Canton de Meslay-du-Maine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Canton de Meslay-du-Maine
Canton de Meslay-du-Maine
Situation du canton de Meslay-du-Maine dans le département de Mayenne.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Pays de la Loire
Département Mayenne
Arrondissement(s) Château-Gontier
Mayenne
Bureau centralisateur Meslay-du-Maine
Conseillers
départementaux
Norbert Bouvet
Julie Jean
2015-2021
Code canton 53 15
Histoire de la division
Création 15 février 1790[1]
Modification 1 13 brumaire an X[2],[3]
(4 novembre 1801)
Modification 2 22 mars 2015[4]
Démographie
Population 21 127 hab. (2016)
Densité 29 hab./km2
Géographie
Superficie 719,98 km2
Subdivisions
Communes 37

Le canton de Meslay-du-Maine est un canton français situé dans le département de la Mayenne et la région Pays de la Loire.

Géographie[modifier | modifier le code]

Ce canton est organisé autour de Meslay-du-Maine dans les arrondissements de Château-Gontier et Laval. Son altitude varie de 27 m (Bouessay) à 286 m (Torcé-Viviers-en-Charnie).

Histoire[modifier | modifier le code]

Par décret du 21 février 2014, le nombre de cantons du département est divisé par deux, avec mise en application aux élections départementales de mars 2015. Le canton de Meslay-du-Maine est conservé et s'agrandit. Il passe de 14 à 38 communes[4].

Représentation[modifier | modifier le code]

Représentation avant 2015[modifier | modifier le code]

Liste des conseillers généraux
Période Identité Étiquette Qualité
1833 1842 Constant Le Bailleul   Agriculteur, maire de Meslay-du-Maine (1830-1851)
1842 1848 Henri de La Rochelambert   Lieutenant-colonel, fabricant de papier à Chémeré-le-Roi, sénateur en 1857
1848 1853 Adrien Rousseau de Montfrand   Propriétaire à Laval
1853 1864 Jules Le Blanc de Boisricheux   Fabricant de chaux, maire de Bazougers
1864 1921
(décès)[5]
Camille Lemonnier de Lorière Conservateur Avocat, propriétaire, maire d'Épineux-le-Seguin
1921 1934 Ernest Mazure URD Propriétaire, maire d'Arquenay
1934 1940 Marc de Montalembert Conservateur Propriétaire, maire de Saint-Denis-du-Maine, nommé conseiller départemental en 1943[6]
1945 1964 Gustave Riveron UDSR puis
DVD
Agriculteur, maire de La Cropte
1964 1970 Georges Lasserre DVD Médecin à Meslay-du-Maine
1970 1982 Gustave Riveron DVD Agriculteur, maire de La Cropte
1982 2008 André Derouin DVG puis DVD Éleveur, vice-président du conseil général, maire de Bazougers
2008 2015 Gérard Lochu UMP Agriculteur à Bazougers

Représentation à partir de 2015[modifier | modifier le code]

Conseillers départementaux successifs
Période élective Mandat Identité Nuance Qualité
2015 2021 2015 en cours Norbert Bouvet   LR Chef d’entreprise (retraité), conseiller général du canton de Grez-en-Bouère (1982-2015), mmaire de Villiers-Charlemagne (1995-2014), pprésident de la communauté de communes du Pays de Meslay-Grez (2004-2014), 2e vice-président
2015 en cours Julie Jean Ducoin   LR Chef d'entreprise de services à domicile, adjointe au maire de Vaiges

À l'issue du 1er tour des élections départementales de 2015, deux binômes sont en ballotage : Norbert Bouvet et Julie Jean (Union de la Droite, 40,04 %) et Joël Daniel et Marie-Alix Le Comte (FN, 26,24 %). Le taux de participation est de 50,8 % (7 610 votants sur 14 981 inscrits)[7] contre 50,77 % au niveau départemental[8] et 50,17 % au niveau national[9].

Au second tour, Norbert Bouvet et Julie Jean (Union de la Droite) sont élus avec 67,51 % des suffrages exprimés et un taux de participation de 49,86 % (4 462 voix pour 7 469 votants et 14 979 inscrits)[10].

Composition[modifier | modifier le code]

Composition avant 2015[modifier | modifier le code]

Situation de l'ancien territoire du canton dans l'arrondissement de Laval.

Le canton de Meslay-du-Maine comptait 8 430 habitants en 2012 (population municipale et regroupait quatorze communes :

À la suite du redécoupage des cantons pour 2015, toutes les communes sont rattachées à nouveau au canton de Meslay-du-Maine, auquel s'ajoutent les douze communes du canton de Grez-en-Bouère, les neuf du canton de Sainte-Suzanne et trois communes du canton de Montsûrs.

Aucune commune supprimée depuis la création des communes sous la Révolution n'était incluse dans le territoire du canton de Meslay-du-Maine antérieur à 2015[11].

Composition depuis 2015[modifier | modifier le code]

Lors du redécoupage de 2014, le canton de Meslay-du-Maine comprenait trente-huit communes entières[4].

