Fritz Perls

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant la psychologie image illustrant un médecin image illustrant allemand
Cet article est une ébauche concernant la psychologie et un médecin allemand.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Fritz Perls
Portrait de Fritz Perls

Fritz Perls

Biographie
Naissance Voir et modifier les données sur Wikidata
à BerlinVoir et modifier les données sur Wikidata
Décès Voir et modifier les données sur Wikidata
à ChicagoVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité(s) AllemagneVoir et modifier les données sur Wikidata
Conjoint(e) Laura Posner PerlsVoir et modifier les données sur Wikidata
Thématique
Profession(s) Psychologue et psychiatreVoir et modifier les données sur Wikidata

Fritz Perls, né le à Berlin et mort le à Chicago, est un psychiatre et psychothérapeute allemand. Il est le fondateur de la Gestalt-thérapie, qu'il a développée à partir de 1942 en collaboration avec son épouse, Laura Posner Perls et Paul Goodman.

Biographie[modifier | modifier le code]

Psychiatre et psychothérapeute, sa carrière débute en 1926 dans un institut où il traite des soldats ayant des lésions cérébrales. Dès lors, il est influencé par Hans-Jurgen Walter et le mouvement des gestaltistes. En 1933, comme de nombreux juifs, il quitte l'Allemagne pour les Pays-Bas. L'année suivante, il décide d'aller vivre en Afrique du Sud où il commence à élaborer sa Gestalt-thérapie. En 1946, il émigre aux États-Unis. Peu de temps après son arrivée, il fonde avec son épouse Laura l'Institute of Gestalt Therapy à New York. Jusqu'à sa mort, il continue d'approfondir sa théorie.

Après sa mort, la Gestalt-thérapie continue d'exister et de se développer. Aujourd'hui, il existe plusieurs instituts faisant la promotion de cette approche comme : le Fritz Perls Institut (Allemagne), l'IFFP[1] (France), l'institut français de Gestalt-thérapie, l'école parisienne de Gestalt (EPG) et l'école humaniste de Gestalt (IFAS[2]).

Publications[modifier | modifier le code]

  • Le Moi, la faim et l'agressivité (Ego, Hunger, and Aggression: A Revision of Freud's Theory and Method),
  • Gestalt thérapie : vers une théorie du self : nouveauté, excitation et croissance[3] (Gestalt Therapy: Excitement and Growth in the Human Personality),
  • Ma Gestalt-thérapie: une-poubelle-vue-du-dehors-et-du-dedans (In and Out of the Garbage Pail),
  • Rêves et existence en gestalt thérapie (Gestalt Therapy Verbatim), 1969
  • Manuel de Gestalt-thérapie : la Gestalt : un nouveau regard sur l'homme (The Gestalt Approach and Eye Witness to Therapy),

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. IFFP : Institut Français de Formation Psychocorporelle
  2. IFAS : École humaniste de Gestalt-thérapie
  3. Aussi publié sous le titre Gestalt thérapie : la technique : technique d'épanouissement personnel.

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]