Thérapie d'acceptation et d'engagement

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir ACT.

La thérapie d'acceptation et d'engagement (en anglais, Acceptance and commitment therapy ou ACT) est une forme de psychothérapie qui prend son origine dans les thérapies cognitivo-comportementales. En anglais, cette thérapie se nomme Acceptance and commitment therapy (ou ACT, qui se prononce tel quel en anglais comme en français). Cette psychothérapie fut élaborée par Steven C. Hayes (en) et fut testée par Robert Zettle en 1985, mais elle fut réellement développée et finalisée fin des années 80. Il existe une grande variété de protocoles qui dépendent de la cible thérapeutique.

L'objectif de cette thérapie n'est pas la suppression des sensations de difficulté, mais plutôt d'apprendre à faire face à ce que la vie nous amène et d'évoluer vers des comportements recherchés[1]. Cette thérapie demande aux patients de s'ouvrir aux émotions déplaisantes et à apprendre à ne pas sur-réagir à celles-ci, ainsi qu'à ne pas chercher à éviter les situations qui les font surgir.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Hayes, Steven C. et Wilson, Kelly G., Acceptance and commitment therapy : the process and practice of mindful change, Guilford Press, (ISBN 9781609189624 et 1609189620, OCLC 713181786, lire en ligne)

Lien externe[modifier | modifier le code]