Buitenplaats

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
 Ne doit pas être confondu avec résidence secondaire ou manoir.
La buitenplaats Den Aalshorst.

Une maison de campagne[1] ou plus rarement manoir (en néerlandais : buitenplaats, littéralement « place à l'extérieur », landhuis ou hofstede) est une résidence d'été utilisée par la bourgeoisie aux Pays-Bas au XVIIe siècle.

Les maisons de campagne néerlandaises sont souvent confondues avec des châteaux : pourtant, un château était fondé et habité par des nobles, tandis que les maisons de campagne étaient exclusivement utilisées par la bourgeoisie. Cependant, certains châteaux furent transformés en maison de campagne au XVIIe siècle.

Le cœur du domaine est la maison du maître, un bâtiment distingué où il séjournait avec sa famille durant l'été. Autour de la maison, il y a un jardin décoré avec des fontaines et des statues. Il y a également parfois une orangerie contenant des plantes exotiques, une volière ou une grotte. Une ferme ou une forêt peuvent aussi partie d'une maison de campagne.

Histoire[modifier | modifier le code]

Débuts[modifier | modifier le code]

Pendant le Siècle d'or néerlandais, au XVIIe siècle, beaucoup de commerçants et membres de l'administration publique devinrent fortunés et achetèrent des propriétés à la campagne. Au début, ces terres furent achetées pour les baux, mais bientôt on y construisit des maisons de campagne, qui furent utilisées seulement pour l'été. Ces maisons de campagne se trouvaient dans des régions pittoresques d'accès facile, comme le fleuve Vecht, le fleuve Amstel, au Kennemerland, le fleuve Vliet et à Wassenaar. Aussi dans des polders comme le Watergraafsmeer et le Beemster qui étaient populaires. Au XIXe siècle de nouvelles régions comme le Utrechtse Heuvelrug et les environs d'Arnhem étaient à la mode.

Disparition[modifier | modifier le code]

Au XIXe siècle, les maisons de campagne devinrent démodés, et souvent ils étaient aussi trop chers pour n'être utilisé qu'en saison. Dans certains lieux du pays, les maisons de campagne disparurent presque toutes, mais dans d'autres, comme au bord du fleuve Vecht ou dans le Kennemerland, elles existent encore. Peu d'entre elles sont ouvertes au public, car la plupart sont désormais des résidences principales, habitées toute l'année.

Buitenplaatsen connues[modifier | modifier le code]

Zonnebeek (1907), près d'Enschede.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « buitenplaats {v (en)} en neerlandais », sur Dicovia (consulté le 11 janvier 2014)