Famille de Montalembert

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

de Montalembert
Image illustrative de l’article Famille de Montalembert
Armes

Blasonnement D'argent, à la croix ancrée de sable
Branches Essé
Vaux
Cers
Période XIVe siècle - XXIe siècle
Pays ou province d’origine drapeau de l'Angoumois Angoumois
Demeures Château de Brigode
Château Montalembert
Château d'Épanvilliers
Château de Lassay
Château d’Aubigny
Château de Hauterive
Charges Pair de France
Ambassadeur
Maire
Député
Fonctions militaires Lieutenant général
Gouverneur
Maréchal de camp
Fonctions ecclésiastiques Évêque de Montauban
Récompenses militaires Ordre de Saint-Louis
Preuves de noblesse
Admis aux honneurs de la Cour Oui

La famille de Montalembert est une famille subsistante de la noblesse française, d'extraction chevaleresque, originaire d'Angoumois. Elle forma de nombreuses branches, dont certaines se développèrent en Saintonge, en Poitou, et en Guyenne. Seules subsistent aujourd'hui les branches d'Essé et de Cers.

Histoire[modifier | modifier le code]

La famille de Montalembert (latin : Aramberti) tire son nom de l'ancien château de Montalembert, en Angoumois[1].

Sa filiation est suivie depuis 1317[2]. Elle fut admise cinq fois aux honneurs de la Cour.

Elle compta parmi ses membres des hommes politiques aux XIXe et XXe siècles.

Personnalités[modifier | modifier le code]

Galerie de portraits[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Châteaux et demeures[modifier | modifier le code]

Titres[modifier | modifier le code]

Armes[modifier | modifier le code]

Blason Blasonnement :
D'argent, à la croix ancrée de sable[2]

Alliances[modifier | modifier le code]

La famille de Montalembert est notamment alliée aux familles de La Rochefoucauld, de Commarque, de Touchebœuf, Murat, de Gaulle, Boscal de Réals, de Tryon, du Plessis-Richelieu, de Saint-Exupéry, La Roche-Aymon, du Puy du Fou, de Mérode, de Meaux, de Rochechouart, d'Ursel, Lefèvre d'Ormesson, Bidé de Maurville, de Cacqueray, de Pierre de Bernis-Calvière, Le Gardeur de Tilly, du Passage, Thibaut de La Rochethulon, Drevon, Delamarre de Monchaux, Galitzine, Julien-Laferrière, Tyrel de Poix, Balsan...

Références[modifier | modifier le code]

  1. Histoire Passion, « Généalogie de la famille de Montalembert », (consulté le 29 juillet 2012)
  2. a b et c Régis Valette, Catalogue de la noblesse française au XXIe siècle, Paris, Éditions Robert Laffont, , 414 p. (ISBN 978-2-221-10875-8)
  3. Comité de quartier du Vieil Angoulême, « Hôtel Montalembert », (consulté le 9 août 2014)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Georges Martin, Histoire et généalogie de la Maison de Montalembert, La Ricamarie, 1988, 259 p.
  • David Bellamy, Geoffroy de Montalembert (1898-1993) : Un aristocrate en République, PU Rennes, 2006, 340 p.
  • Madeleine Lassère, Montalembert : Dieu, l'amour et la liberté, L'Harmattan, 2009, 420 p.
  • Marguerite Castillon du Perron, Montalembert et l'Europe de son temps, François-Xavier de Guibert, 2009, 666 p.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]