Certificat européen de psychothérapie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le certificat européen de psychothérapie (CEP) [1],[2]est organisé et géré par l'European Association of Psychotherapy (EAP). Celle-ci est créée le à Vienne et est constituée de 200 organisations venant de 40 pays européens et représentant 120 000 psychothérapeutes)[3].

European Association of Psychotherapy[modifier | modifier le code]

En sont membres des associations nationales de psychothérapeutes (par exemple - la Fédération Française de Psychothérapie (FFdP)) et des associations représentant une méthode ou courant psychothérapeutique (par exemple - l'European Association of Neuro-Linguistic Programming Therapy) (EANLPT) dont est membre la fédération des associations francophones de PNL (NLPNL - Paris)). L'EAP est membre fondateur et actif dans le Conseil Mondial de Psychothérapie (WCP).

Outre la rédaction par l'EAP des principes éthiques pour la protection des patients qui sont obligatoires pour ses membres, son objectif dans l'institution du certificat européen de psychothérapie est la reconnaissance officielle[Informations douteuses] [?] du statut des psychothérapeutes à l'échelle européenne.

Critères et procédures[modifier | modifier le code]

Pour l'obtention de ce CEP, un psychothérapeute doit satisfaire une série d'exigences concernant le niveau de sa formation, les supervisions suivies et sa pratique.

Trois procédures coexistent pour sa demande. Soit le psychothérapeute est membre d'une association reconnue par l'AEP et qui en pratique dont les critères. Dans ce cas si son association professionnelle valide sa demande, celle-ci est validée par l'AEP. Soit le psychothérapeute demande directement à l'AEP, alors il passe devant une commission qui évalue son dossier.

La durée de formation est notamment un critère d'acceptation : pas moins de 3 200 heures, réparties sur un minimum de sept ans, avec les trois premières années étant l'équivalent d'un diplôme universitaire. Les quatre années suivantes doivent être dans une formation spécifique à la psychothérapie[4].

Une pratique supervisée d'au moins deux ans est par exemple un second critère.

Aspects juridiques[modifier | modifier le code]

La France est le seul pays européen à avoir légiféré par la loi dite Accoyer (loi du 9 août 2004, publiée au Journal Officiel no 85 du ), appelée aussi parfois « amendement Accoyer » sur la protection du titre de psychothérapeute. Sa procédure ne tient pas compte de l'association européenne de psychothérapie, ni de son certificat européen de psychothérapie, ni des associations professionnelles[5].

En droit européen, conformément à l'approche suivie par les directives « système général », les questions concernant la réglementation des professions (conditions de formation et d'exercice de la profession, autorités compétentes) relèvent de la compétence des États membres. Par conséquent, s'agissant du Certificat européen de psychothérapie, la Commission Européenne ne dispose pas de la compétence pour accepter ou rejeter les « plates-formes communes » établies par des associations professionnelles européennes. En d'autres mots, la Commission Européenne ne « reconnaît » pas formellement les « plates-formes communes » même si elle est consciente de leur intérêt comme seul instrument de promotion de la libre circulation des professionnels au sein du marché unique. Ces « plates-formes » demeurent des initiatives privées et ne peuvent donc pas remplacer la réglementation nationale[6].

Notes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. http://videos.senat.fr/video/videos/2012/video15211.html Lors de la Commission d'enquête sur l'influence des mouvements à caractère sectaire du , il est question de ce Certificat européen de psychthérapie. Écouter entre 23mn30s et 24mn30s.
  2. http://videos.senat.fr/video/videos/2012/video15212.html Lors de la Commission d'enquête sur l'influence des mouvements à caractère sectaire du , il est de nouveau question, dans cette 2e vidéo, à plusieurs reprises, de ce Certificat européen de psychthérapie
  3. Site officiel .
  4. Site officiel consulté le 8 avril 2011.
  5. Au sujet de l'attribution d'un C.E.P. - Certificat européen de psychotérapie : Une association peut-elle s'instituer autorité ?
  6. http://eur-lex.europa.eu/legal-content/FR/TXT/?qid=1479314432804&uri=CELEX:91997E001786

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]