Canton de Sainte-Fortunade

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Canton de Sainte-Fortunade
Canton de Sainte-Fortunade
Le canton de Sainte-Fortunade dans le département de la Corrèze en 2016.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Nouvelle-Aquitaine
Département Corrèze
Arrondissement(s) Tulle
Bureau centralisateur Sainte-Fortunade
Conseillers
départementaux
Roger Chassagnard
Stéphanie Vallée-Prévôté
2015-2021
Code canton 19 14
Histoire de la division
Création 22 mars 2015[1]
Démographie
Population 10 804 hab. (2017)
Densité 31 hab./km2
Géographie
Superficie 350,72 km2
Subdivisions
Communes 21

Le canton de Sainte-Fortunade est une division administrative française du département de la Corrèze créée par le décret du 24 février 2014 et entrant en vigueur lors des élections départementales de 2015.

Histoire[modifier | modifier le code]

Un nouveau découpage territorial de la Corrèze entre en vigueur en mars 2015, défini par le décret du 24 février 2014[1], en application des lois du (loi organique 2013-402 et loi 2013-403)[2]. Les conseillers départementaux sont, à compter de ces élections, élus au scrutin majoritaire binominal mixte. Les électeurs de chaque canton élisent au Conseil départemental, nouvelle appellation du Conseil général, deux membres de sexe différent, qui se présentent en binôme de candidats. Les conseillers départementaux sont élus pour 6 ans au scrutin binominal majoritaire à deux tours, l'accès au second tour nécessitant 12,5 % des inscrits au 1er tour. En outre la totalité des conseillers départementaux est renouvelée. Ce nouveau mode de scrutin nécessite un redécoupage des cantons dont le nombre est divisé par deux avec arrondi à l'unité impaire supérieure si ce nombre n'est pas entier impair, assorti de conditions de seuils minimaux[3]. Dans la Corrèze, le nombre de cantons passe ainsi de 37 à 19. Le nouveau canton de Sainte-Fortunade est formé de communes des anciens cantons de Tulle-Campagne-Sud, de La Roche-Canillac et de Corrèze.

Composition[modifier | modifier le code]

En 2015 et 2016 le canton de Sainte-Fortunade comprend vingt-trois communes entières[1]. Au 1er janvier 2019, quatre d'entre elles fusionnent pour former les communes nouvelles de Lagarde-Marc-la-Tour et Laguenne-sur-Avalouze, portant leur nombre total à vingt.

Liste partielle des communes du canton de Sainte-Fortunade au
Nom Code
Insee
Intercommunalité Superficie
(km2)
Population
(dernière pop. légale)
Densité
(hab./km2)
Modifier
Sainte-Fortunade
(bureau centralisateur)
19203 CA Tulle Agglo 38,31 1 784 (2017) 47 modifier les donnéesmodifier les données
Argentat-sur-Dordogne 19010 CC Xaintrie Val'Dordogne 29,57 Fraction : 142 (2017)
Commune : 3 016 (2017)
102 modifier les donnéesmodifier les données
Champagnac-la-Prune 19040 CA Tulle Agglo 13,27 163 (2017) 12 modifier les donnéesmodifier les données
Chanac-les-Mines 19041 CA Tulle Agglo 13,26 485 (2017) 37 modifier les donnéesmodifier les données
Clergoux 19056 CA Tulle Agglo 16,11 412 (2017) 26 modifier les donnéesmodifier les données
Cornil 19061 CA Tulle Agglo 19,66 1 340 (2017) 68 modifier les donnéesmodifier les données
Espagnac 19075 CA Tulle Agglo 23,63 377 (2017) 16 modifier les donnéesmodifier les données
Eyrein 19081 CA Tulle Agglo 26,39 500 (2017) 19 modifier les donnéesmodifier les données
Gros-Chastang 19089 CA Tulle Agglo 13,37 181 (2017) 14 modifier les donnéesmodifier les données
Gumond 19090 CA Tulle Agglo 9,87 95 (2017) 9,6 modifier les donnéesmodifier les données
La Roche-Canillac 19174 CA Tulle Agglo 3,02 142 (2017) 47 modifier les donnéesmodifier les données
Ladignac-sur-Rondelles 19096 CA Tulle Agglo 10,18 406 (2017) 40 modifier les donnéesmodifier les données
Lagarde-Marc-la-Tour 19098 CA Tulle Agglo 28,14 978 (2017) 35 modifier les donnéesmodifier les données
Laguenne-sur-Avalouze 19101 CA Tulle Agglo 12,15 1 548 (2017) 127 modifier les donnéesmodifier les données
Le Chastang 19048 CA Tulle Agglo 7,87 365 (2017) 46 modifier les donnéesmodifier les données
Pandrignes 19158 CA Tulle Agglo 8,45 166 (2017) 20 modifier les donnéesmodifier les données
Saint-Martial-de-Gimel 19220 CA Tulle Agglo 24,04 487 (2017) 20 modifier les donnéesmodifier les données
Saint-Martin-la-Méanne 19222 CC Xaintrie Val'Dordogne 27,70 340 (2017) 12 modifier les donnéesmodifier les données
Saint-Pardoux-la-Croisille 19231 CA Tulle Agglo 16,36 177 (2017) 11 modifier les donnéesmodifier les données
Saint-Paul 19235 CA Tulle Agglo 14,10 221 (2017) 16 modifier les donnéesmodifier les données
Saint-Priest-de-Gimel 19236 CA Tulle Agglo 17,68 495 (2017) 28 modifier les donnéesmodifier les données
Canton de Sainte-Fortunade 1914 10 804 (2017) modifier les données

Représentation[modifier | modifier le code]

Conseillers départementaux successifs
Période élective Mandat Identité Nuance Qualité
2015 2021 2015 en cours Roger Chassagnard   PS Maire de Laguenne-sur-Avalouze
Ancien conseiller général du canton de Tulle-Campagne-Sud
2015 en cours Stéphanie Vallée-Prévôté   PS Maire de Saint-Paul

À l'issue du premier tour des élections départementales de 2015, deux binômes sont en ballotage : Xavier Durand et Gisèle Graffouillère (UMP, 42,08 %) et Roger Chassagnard et Stéphanie Vallée-Prévôté (PS, 39,63 %). Le taux de participation est de 65,24 % (5 861 votants sur 8 984 inscrits)[4] contre 59,60 % au niveau départemental[5] et 50,17 % au niveau national[6]. Au second tour, Roger Chassagnard et Stéphanie Vallée-Prévôté (PS) sont élus avec 52,67 % des suffrages exprimés et un taux de participation de 66,74 % (2 838 voix pour 5 995 votants et 8 983 inscrits)[7].

Démographie[modifier | modifier le code]

En 2017, le canton comptait 10 804 habitants[Note 1].

Évolution de la population  [ modifier ]
2015 2016 2017
10 87510 84810 804
(Sources : Base Insee, population municipale à partir de 2013[8].)

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2020, millésimée 2017, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2019, date de référence statistique : 1er janvier 2017.

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]