Canton de Liffré

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Canton de Liffré
Canton de Liffré
Situation du canton de Liffré dans le département d'Ille-et-Vilaine.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Bretagne
Département Ille-et-Vilaine
Arrondissement(s) Rennes
Bureau centralisateur Liffré
Conseillers
départementaux

Mandat
Isabelle Courtigné
Jean-Michel Le Guennec
2021-2028
Code canton 35 13
Histoire de la division
Création 15 février 1790[1]
Modifications 1 : 1801[2],[3]
2 : 22 mars 2015
Démographie
Population 36 067 hab. (2019)
Densité 170 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 12′ 49″ nord, 1° 30′ 29″ ouest
Altitude Min. 27 m
Max. 125 m
Superficie 212,60 km2
Subdivisions
Communes 9

Le canton de Liffré est une circonscription électorale française située dans le département d'Ille-et-Vilaine et la région Bretagne.

Représentation[modifier | modifier le code]

Conseillers d'arrondissement (de 1833 à 1940)[modifier | modifier le code]

Liste des conseillers d'arrondissement successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1833   Yves Julien Guyot   Juge de paix et avocat à Liffré
1907 1910 Jean-Marie Pavy RG Agriculteur, maire de La Bouëxière
1911 1925 Charles Gesbert RG Marchand de bestiaux, conseiller municipal de La Bouëxière
1925 1937 Victor Besneux[4] Radical Horloger, maire de Liffré, président du conseil d'arrondissement (1931-1937)
1937 1940 Philibert de Parthenay Républicain
indépendant
Notaire, maire d'Ercé-près-Liffré
1940       Les conseils d'arrondissement ont été suspendus par la loi du et n'ont jamais été réactivés
Les données manquantes sont à compléter.

Conseillers généraux de 1833 à 2015[modifier | modifier le code]

De 1833 à 1848, il y eut un seul élu pour les cantons de Châteaugiron et de Liffré[5] :

  • Jean-Baptiste Mancel, élu le  ;
  • Paul-Charles Hardouin, maire de Noyal-sur-Vilaine, le .
Liste des conseillers généraux
Période Identité Étiquette Qualité
1833 1837 Jean-Baptiste Mancel   Ancien conseiller de préfecture, à Rennes
1837 1848 Paul-Charles Hardouin   Propriétaire, maire de Noyal-sur-Vilaine
1848 1880 François-Julien Lefas[6] Républicain Avocat à Rennes, maire d'Ercé-près-Liffré
1880 1899
(décès)[7]
Eugène Mathieu Gréset[8] Républicain Ancien chef d'escadron d'artillerie
1900 1901 François-Julien Lefas Républicain Maire d'Ercé-près-Liffré
1901 1908
(décès)[9]
François Marie,
dit Francis Guézille
Républicain Négociant en épicerie
Maire de Liffré (?-1908)
1908[10] 1910 Jules Delalande RG Notaire à Liffré
1910 1911
(décès)
Jean-Marie Pavy père
(1845-1911)
RG Négociant, agriculteur
Maire de La Bouëxière (1895-1911)
Conseiller d'arrondissement (1907-1910)
1911 1922 Jules Delalande RG Notaire à Liffré
1922 1940 Jean-Marie Pavy fils
(1877-1962)
URD Négociant, agriculteur
Maire de La Bouëxière (1911-1962)
Nommé conseiller départemental en 1943[11]
1945 1961 Jean-Marie Pavy fils[12]
(1877-1962)
(Républicain démocrate)
RPF puis DVD
Négociant
Maire de La Bouëxière (1911-1962)
1961 1965
(décès)
Jean Vincent
(1903-1965)
UNR Agriculteur
Maire de Liffré (1947-1965)
1965 1979 Jean Pavy
(1922-1988)
CNIP Entrepreneur
Maire de La Bouëxière (1962-1971)
1979 1992 Clément Théaudin PS Directeur d'école
Député d'Ille-et-Vilaine (1981-1988)
Maire de Liffré (1983-2008)
1992 1998 Francis Havard UDF-CDS
puis FD
Directeur de centre social
Maire-adjoint (1989-2001) puis maire (2001-2008) de La Bouëxière
Suppléant de la députée Marie-Thérèse Boisseau (1993-2002)
1998 2015 Clément Théaudin PS Député d'Ille-et-Vilaine (1981-1988)
Maire de Liffré (1983-2008)

Représentation à partir de 2015[modifier | modifier le code]

Conseillers départementaux
Période élective Mandat Identité Nuance Qualité
2015 2021 2015 2021 Isabelle Courtigné   PS Mère au foyer
Maire de Dourdain (depuis 2020)
2015 2021 Bernard Marquet   PS Cadre
Conseiller municipal d'Acigné (2014-2020)
2021 2028[Note 1] 2021 en cours Isabelle Courtigné   PS Maire de Dourdain (depuis 2020)
2021 en cours Jean-Michel Le Guennec   PS Ancien directeur régional de France-Télévisions
Conseiller municipal (opposition) de Thorigné-Fouillard

Résultats détaillés[modifier | modifier le code]

Élections de mars 2015[modifier | modifier le code]

À l'issue du 1er tour des élections départementales de 2015, deux binômes sont en ballottage : Isabelle Courtigné et Bernard Marquet (PS, 36,44 %) et Nathalie Davault et Hervé Picard (Union de la Droite, 24,14 %). Le taux de participation est de 53,58 % (13 159 votants sur 24 559 inscrits)[14] contre 50,9 % au niveau départemental[15] et 50,17 % au niveau national[16].

