Le Pin (Jura)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Le Pin.

Le Pin
Le Pin (Jura)
Château du Pin (XIIIe siècle)
Blason de Le Pin
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Bourgogne-Franche-Comté
Département Jura
Arrondissement Lons-le-Saunier
Canton Poligny
Intercommunalité Communauté d'agglomération de Lons-le-Saunier
Maire
Mandat
Christine Louvat
2014-2020
Code postal 39210
Code commune 39421
Démographie
Gentilé Pinois
Population
municipale
242 hab. (2016 en diminution de 8,33 % par rapport à 2011)
Densité 86 hab./km2
Géographie
Coordonnées 46° 42′ 33″ nord, 5° 34′ 14″ est
Altitude Min. 270 m
Max. 385 m
Superficie 2,82 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Le Pin

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Le Pin

Le Pin est une commune française située dans le département du Jura en région Bourgogne-Franche-Comté. Les habitants se nomment les Pinois et Pinoises.

Géographie[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Rose des vents Montain Lavigny Rose des vents
Plainoiseau
L'Étoile
N
O    Le Pin    E
S
Villeneuve-sous-Pymont Chille Pannessières

Économie[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason Pin (Le).svg

Les armes de la commune se blasonnent ainsi :

D'argent à la fasce de gueules chargée d'un lion issant d'or.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 2001 mars 2014 Michel Droit UDI (PR)  
mars 2014 En cours Christiane Louvat DVD Fonctionnaire

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[1]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2004[2].

En 2016, la commune comptait 242 habitants[Note 1], en diminution de 8,33 % par rapport à 2011 (Jura : -0,3 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
221245250267243289289277258
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
223252250222222201189165143
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
13112113710912511010110995
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2004 2009 2014
10989120179256256259269252
2016 - - - - - - - -
242--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[3] puis Insee à partir de 2006[4].)
Histogramme de l'évolution démographique

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Château du Pin (XIIIe siècle) : le château du Pin est l'un des vestiges les mieux conservés de l'architecture militaire du Moyen Âge, dans le Jura. Le château domine les vallées de la Seille, de la Saône, du Doubs et tout le val de Voiteur.

Le château se compose d'un donjon à peu près carré, d'une cour précédée d'un portail fortifié, et bordée à l'ouest par un grand bâtiment renfermant des caves et des remises, et au nord par les écuries à l'extrémité desquelles se trouve un puits. La basse cour se trouvait au sud du donjon. L'ensemble est ceinturé par de hauts remparts et par des fossés creusés dans le roc (comblés aujourd'hui). Le château comptait six tours : la Grande Tour, la Tour du Receveur, la Tour de la Grande Salle, la Tour des Ecuries, la Tour des Prisons et la Tour du Colombier.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]