Championnat de Belgique de football 1928-1929

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Division d’Honneur
1928-1929

Généralités
Sport Football
Organisateur(s) URBSFA
Édition 29e
Lieu Drapeau de la Belgique Belgique
Date du
au
Participants 14
Matchs joués 182 matches
Statut des participants Amateur
Hiérarchie
Hiérarchie 1er niveau
Niveau inférieur Division 1
Palmarès
Tenant du titre R. Beerschot AC
Promu(s) en début de saison 2:
FC Malinois
R. Tilleur FC
Vainqueur R. Antwerp FC
Relégué(s) 2:
ARA La Gantoise
R. Tilleur FC
Buts 696 buts
Meilleur(s) buteur(s) Drapeau : Belgique Raymond Braine
Beerschot AC

Navigation

Le championnat de Belgique de football 1928-1929 est la 29e saison du championnat de première division belge. Son nom officiel est « Division d'Honneur ».

Cette saison voit la confirmation de la domination anversoise sur le football belge. Parmi les quatorze clubs engagés, six sont issus de la province d'Anvers, dont les trois premiers du classement en fin de saison. Longtemps présents en nombre et dominateurs, les clubs bruxellois ne peuvent plus rivaliser. Ils ne sont plus que trois en Division d'Honneur, le mieux placé étant le Racing CB, septième.

Le championnat connaît son épilogue lors d'un test-match électrique entre les deux grands rivaux anversois, l'Antwerp et le Beerschot, champion en titre. Le « Great Old » l'emporte et décroche ainsi le premier titre de champion de Belgique de son Histoire.

Le Football Club Malinois, promu en début de saison pour la quatrième fois en huit ans, parvient enfin à assurer son maintien après avoir fait trois fois l'« ascenseur » vers la Division 1. Les deux places de relégables reviennent au Royal Tilleur Football Club et à La Gantoise, tous deux rapidement distancés par leurs concurrents.

Clubs participants[modifier | modifier le code]

Quatorze clubs prennent part à la compétition, autant que lors de l'édition précédente. Ceux dont le matricule est mis en gras existent toujours aujourd'hui.

Clubs participant à la saison 1928-1929 du championnat de Division d'Honneur
# Nom[note 1] Mat. Ville Stades En D1 depuis (série) Total en D1 Saison précédente
1 Royal Antwerp Football Club 1 Anvers Bosuilstadion 1901-1902 (23e) 28e 7e
2 Royal Beerschot Athletic Club 13 Anvers Kiel 1907-1908 (17e) 23e 1er
3 Berchem Sport 28 Berchem Grote Steenweg 1922-1923 (7e) 7e 4e
4 Royal Cercle Sportif Brugeois 12 Bruges Stade du CS Brugeois 1899-1900 (25e) 25e 3e
5 Daring Club de Bruxelles Société Royale 2 Molenbeek Stade du Daring 1903-1904 (21e) 21e 10e
6 Royal Racing Club de Bruxelles 6[note 2] Uccle Vivier d'Oie 1926-1927 (3e) 28e 12e
7 Association Royale Athlétique La Gantoise 7 Gentbrugge Stade Jules Otten 1913-1914 (11e) 11e 6e
8 Royal Racing Club de Gand 11 Gand Emmanuel Hielstadion 1923-1924 (6e) 15e 9e
9 Royal Standard Club Liège 16 Sclessin Stade de Sclessin 1921-1922 (8e) 13e 2e
10 Liersche Sportkring 30 Lierre Lispersteenweg 1927-1928 (2e) 2e 5e
11 Football Club Malinois 25 Malines Achter de Kazerne 1928-1929 (1re) 4e Division 1 : 1er
12 Racing Club de Malines 24 Malines Antwerpsesteenweg 1925-1926 (4e) 11e 11e
13 Union Saint-Gilloise Société Royale 10 Forest Stade du Parc Duden 1901-1902 (23e) 23e 8e
14 Royal Tilleur Football Club 21 Tilleur Stade du Pont d'Ougrée 1928-1929 (1re) 2e Division 1 : 2e

Localisations[modifier | modifier le code]

Localisation des clubs bruxellois[modifier | modifier le code]

Brussels-Main-Football-Stadiums-2.png
les 3 cercles bruxellois sont :
(5) Daring CB SR
(7) Union SG SR
(10) R. Racing CB

Localisation des clubs anversois[modifier | modifier le code]

Antwerp-Main-Football-Stadiums.png
les 3 cercles anversois sont :
(1) Royal Antwerp Football Club
(2) Beerschot AC
(3) Berchem Sport

