Case

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Une case désigne un type d'habitation rudimentaire en bois, en terre ou en pierre, en Afrique noire[1] et dans les anciennes exploitations coloniales esclavagistes[2].

Étymologie[modifier | modifier le code]

Le mot case vient du latin casa, qui signifie cabane ou maison.

En Afrique noire[modifier | modifier le code]

En Afrique, une case est un bâtiment le plus souvent destiné à l'habitation, traditionnellement couvert de chaume, parfois de tôles.

Suivant les régions, elle peut être de forme ronde, carrée ou rectangulaire.

Dans les exploitations coloniales[modifier | modifier le code]

La case désigne aussi l'habitation rudimentaire des esclaves africains dans les plantations américaines et les habitations coloniales françaises. Bien séparées de la maison du maître, elles étaient regroupées dans le quartier des esclaves dont la voie centrale porte le nom de « rue Cases-Nègres ».

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Rubrique Case, sur le site du CNRTL.
  2. Tony Volpe, Le logement des esclaves des plantations à la Martinique au XVIIIe siècle, Presses universitaires de Caen, (ISBN 979-10-91823-03-6, lire en ligne)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :