Émile Stijnen

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Stijnen.
Joannes Emilius Stijnen
Une illustration sous licence libre serait la bienvenue : importer un ficher.
Biographie
Nationalité Drapeau : Belgique Belge
Naissance
Lieu Anvers (Belgique)
Décès (à 89 ans)
Poste Demi-centre
Parcours professionnel 1
Saisons Club 0M.0(B.)
1927-1935 Drapeau : Belgique Royal Berchem Sport - (-)
1935-1943 Drapeau : Belgique Olympic Charleroi - (-)
Sélections en équipe nationale 2
Années Équipe 0M.0(B.)
1932-1939 Drapeau : Belgique Belgique 31 (0)
Équipes entraînées
Années Équipe Stats
1944-1946 Drapeau : Belgique Olympic Charleroi
1947-1952 Drapeau : Belgique R Beerschot AC
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.

Joannes Emilius Stijnen est un joueur de football belge né le 2 novembre 1907 à Anvers (Belgique) et mort le 27 mars 1997[1].

Il a évolué comme demi-centre au Royal Berchem Sport puis à l'Olympic Charleroi. Il fut la grande vedette du "Flaminpic", surnom donné à l'équipe de l'Olympic de Charleroi entre 1936 et 1940, qui se hissa, en deux ans, de la troisième à la première division belge, avant de se classer à la troisième place de la division d'honneur.

International belge[2], il joue le 5 juin 1938, le huitième de final de la Coupe du monde, à Colombes, contre la France (défaite, 1-3)[3]. Il a été 31 fois international dont 16 fois avec le brassard de capitaine des Diables Rouges[4]

Plus tard, de 1947 à 1952, il a entraîné le Royal Beerschot AC[5]. Sa célébrité était telle qu'il publia un livre à succès, "Comment devenir footballeur?". Le stade de l'Olympic de Charleroi, un des plus grands de Belgique (cap. 32 000 places à l'époque) porta un temps le nom de "Stade Emile Stijnen" [6].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]