Déroulement de la saison[modifier | modifier le code]

Duel anversois pour le titre[modifier | modifier le code]

La lutte pour le titre est rapidement réduite à un duel entre les deux grands rivaux anversois, l'Antwerp et le Beerschot. Le premier cité débute la saison par sept victoires de rang, la septième contre son rival pour prendre trois points d'avance. Derrière, les autres clubs sont irréguliers et l'écart se creuse journée après journée avec le troisième au classement. Le « Great Old » réalise alors une série de quatre partages, ce qui permet à son adversaire de revenir à égalité de points grâce à trois victoires et un match nul au soir de la onzième journée. Derrière, le Racing de Malines pointe à quatre points, le Cercle de Bruges à cinq et le Racing de Bruxelles à six.

Le 13 janvier, lors de la seizième journée de championnat, le Beerschot, deuxième à un point de l'Antwerp, est battu par le Standard de Liège, en lutte pour le maintien, et laisse les leaders prendre à nouveau trois points d'avance, avec un match de plus joué. Le soir de la 22e journée, le 17 mars 1929, les deux clubs anversois sont de nouveau à égalité après la défaite de l'Antwerp sur le terrain du Racing de Malines, troisième. Le Beerschot prend deux points d'avance deux semaines plus tard après une nouvelle défaite de son rival chez le troisième club anversois, Berchem Sport. Lorsque la dernière journée prévue est jouée le 28 avril, le Beerschot compte toujours deux points d'avance sur l'Antwerp, les deux clubs ayant encore respectivement un et deux matches en retard à jouer. Le 19 mai, les « Kielmen » s'inclinent lourdement 1-4 sur le terrain face au Liersche SK, douzième et toujours sous la menace de la relégation. Mais les hommes de la chaussée du Lisp viennent également à bout de l'autre candidat au titre le 2 juin, forçant ainsi l'Antwerp à l'emporter en déplacement à La Gantoise une semaine plus tard pour continuer à rêver au titre. C'est chose faite et les deux clubs doivent dès lors disputer un match de barrage pour l'attribution du titre, le critère de départage du plus petit nombre de défaites en vigueur pour les places de descendant(s) n'étant pas appliqué pour désigner le champion.

Disputé sur le terrain du Racing de Malines, troisième au classement final, il voit la victoire du « Great Old » sur les « Kielmen ». Les anversois décrochent leur premier titre de champion et deviennent le huitième club différent à être sacré champion de Belgique.

Un champion sans stade[modifier | modifier le code]

L'exploit de l'Antwerp est d'autant plus remarquable qu'il a été réalisé alors que l'équipe ne disposait plus d'un stade fixe pour jouer ses matches à domicile! Depuis 1923, le club évolue dans la plus grande enceinte de Belgique, le Bosuilstadion qui dispose de plus de 40 000 places. Mais un conflit interne mine la vie du club, entre d'un côté les actionnaires et propriétaires du club aux ambitions clairement tournées vers le professionnalisme à l'anglaise, et de l'autre les dirigeants sportifs et administratifs qui y sont fermement opposés, suivant ainsi la ligne de conduite de la fédération belge. Les premiers décident donc d'interdire l'accès au stade aux joueurs pour tenter de faire fléchir les seconds.

Durant toute la saison, l'Antwerp doit jouer ses matches à domicile sur le terrain de Berchem Sport, voire parfois sur celui du Beerschot, son rival historique. Le titre décroché en fin de saison permet d'apaiser les tensions et l'équipe est autorisée à réintégrer le Bosuil pour la saison prochaine.

Une lutte pour le maintien à suspense[modifier | modifier le code]

Le Racing de Malines débute mal son championnat avec deux défaites avant de se reprendre et de terminer sur le podium. Les autres équipes en difficulté durant le premier tiers de la compétition sont le Racing de Gand, Berchem Sport et le Daring, s'échangeant les places de relégables et de sauvé au fil des journées. Ces trois équipes remontent petit à petit la pente et profitent surtout de l'énorme baisse de régime de La Gantoise, encore cinquième après sept journées, qui enchaîne les matches sans victoire et se retrouve avant-dernier à la trêve. Les Gantois devancent les promus du Royal Tilleur Football Club qui font illusion durant quelques rencontres mais subissent ensuite plusieurs défaites sévères, dont un 3-9 contre le Racing de Gand lors de la douzième journée. Les Tilleuriens chutent à la dernière place du classement qu'ils ne quitteront plus jusqu'au terme de la saison.

