Psychodynamique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Psychodynamique est un adjectif se rapportant à l'étude du psychisme.

Psychologie[modifier | modifier le code]

Joy Paul Guilford désigne la psychodynamique comme l'étude des relations entre réponses aux stimuli (cf. vocabulaire de la psychologie PUF).

Psychothérapie[modifier | modifier le code]

Les psychothérapies dynamiques ou psychodynamiques se caractérisent par une référence à la psychanalyse et à d'autres méthodes, dans la mesure où les paramètres du cadre psychanalytique traditionnel sont modifiés (entretien en face à face, rythme des séances…) et que des apports techniques et méthodologiques issus d'autres pratiques que la psychanalyse (psychiatrie, neuropsychologie, interactionnisme…) sont utilisées[1].

Psychanalyse[modifier | modifier le code]

Élisabeth Roudinesco considère que les termes « psychiatrie dynamique » et « psychodynamique » sont équivalents et que Pierre Janet en tant que psychologue, avait une approche psychodynamique[2].

Psychodynamique du travail[modifier | modifier le code]

La « psychodynamique du travail » est une discipline introduite par Christophe Dejours au début des années 1970 afin d'étudier la complexité des rapports qu'entretient l'homme au travail.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Martin Weyeneth, « La psychothérapie de soutien : Un pas vers l'éclectisme », Psychothérapies, no no /2, Vol. 24,‎ , p. 73-86
  2. Le patient, le thérapeute et l'État. de Elisabeth Roudinesco, Fayard, 2004