Suite à la fusion, au 1er janvier 2016, de Sainte-Suzanne et de Chammes pour former la commune nouvelle de Sainte-Suzanne-et-Chammes[12], le canton compte désormais trente-sept communes :

Liste des communes du canton
Nom Code
Insee
Intercommunalité Population
(dernière pop. légale)
Meslay-du-Maine
(bureau centralisateur)
53152 CC du Pays de Meslay-Grez 2 908 (2016)
Arquenay 53009 CC du Pays de Meslay-Grez 640 (2016)
Ballée 53017 CC du Pays de Meslay Grez 675 (2015)
Bannes 53019 CC du Pays de Meslay-Grez 123 (2016)
La Bazouge-de-Chemeré 53022 CC du Pays de Meslay-Grez 514 (2016)
Bazougers 53025 CC du Pays de Meslay-Grez 1 119 (2016)
Beaumont-Pied-de-Bœuf 53027 CC du Pays de Meslay-Grez 184 (2016)
Le Bignon-du-Maine 53030 CC du Pays de Meslay-Grez 335 (2016)
Blandouet 53032 CC des Coëvrons 188 (2015)
Bouère 53036 CC du Pays de Meslay-Grez 1 102 (2016)
Bouessay 53037 CC de Sablé-sur-Sarthe 742 (2016)
Le Buret 53046 CC du Pays de Meslay-Grez 309 (2016)
La Chapelle-Rainsouin 53059 CC des Coëvrons 415 (2016)
Chémeré-le-Roi 53067 CC du Pays de Meslay-Grez 406 (2016)
Cossé-en-Champagne 53076 CC du Pays de Meslay-Grez 315 (2016)
La Cropte 53087 CC du Pays de Meslay-Grez 216 (2016)
Épineux-le-Seguin 53095 CC du Pays de Meslay Grez 240 (2015)
Gesnes 53105 CC des Coëvrons 229 (2016)
Grez-en-Bouère 53110 CC du Pays de Meslay-Grez 1 017 (2016)
Maisoncelles-du-Maine 53143 CC du Pays de Meslay-Grez 523 (2016)
Préaux 53184 CC du Pays de Meslay-Grez 167 (2016)
Ruillé-Froid-Fonds 53193 CC du Pays de Meslay-Grez 564 (2016)
Saint-Brice 53203 CC du Pays de Meslay-Grez 529 (2016)
Saint-Céneré 53205 CC des Coëvrons 526 (2015)
Saint-Charles-la-Forêt 53206 CC du Pays de Meslay-Grez 209 (2016)
Saint-Denis-du-Maine 53212 CC du Pays de Meslay-Grez 428 (2016)
Saint-Georges-le-Fléchard 53220 CC des Coëvrons 418 (2016)
Saint-Jean-sur-Erve 53228 CC des Coëvrons 438 (2015)
Saint-Léger 53232 CC des Coëvrons 304 (2016)
Saint-Loup-du-Dorat 53233 CC du Pays de Meslay-Grez 376 (2016)
Saint-Pierre-sur-Erve 53248 CC des Coëvrons 141 (2016)
Sainte-Suzanne-et-Chammes 53255 CC des Coëvrons 1 314 (2016)
Saulges 53257 CC des Coëvrons 313 (2016)
Thorigné-en-Charnie 53264 CC des Coëvrons 196 (2016)
Torcé-Viviers-en-Charnie 53265 CC des Coëvrons 756 (2016)
Vaiges 53267 CC des Coëvrons 1 160 (2016)
Villiers-Charlemagne 53273 CC du Pays de Meslay-Grez 1 135 (2016)

Démographie[modifier | modifier le code]

           Évolution de la population (ancien territoire)  [modifier]
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2012
7 5156 9436 4206 5616 8167 2917 9318 3498 430
(Sources : Base Insee, population sans doubles comptes à partir de 1962[13] puis population municipale à partir de 2006[14])
Histogramme de l'évolution démographique


En 2016, le canton comptait 21 127 habitants[Note 1].

Évolution de la population (nouveau territoire)  [ modifier ]
2015 2016
21 17921 127
(Sources : Base Insee, population municipale à partir de 2015[15].)


Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Louis Marie Prudhomme, Dictionnaire géographique et méthodique de la République française en 120 départements, volume 1, Paris, Louis Marie Prudhomme, , 673 p. (lire en ligne)
  • Bernard Gaudillère, Atlas historique des circonscriptions électorales françaises, Genève, Librairie Droz SA, , 839 p. (ISBN 2600000658, lire en ligne)
  • Claude Motte,Isabelle Séguy,Christine Théré, Communes d'hier, communes d'aujourd'hui : les communes de la France, Paris, Ined, , 407 p. (ISBN 9 782733 210284).

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Louis Marie Prudhomme (1798), p. 178
  2. Notice communale de Meslay-du-Maine sur le site de l'EHESS.
  3. Bernard Gaudillère (1995), p. 807.
  4. a b et c Décret no 2014-209 du 21 février 2014 portant délimitation des cantons dans le département de la Mayenne.
  5. https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k6439936h/f2.item.r=canton.zoom
  6. https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k96158886/f3.item.zoom
  7. « Résultats du premier tour pour le canton de Meslay-du-Maine », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 27 mars 2015)
  8. « Résultats du premier tour pour le département de la Mayenne », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 27 mars 2015)
  9. « Résultats du 1er tour pour la France entière », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 23 mars 2015)
  10. « Résultats du second tour pour le canton de Meslay-du-Maine », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 1er avril 2015)
  11. EHESS : Des villages Cassini aux communes d'aujourd'hui (fiches des quatorze communes du canton)
  12. « Arrêté préfectoral du 10 octobre 2015 portant création de la commune nouvelle de Sainte-Suzanne-et-Chammes », Recueil des actes administratifs de la Mayenne,‎ (lire en ligne [PDF]).
  13. Structure de la population du canton de 1968 à l'année de la dernière population légale connue
  14. Fiches Insee - Populations légales du canton pour les années 2006, 2012
  15. Fiches Insee - Populations légales du canton pour les années 2015 et 2016.