Malgré six défaites consécutives entre la quinzième et la vingtième journée, La Gantoise continue à croire au maintien, les clubs devant lui ne parvenant pas à se détacher. Mais lorsqu'ensuite le club aligne trois victoires, ses concurrents directs en font de même, le laissant en position de relégable. Lorsque la dernière journée du championnat est disputée, le club ne compte qu'un point de retard sur le Liersche avec encore deux rencontres à jouer contre trois aux Lierrois, qui doivent cependant affronter les deux prétendants au titre. Hélas, les Gantois s'inclinent lors de leurs deux rencontres tandis que les Lierrois décrochent cinq points sur six, dont deux victoires face aux deux premiers, renvoyant La Gantoise en Division 1.

Résultats[modifier | modifier le code]

Résultats des rencontres[modifier | modifier le code]

Avec quatorze clubs engagés, 182 matches sont au programme de la saison[1].

Tableau de résultats
Résultats (▼dom., ►ext.) ANT BEE BER CSB DAR RCB LAG RCG LIE FCM RCM STA USG TIL
R. Antwerp FC 2-3 2-0 3-0 2-0 5-2 4-1 3-0 2-0 0-0 1-1 3-0 2-2 2-1
R. Beerschot AC 0-3 0-0 3-0 1-1 2-0 6-2 4-2 1-4 2-0 2-0 6-2 3-0 4-0
Berchem Sport 4-0 0-1 0-2 1-1 2-3 1-2 3-4 5-3 2-0 1-1 1-2 2-2 2-0
R. CS Brugeois 1-1 1-2 1-2 4-0 3-1 3-5 4-0 1-2 2-2 2-1 2-0 3-4 5-0
Daring CB SR 0-1 2-2 2-2 2-0 0-0 3-0 3-0 2-0 1-0 1-3 0-1 4-2 2-1
R. Racing CB 1-2 1-2 0-0 3-1 2-0 3-1 1-2 2-0 2-2 8-2 2-0 3-3 2-0
ARA La Gantoise 1-2 2-4 2-3 2-3 1-1 5-3 0-3 1-0 2-1 2-3 2-2 2-1 7-0
R. RC de Gand 0-1 1-1 1-1 0-2 6-1 1-0 4-0 5-1 4-4 2-0 0-2 1-1 5-1
Liersche SK 3-2 2-2 1-1 0-1 2-2 2-2 4-1 2-2 3-2 2-1 1-2 1-3 2-1
FC Malinois 0-1 2-2 2-1 1-2 7-1 3-0 3-2 1-1 0-0 6-4 7-0 5-1 3-1
RC de Malines 3-2 0-4 6-4 1-0 1-0 2-0 7-3 3-1 2-1 2-1 6-2 1-1 1-0
R. Standard CL 0-0 1-0 1-3 0-2 4-1 0-1 2-2 2-3 1-2 3-1 3-1 3-1 1-1
Union St-Gilloise SR 1-2 2-2 0-3 3-3 0-4 2-2 5-4 5-3 2-2 3-3 3-4 2-2 3-1
R. Tilleur FC 0-2 1-3 2-4 1-2 2-4 2-4 5-1 3-9 1-0 3-6 4-2 5-2 0-1
  •      Victoire à domicile
  •      Match nul
  •      Victoire à l'extérieur

Évolution du classement journée par journée[modifier | modifier le code]

La seconde moitié du championnat est perturbée par des remises générales et ponctuelles, dues notamment aux mauvaises conditions climatiques durant le mois de février 1929. Ainsi, la 17e journée, prévue le 27 janvier, est entièrement remise à l'exception d'une rencontre opposant Tilleur, dernier, à l'Antwerp, premier. Les 18e, 19e et 20e journées subissent des remises partielles qui rendent la lecture du classement difficile. Le Lierse par exemple compte alors trois rencontres de retard. Toutes ces parties reportées sont jouées entre le 9 mai et le 9 juin, après la fin programmée du championnat.

