Usonia

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Usonia
Architecture usonienne
Image dans Infobox.
Villa Melvyn Maxwell et Sara Stein Smith, de Bloomfield Hills dans le Michigan aux États-Unis (1949), exemple iconique du style états-uniens Usonia de l'architecte Frank Lloyd Wright.
Présentation
Type
Architecte

Usonia (/juːˈsoʊniə/ en anglais[1]) de usona (United States of North America, États-Unis d'Amérique du Nord) est une ancienne dénomination des États-Unis et de leurs habitants, pour différencier Usonian, états-uniens, ou américain des USA, et américain d'Amérique ou d'Amérique du Nord.

« Usonia » ou « Usonia Homes » ou « architecture usonienne » est également un style d'architecture vernaculaire et d'urbanisme moderne utopique organique des États-Unis, créé dans les années 1930 par le célèbre architecte américain Frank Lloyd Wright (1867-1959)[2],[3].

Étymologie et idéologie[modifier | modifier le code]

Croquis de projet d'étude visionnaire de cité idéale organique utopique états-uniens Broadacre City, des années 1930

Usonia est un néologisme, altération de l’acronyme « usona » signifiant « United States of North America » (ou Usono en espéranto) attribuée par Frank Lloyd Wright à l'écrivain Samuel Butler[4]. Wright cite en 1927 :

« Mais la raison pour laquelle ce terme d’« Amérique » est devenu représentatif du nom de ces États-Unis ici et à l’étranger est perdue. Samuel Butler nous fourni un bon nom. Il nous a appelés Usoniens, et notre nation des États Unis, Usonia. »

— Frank Lloyd Wright on Architecture: Selected Writings 1894-1940, p. 100

L’écrivain américain James Law Duff, né en 1865, l’avait déjà utilisé en 1903, comme adjectif que les Américains pourraient utiliser en échange du terme générique « américain ». Dans son recueil Here and There in Two Hemispheres (ici et là dans deux hémisphères) de 1903, Law cite une de ses propres lettres du qui commence par : « Nous aux États-Unis, pour rendre justice aux Canadiens et aux Mexicains, n’avons pas le droit d’utiliser le terme « Américains » pour se référer à des questions nous concernant exclusivement. ». Il a également reconnu qu’un auteur avait proposé « Usona », mais qu’il préférait la forme « Usonia[5] ».

Architecture Usonia de Frank Lloyd Wright[modifier | modifier le code]

Frank Lloyd Wright désigne son style architectural « Usonia » ou « Usonian Homes » ou « architecture usonienne » (dans le sens de style architectural « américain de États-Unis ») par sa vision architecturale visionnaire d'un modèle de vie moderne organique utopique vernaculaire traditionnel, intégré dans les paysages typiques des États-Unis (en particulier de la région Midwest ou il vie)[6]. Il créé ce modèle architectural dans un contexte de crise économique de Grande Dépression des années 1930, années 1940, et d'après-guerre, qu'il donne à étudier aux élèves de son école d’architecture de ses villas Taliesin et Taliesin West, et qu'il applique et développe entre autres pour ses grands projets d'études de cité idéale utopique « Broadacre City » des années 1930, célèbre maison sur la cascade de Pennsylvanie (1935-1939), ou de district historique Usonia Historic District (en) de 47 maisons de l'État de New York (1946-1964)[7]... ainsi que pour la construction d'une série d'environ 60 villas familiales résidentielles « usonia » [8],[9].

Villa usonia ou usonienne[modifier | modifier le code]

« Usonia » est particulièrement utilisé à ce jour pour identifier la période de l’œuvre architecturale de Wright allant de 1932 à la Seconde Guerre mondiale, et des années 1950 d'après-guerre[10], en particulier avec une série d'une soixantaine de villas résidentielles individuelles familiales construites avec des « budgets économiques optimisés » avec pour premiers modèles Pope-Leighey House de 1935, ou Jacobs I de 1937[11]...

Inspiré entre autres de l'architecture moderne, de son précédent style Prairie School, de l'architecture organique, de Kings Road House (1922), ou de l'architecture californienne moderne, ce style se caractérise par des villas confortables à « budgets économiques optimisés », avec grands espaces de vie ouverts, design simple et lumineux, insérées dans des paysages arborés naturels états-uniens (ou Usonian) bon marché, construites en matériaux locaux (béton, brique ou pierre apparente, panneau sandwich en bois préfabriqués, vitre...) avec espaces et nombreux meubles en boiserie contreplaqué intégrés optimisés, éclairage naturel par puits de lumière, façades en baies vitrées, et toit-terrasse avec de grands porte-à-faux (pour des solutions de climatisation et d'énergie solaire passive naturelles), plancher chauffant, carport, sans garage, ni sous-sols, ni grenier[12],[13]...

L'architecture organique est une des caractéristiques majeurs de ces villas Usonia, avec intégration, vue, et vie en symbiose avec la nature par ses grands murs vitrés. Wright cite « Étudiez la nature, aimez la nature, restez proche de la nature. Cela ne vous décevra jamais »[14]. De nombreuses villas Usonia (baptisées du nom des couples qui les ont fait construire) sont labellisées Registre national des lieux historiques des États-Unis. Le design usonien est considéré comme une des origines esthétiques du Ranch-style house (en) de l'ouest américain des années 1950.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • 1993 : Bruce Brooks Pfeiffer (trad. Marie-France de Palomera), Frank Lloyd Wright : les chefs-d’œuvre, Paris, Seuil, , 311 p. (ISBN 978-2-02-019755-7, lire en ligne).
  • 1994 : Frank Lloyd Wright's Usonian Houses, par Carla Lind

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Usonia
  2. « Usonian », sur franklloydwright.org (consulté en )
  3. « Usonia ou le mythe de la ville-nature américaine », sur www.franceculture.fr (consulté en )
  4. Bruce Brooks Pfeiffer (trad. Marie-France de Palomera), Frank Lloyd Wright : les chefs-d’œuvre, Paris, Seuil, (lire en ligne), p. 143.
  5. (en) James D. Law, Here and There in Two Hemispheres, Lancastre, Home Publishing Co., , p. 111-12n.
  6. « Frank Lloyd Wright’s Usonian homes: the original low-cost, co-op housing », sur www.australiandesignreview.com (consulté en )
  7. « La communauté d’Usonia dans l’État de New-York, modèle utopique de cité idéale », sur www.magcentre.fr (consulté en )
  8. Pfeiffer, p. 143, 144
  9. « Usonian », sur www.hisour.com (consulté en )
  10. « Usonian », sur www.historycolorado.org (consulté en )
  11. « À propos de l'architecture usonienne de Frank Lloyd Wright », sur www.greelane.com (consulté en )
  12. « What Is a Usonian House? », sur www.thoughtco.com (consulté en )
  13. « Seven Hidden Gems from Frank Lloyd Wright’s Usonian Period », sur www.metropolismag.com (consulté en )
  14. « Frank Lloyd Wright’s Usonian Utopia », sur www.atomic-ranch.com (consulté en )

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]