Saint-Pardoux-la-Croisille

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Saint-Pardoux-la-Croisille
Saint-Pardoux-la-Croisille
Le barrage de la Valette.
Blason de Saint-Pardoux-la-Croisille
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Nouvelle-Aquitaine
Département Corrèze
Arrondissement Tulle
Intercommunalité Communauté d'agglomération Tulle Agglo
Maire
Mandat
Dominique Albaret
2020-2026
Code postal 19320
Code commune 19231
Démographie
Population
municipale
177 hab. (2017 en augmentation de 1,72 % par rapport à 2012)
Densité 11 hab./km2
Géographie
Coordonnées 45° 14′ 47″ nord, 1° 58′ 59″ est
Altitude Min. 424 m
Max. 564 m
Superficie 16,36 km2
Élections
Départementales Canton de Sainte-Fortunade
Législatives Première circonscription
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Nouvelle-Aquitaine
Voir sur la carte administrative de Nouvelle-Aquitaine
City locator 14.svg
Saint-Pardoux-la-Croisille
Géolocalisation sur la carte : Corrèze
Voir sur la carte topographique de la Corrèze
City locator 14.svg
Saint-Pardoux-la-Croisille
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
Saint-Pardoux-la-Croisille
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 14.svg
Saint-Pardoux-la-Croisille
Liens
Site web mairie-splc.fr

Saint-Pardoux-la-Croisille est une commune française située dans le département de la Corrèze, en région Nouvelle-Aquitaine.

Géographie[modifier | modifier le code]

Dans le département de la Corrèze, la commune de Saint-Pardoux-la-Croisille s'étend sur 16,36 km2. Elle est située en rive droite du Doustre, un affluent de la Dordogne, sur lequel est établi le barrage de la Valette[1], ou barrage de Marcillac, en partie sur Saint-Pardoux-la-Croisille (rive droite) et sur la commune de Marcillac-la-Croisille (rive gauche).

L'altitude minimale, 424 mètres, se trouve à l'extrême-sud, près du lieu-dit Theillet, là où le Doustre quitte la commune et sert de limites à celles de Gros-Chastang et Gumond. L'altitude maximale avec 564 mètres est localisée deux kilomètres et demi à l'ouest du bourg, entre les lieux-dits les Caraboussets et le Feyt.

Le bourg de Saint-Pardoux-la-Croisille, traversé par la route départementale (RD) 131, se situe, en distances orthodromiques, dix-sept kilomètres au nord-nord-est d'Argentat et autant à l'est-sud-est de Tulle.

La commune est également desservie par les RD 10, 61 et 131E1.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Saint-Pardoux-la-Croisille est limitrophe de six autres communes.

Communes limitrophes de Saint-Pardoux-la-Croisille
Clergoux Champagnac-la-Noaille
Saint-Pardoux-la-Croisille Marcillac-la-Croisille
Espagnac Gumond Gros-Chastang

Histoire[modifier | modifier le code]

Sous la Révolution française, pour suivre un décret de la Convention, la commune change de nom pour Bellone.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
         
juin 1995 mars 2008 François Miginiac PCF  
mars 2008 avril 2014 Cécile Fauché    
avril 2014 En cours Dominique Albaret PCF Employé

Démographie[modifier | modifier le code]

Les habitants de Saint-Pardoux-la-Croisille sont appelés les Saint-Pardousien(ne)s.

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[2]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2008[3].

En 2017, la commune comptait 177 habitants[Note 1], en augmentation de 1,72 % par rapport à 2012 (Corrèze : +0,09 %, France hors Mayotte : +2,36 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
550486517596701645540657625
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
652621612585596581634601639
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
574570587544521511501372308
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008
274240176168173157167169170
2013 2017 - - - - - - -
175177-------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[4] puis Insee à partir de 2006[5].)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie[modifier | modifier le code]

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Le viaduc de Lantourne sur le lac de la Valette.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason de Saint-Pardoux-la-Croisille Blason
De gueules à trois bandes d'or.
Détails
Le statut officiel du blason reste à déterminer.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2020, millésimée 2017, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2019, date de référence statistique : 1er janvier 2017.

Références[modifier | modifier le code]