Évolution journée par journée des positions au classement
Club/Journée 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17[note 3] 18 19 20 21 22 23 24 25 26[note 4]
R. Beerschot AC 2 1 1 1 1 2 2 2 2 2 2 2 2 2 2 2 2 2 2 2 2 1 1 1 1 1
R. Antwerp FC 4 3 2 2 2 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 2 2 2 2 2
RC de Malines 13 14 11 8 5 4 3 3 3 4 3 3 3 3 3 3 3 3 4 4 4 3 4 3 3 3
R. CS Brugeois 8 7 4 6 4 7 10 7 5 5 4 5 4 4 4 4 4 4 3 3 3 4 3 6 5 4
R. RC de Gand 12 12 14 13 14 13 11 10 12 14 11 7 8 6 9 9 8 10 11 8 6 5 5 4 4 5
FC Malinois 6 5 7 9 11 8 6 9 10 7 10 6 7 8 6 6 7 8 10 11 8 8 8 9 10 6
Berchem Sport 9 13 12 14 10 11 13 11 14 12 8 11 12 10 8 8 10 11 12 12 12 11 10 8 7 7
R. Racing CB 11 10 6 3 6 3 4 4 4 3 5 4 5 5 5 5 5 5 5 7 10 9 7 7 8 8
Daring CB SR 10 9 9 11 13 14 14 13 13 8 12 9 10 12 11 11 12 9 6 5 5 6 6 5 6 9
Union Royale St-Gilloise 5 2 5 7 9 10 8 8 9 11 7 10 9 9 7 7 9 7 7 9 7 7 9 11 11 10
Liersche SK 14 11 13 10 12 12 7 5 6 6 6 8 6 7 10 10 6 6 8 10 11 12 12 12 12 11
R. Standard CL 7 6 8 5 7 6 9 12 7 9 9 12 13 11 12 12 11 12 9 6 9 10 11 10 9 12
ARA La Gantoise 1 4 3 4 3 5 5 6 8 10 13 13 11 13 13 13 13 13 13 13 13 13 13 13 13 13
R. Tilleur FC 3 8 10 12 8 9 12 14 11 13 14 14 14 14 14 14 14 14 14 14 14 14 14 14 14 14

Leader du classement journée par journée[modifier | modifier le code]

K Beerschot VAC Royal Antwerp Football Club K Beerschot VAC KAA La Gantoise

Classement final[modifier | modifier le code]

Classement
Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
1 R. Beerschot ACT 39 26 16 7 3 62 31 +31
2 R. Antwerp FC 39 26 17 5 4 50 24 +26
3 RC de Malines 31 26 14 3 9 58 56 +2
4 R. CS Brugeois 29 26 13 3 10 50 39 +11
5 R. RC de Gand 28 26 11 6 9 60 49 +11
6 FC Malinois en augmentation 26 26 9 8 9 62 45 +17
7 Berchem Sport 26 26 9 8 9 48 41 +7
8 R. Racing CB 26 26 10 6 10 48 44 +4
9 Daring CB SR 25 26 9 7 10 88 45 +43
10 Union Royale St-Gilloise 23 26 6 11 9 53 65 -12
11 Liersche SK 23 26 8 7 11 40 47 -7
12 R. Standard CL 23 26 9 5 12 38 55 -17
13 ARA La Gantoise 17 26 7 3 16 53 76 -23
14 R. Tilleur FC en augmentation 9 26 4 1 21 36 79 -43
Légende
  •      Champion de Belgique 1929
  •      Clubs devant disputer un test-match pour désigner le champion
  •      Club relégué pour la saison suivante
  • Abréviations

    T : Tenant du titre 1928
    en augmentation : nouveau venu depuis la saison précédente

Test-match pour l'attribution du titre[modifier | modifier le code]

Un test-match est organisé sur le terrain du Racing de Malines situé Antwerpsesteenweg pour départager les deux clubs anversois et désigner le champion de Belgique 1929.

Date Match Résultat
R. Antwerp FC - R. Beerschot AC 2-0
R. Antwerp FC champion

Meilleur buteur[modifier | modifier le code]

Drapeau : Belgique Raymond Braine (R. Beerschot AC) avec 30 buts[2]. Il est le neuvième joueur différent à être sacré meilleur buteur de la plus haute division belge, et le sixième belge.

Classement des buteurs[modifier | modifier le code]

Le tableau ci-dessous reprend les 21 meilleurs buteurs du championnat, soit les joueurs ayant inscrit dix buts ou plus durant la saison[2].

