 5]
44 1964-65 R. Berchem Sport Division 1 14e/16
45 1965-66 R. Berchem Sport Division 1 15e/16 Relégué!
46 1966-67 R. Berchem Sport Division 2 14e/16
47 1967-68 K. Berchem Sport Division 2 4e/16
48 1968-69 K. Berchem Sport Division 2 6e/16
49 1969-70 K. Berchem Sport Division 2 4e/16
50 1970-71 K. Berchem Sport Division 2 8e/16
51 1971-72 K. Berchem Sport Division 2 1er/16 Champion et promu!
52 1972-73 K. Berchem Sport Division 1 8e/16
53 1973-74 K. Berchem Sport Division 1 14e/16
54 1974-75 K. Berchem Sport Division 1 15e/20
55 1975-76 K. Berchem Sport Division 1 18e/19 Relégué!
56 1976-77 K. Berchem Sport Division 2 9e/16
57 1977-78 K. Berchem Sport Division 2 2e/16 Promu via tour final![saisons 6]
58 1978-79 K. Berchem Sport Division 1 15e/18
59 1979-80 K. Berchem Sport Division 1 16e/18
60 1980-81 K. Berchem Sport Division 1 18e/18 Relégué!
61 1981-82 K. Berchem Sport Division 2 5e/16
62 1982-83 K. Berchem Sport Division 2 14e/16
63 1983-84 K. Berchem Sport Division 2 5e/16 Tour final![saisons 7]
64 1984-85 K. Berchem Sport Division 2 7e/16
65 1985-86 K. Berchem Sport Division 2 1er/16 Champion et promu!
66 1986-87 K. Berchem Sport Division 1 18e/18 Relégué!
67 1987-88 K. Berchem Sport Division 2 8e/16
68 1988-89 K. Berchem Sport Division 2 8e/16
69 1989-90 K. Berchem Sport Division 2 16e/16 Relégué!
70 1990-91 K. Berchem Sport Division 3 série A 2e/16
71 1991-92 K. Berchem Sport Division 3 série B 10e/16
72 1992-93 K. Berchem Sport Division 3 série B 7e/16
73 1993-94 K. Berchem Sport Division 3 série B 9e/16
74 1994-95 K. Berchem Sport Division 3 série A 9e/16
75 1995-96 K. Berchem Sport Division 3 série B 7e/16
76 1996-97 K. Berchem Sport Division 3 série B 15e/16 Relégué!
77 1997-98 K. Berchem Sport Promotion série B 3e/16
78 1998-99 K. Berchem Sport Promotion série B 7e/16
79 1999-00 K. Berchem Sport Promotion série B 4e/16 Relégué![saisons 8]
séries provinciales
80 2001-02 K. Berchem Sport Promotion série B 1er/16 Champion et promu!
81 2002-03 K. Berchem Sport Division 3 série B 1er/16 Champion non-promu![saisons 9]
82 2003-04 K. Berchem Sport Division 3 série A 16e/16 Relégué!
83 2004-05 K. Berchem Sport Promotion série B 7e/16
84 2005-06 K. Berchem Sport 2004 Promotion série B 3e/16
85 2006-07 K. Berchem Sport 2004 Promotion série B 5e/16
86 2007-08 K. Berchem Sport 2004 Promotion série B 13e/16 Barrages![saisons 10]
87 2008-09 K. Berchem Sport 2004 Promotion série B 8e/16
88 2009-10 K. Berchem Sport 2004 Promotion série B 12e/16
89 2010-11 K. Berchem Sport 2004 Promotion série B 10e/16
90 2011-12 K. Berchem Sport 2004 Promotion série B 1er/16 Champion et promu!
91 2012-13 K. Berchem Sport 2004 Division 3 série A 5e/18
92 2013-14 K. Berchem Sport 2004 Division 3 série B 14e/18

Terrains et Stades[modifier | modifier le code]

Personnalités[modifier | modifier le code]

Entraîneurs[modifier | modifier le code]

Joueurs[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Notes sur les saisons jouées en nationales[modifier | modifier le code]

  1. Le club termine à un point du champion, le Racing CB.
  2. Le club termine à trois points du champion, le RSC Anderlecht.
  3. Le club termine à cinq points du champion, le RSC Anderlecht.
  4. Le club termine à égalité de points avec le RSC Anderlecht qui est déclaré champion pour avoir concédé moins de défaites (5 contre 9). Avec le règlement actuel qui privilégie le nombre de victoires, Berchem aurait été champion (17 contre 13).
  5. Le club peut se maintenir en Division 1 grâce à la sanction infligée (rétrogradation) au KV Turnhout pour tentative de corruption.
  6. Le club termine à six points du champion, le K Waterschei SV THOR Genk. Il participe ensuite au tour final, qu'il remporte et obtient ainsi sa montée en Division 1.
  7. Le club participe au tour final, qu'il termine à la dernière place avec trois points.
  8. Suite à ces problèmes financiers et des créances impayées, le club est sanctionné d'une rétrogradation administrative par la Fédération.
  9. Après avoir remporté le titre, le club ne reçoit pas la licence pour le football rémunéré et n'est pas autorisé à monter en Division 2. C'est son dauphin, le KV Ostende, qui prend sa place au niveau supérieur.
  10. Le club doit disputer les barrages pour le maintien. Il s'impose au premier tour face au SC Petit-Waret et conserve ainsi sa place en Promotion.

Références[modifier | modifier le code]

  1. En Belgique, l'ONSS est l'Office National de la Sécurité Sociale.

Sources et liens externes[modifier | modifier le code]