Cesancey

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Cesancey
Cesancey
Vue générale.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Bourgogne-Franche-Comté
Département Jura
Arrondissement Lons-le-Saunier
Canton Saint-Amour
Intercommunalité Espace communautaire Lons Agglomération
Maire
Mandat
Jean-Paul Clavez
2014-2020
Code postal 39570
Code commune 39088
Démographie
Population
municipale
394 hab. (2016 en diminution de 3,19 % par rapport à 2011)
Densité 77 hab./km2
Géographie
Coordonnées 46° 37′ 32″ nord, 5° 29′ 53″ est
Altitude Min. 204 m
Max. 450 m
Superficie 5,12 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Franche-Comté

Voir sur la carte administrative de Franche-Comté
City locator 14.svg
Cesancey

Géolocalisation sur la carte : Jura

Voir sur la carte topographique du Département du Jura
City locator 14.svg
Cesancey

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Cesancey

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Cesancey

Cesancey est une commune française située dans le département du Jura en région Bourgogne-Franche-Comté.

Géographie[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Rose des vents Trenal Gevingey Rose des vents
N La Chailleuse
O    Cesancey    E
S
Sainte-Agnès Val-Sonnette

Histoire[modifier | modifier le code]

L’existence de Cesancey est attestée depuis l’époque romaine, sous le nom de Sisentia, Sisentiacus, Sisentiachum. Le village se situe alors sur la voie romaine reliant Vesontio (à l’emplacement de l’actuelle Besançon) à Lugdunum (aujourd’hui Lyon)[1].

Un prieuré est fondé en 1089, suite à une bulle du pape Urbain II, par des religieux bénédictins dépendant de l’abbaye de Baume-les-Messieurs. Cette affectation est renforcée par une bulle de Pascal II en 1107, puis par Innocent II en 1143 et Clément III en 1190[1].

L’église, dédiée à Saint Nicet, est attestée en 1613, date de la construction d’une chapelle à Notre-Dame et Saint Antoine ; elle est composée d’un clocher, de deux chapelles, d’une nef et d’une sacristie, et connaît des restaurations en 1845 et 1846[1].

La population de la commune subit d’importantes pertes à cause de la peste en 1636, puis de la guerre en 1637[1].

Au cours de la Révolution française, la commune porta provisoirement le nom de Val-d'Or[2].

On trouve en 1838 une mention d’un « grand et excellent vignoble » à Cesancey[3].

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
? novembre 1941 Pierre Bouffaut ? révoqué par le Gouvernement de Vichy[4]
mars 2001 2008 Gérard Daloz DVD  
mars 2008 En cours Jean-Paul Clavez[5] DVD[6] Agriculteur retraité

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[7]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2008[8].

En 2016, la commune comptait 394 habitants[Note 1], en diminution de 3,19 % par rapport à 2011 (Jura : -0,3 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
379437513489486488490508533
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
465510524537554566546552535
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
513502499438389333302255285
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008
296255252315312334388396404
2013 2016 - - - - - - -
404394-------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[9] puis Insee à partir de 2006[10].)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Un lavoir.
  • Église Saint-Nicet ;
  • Ancien prieuré, auj. mairie (XIIe siècle) ;
  • quatre fontaines ;
  • trois lavoirs ;
  • Poids public ;
  • étang.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Sources[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b c et d Alphonse Rousset et Frédéric Moreau, Dictionnaire géographique, historique et statistique des communes de la Franche-Comté et des hameaux qui en dépendent, classés par département: par A. Rousset : avec collaboration de Frédéric Moreau. A - C, Bintot. Lons-le-Saunier, A. Robert, (lire en ligne), p. 379-381
  2. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, « Notice communale - Cesancey », sur EHESS, École des hautes études en sciences sociales (consulté le 8 janvier 2013)
  3. Dictionnaire général des communes, hameaux... du département du Jura: faisant suite à la statistique de M. Pyot, Courbet, (lire en ligne), p. 43-44
  4. https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k96189375/f7.item.r=canton.zoom
  5. Préfecture du Jura, Liste des maires élus en 2008, consultée le 2 mai 2010
  6. https://www.lemonde.fr/bourgogne-franche-comte/jura,39/cesancey,39088/
  7. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  8. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  9. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  10. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015 et 2016.