Classement des 21 meilleurs buteurs de la saison
# Pays Joueur Club Buts Matches joués
1. Drapeau : Belgique Raymond Braine R. Beerschot AC 30 26
2. Drapeau : Belgique Guillaume Ulens R. Antwerp FC 25 27
3. Drapeau : Belgique Richard Van Accolynen R. RC de Gand 24 17
4. Drapeau : Belgique Désiré Bourgeois R. FC Malinois 20 25
5. Drapeau : Belgique Pierre Mertens R. Beerschot AC 16 24
6. Drapeau : Belgique Gérard Devos R. CS Brugeois 15 18
7. Drapeau : Belgique Émile Stijnen Berchem Sport 14 21
=. Drapeau : Belgique Michel Vanderbauwhede R. CS Brugeois 14 24
=. Drapeau : Belgique Victor Frankignoulle Union Royale Saint-Gilloise 14 24
=. Drapeau : Belgique Pierre De Vidts Daring CB SR 14 25
11. Drapeau : Belgique Jan Diddens RC de Malines 13 25
=. Drapeau : Belgique François Petit R. Racing CB 13 25
=. Drapeau : Belgique Julien Lammens ARA La Gantoise 13 26
14. Drapeau : Belgique Léon De Coninck ARA La Gantoise 12 17
=. Drapeau : Belgique Gabriel Noëth R. FC Malinois 12 19
=. Drapeau : Belgique Bernard Voorhoof Liersche SK 12 21
=. Drapeau : Belgique Félix Andries R. FC Malinois 12 25
18. Drapeau : Belgique Georges Mertens Union Royale Saint-Gilloise 11 21
=. Drapeau : Belgique Laurent Grimmonprez R. RC de Gand 11 25
20. Drapeau : Belgique Edmond Moortgat RC de Malines 10 10
=. Drapeau : Belgique Élie Jamart R. Tilleur FC 10 26

Récapitulatif de la saison[modifier | modifier le code]

Répartition des clubs partitipants par province
Drapeau de la Région flamande Région flamande (9) Province de Brabant (3)[noteDuModele 1] Drapeau de la Région wallonne Région wallonne (2)
Drapeau de la province d'Anvers Province d'Anvers 6 Drapeau de la Région de Bruxelles-Capitale Région de Bruxelles-Capitale 3 Drapeau de la province de Hainaut Province de Hainaut 0
Drapeau de la province de Flandre-Occidentale Province de Flandre-Occidentale 1 Drapeau du Brabant flamand Province du Brabant flamand 0 Drapeau de la province de Liège Province de Liège 2
Drapeau de la province de Flandre-Orientale Province de Flandre-Orientale 2 Drapeau de la province du Brabant wallon Province du Brabant wallon 0 Drapeau de la province de Luxembourg Province de Luxembourg 0
Drapeau de la Province de Limbourg Province de Limbourg 0   Drapeau de la province de Namur Province de Namur 0
  1. Au niveau footballistique, la province de Brabant est toujours unitaire malgré sa partition territoriale en 1995.


Admission et relégation[modifier | modifier le code]

Le Royal Tilleur Football Club, un des promus, et l'Association Royale Athlétique La Gantoise, qui venait de disputer sa 11e saison consécutive parmi l'élite, sont relégués.

Ils sont remplacés la saison prochaine par les deux relégués de la saison passée, le Sporting Club Anderlechtois et le Royal Football Club Brugeois, qui effectuent donc un aller/retour vers la Division 1.

Changements de nom[modifier | modifier le code]

Les deux clubs malinois sont reconnus « Société Royale » et adaptent leurs appellations officielles.

Bilan de la saison[modifier | modifier le code]

Tableau d'honneur
Championnat de Belgique de football 1928-1929
Champion R. Antwerp FC (1er titre)
Dauphin R. Beerschot AC
Promotions et relégations
Promus en Division d'Honneur R. FC Brugeois
SC Anderlechtois
Relégués en Division 1 ARA La Gantoise
R. Tilleur FC

Annexes[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Le nom des clubs est celui employé à l'époque.
  2. Le Racing CB fusionne en 1963 avec le White Star AC (matricule 47) pour former le R. Racing White. La veille de la fusion, le Racing échange son matricule avec le FC La Rhodienne (matricule 1274), pour ne pas voir le matricule 6 disparaître. Il est donc toujours « actif », mais n'est plus porté par le même club.
  3. La 17e journée disputée est en réalité la 18e programmée.
  4. "Journée" de compétition étalée sur un mois pour disputer toutes les rencontres reportées.

Références[modifier | modifier le code]

  1. (nl) « Uitslagen 1e Nationale - Seizoen 1928-29 », sur Belgian Soccer DataBase (consulté le 20 août 2014)
  2. a et b « Liste des meilleurs buteurs 1928-1929 », sur Belgium Soccer History,‎ (consulté le 12 juin 2014)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Dictionnaire des clubs affiliés à l’URBSFA depuis 1895 et ASBL Foot 100

Sources et liens externes[modifier | modifier le code]