Au second tour, Isabelle Courtigné et Bernard Marquet (PS) sont élus avec 58,86 % des suffrages exprimés et un taux de participation de 50,56 % (6 698 voix pour 12 418 votants et 24 559 inscrits)[17].

Élections de juin 2021[modifier | modifier le code]

Le premier tour des élections départementales de 2021 est marqué par un très faible taux de participation (33,26 % au niveau national)[18]. Dans le canton de Liffré, ce taux de participation est de 39,1 % (10 540 votants sur 26 957 inscrits)[19] contre 34,85 % au niveau départemental[20]. À l'issue de ce premier tour, deux binômes sont en ballottage : Isabelle Courtigné et Jean-Michel Le Guennec (PS, 56,21 %) et Gaël Lefeuvre et Aude Maheo (binôme écologiste, 31,38 %)[19].

Le second tour des élections est marqué une nouvelle fois par une abstention massive équivalente au premier tour. Les taux de participation sont de 34,36 % au niveau national[21], 34,98 % dans le département[20] et 36,44 % dans le canton de Liffré[19]. Isabelle Courtigné et Jean-Michel Le Guennec (PS) sont élus avec 100 % des suffrages exprimés (7 483 voix pour 9 826 votants et 26 965 inscrits)[19],[22],[23].

Composition[modifier | modifier le code]

Composition avant 2015[modifier | modifier le code]

Le canton de Liffré regroupait huit communes.


Liste des communes du canton avant le redécoupage de 2014
Nom Code
Insee
Code
postal
Superficie
(km2)
Population
(dernière pop. légale)
Densité
(hab./km2)
Liffré
(chef-lieu)
35152 35340 66,86 7 041 (2012) 105


La Bouëxière 35031 35340 49,68 3 983 (2012) 80
Chasné-sur-Illet 35067 35250 9,47 1 476 (2012) 156
Dourdain 35101 35450 13,80 1 087 (2012) 79
Ercé-près-Liffré 35107 35340 15,78 1 759 (2012) 111
Livré-sur-Changeon 35154 35450 26,37 1 674 (2012) 63
Saint-Sulpice-la-Forêt 35315 35250 6,72 1 427 (2012) 212
Thorigné-Fouillard 35334 35235 13,58 7 526 (2012) 554

Le territoire cantonal n'incluait aucune commune supprimée après 1795 dans son territoire antérieur à 2015[24].

Composition depuis 2015[modifier | modifier le code]

Depuis les élections départementales de 2015, le canton de Liffré regroupe neuf communes entières[25].

Liste des 9 communes du canton de Liffré au
Nom Code
Insee
Intercommunalité Superficie
(km2)
Population
(dernière pop. légale)
Densité
(hab./km2)
Modifier
Liffré
(bureau centralisateur)
35152 CC Liffré-Cormier Communauté 66,86 7 949 (2019) 119 modifier les donnéesmodifier les données
Acigné 35001 Rennes Métropole 29,55 6 834 (2019) 231 modifier les donnéesmodifier les données
La Bouëxière 35031 CC Liffré-Cormier Communauté 49,68 4 526 (2019) 91 modifier les donnéesmodifier les données
Brécé 35039 Rennes Métropole 7,16 2 059 (2019) 288 modifier les donnéesmodifier les données
Chasné-sur-Illet 35067 CC Liffré-Cormier Communauté 9,47 1 598 (2019) 169 modifier les donnéesmodifier les données
Dourdain 35101 CC Liffré-Cormier Communauté 13,80 1 195 (2019) 87 modifier les donnéesmodifier les données
Ercé-près-Liffré 35107 CC Liffré-Cormier Communauté 15,78 1 949 (2019) 124 modifier les donnéesmodifier les données
Saint-Sulpice-la-Forêt 35315 Rennes Métropole 6,72 1 382 (2019) 206 modifier les donnéesmodifier les données
Thorigné-Fouillard 35334 Rennes Métropole 13,58 8 575 (2019) 631 modifier les donnéesmodifier les données
Canton de Liffré 3513 212,60 36 067 (2019) 170 modifier les données

Démographie[modifier | modifier le code]

Démographie avant 2015[modifier | modifier le code]

           Évolution de la population  [modifier]
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2012
8 2818 53710 89914 72218 71322 23524 31925 36025 973
(Sources : Base Insee, population sans doubles comptes à partir de 1962[26] puis population municipale à partir de 2006[27])
Histogramme de l'évolution démographique

Démographie depuis 2015[modifier | modifier le code]

En 2019, le canton comptait 36 067 habitants[Note 2], en augmentation de 8,81 % par rapport à 2013 (Ille-et-Vilaine : +5,84 %, France hors Mayotte : +2,17 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
2013 2018 2019
33 14735 65536 067
(Sources : Base Insee, population municipale à partir de 2013[28].)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Louis Marie Prudhomme, Dictionnaire géographique et méthodique de la République française en 120 départements, volume 1, Paris, Louis Marie Prudhomme, , 673 p. (BNF 33347516, lire en ligne).
  • Bernard Gaudillère, Atlas historique des circonscriptions électorales françaises, Genève, Librairie Droz SA, , 839 p. (ISBN 2600000658, lire en ligne).

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Pour éviter une trop forte concentration des scrutins, la loi du 22 février 2021 a reporté les élections régionales et départementales de juin 2027 à mars 2028[13].
  2. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2022, millésimée 2019, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2021, date de référence statistique : 1er janvier 2019.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Louis Marie Prudhomme (1798), p. 182
  2. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, « Notice communale : Liffré », sur ehess.fr, École des hautes études en sciences sociales (consulté le ).
  3. Bernard Gaudillère (1995), p. 798.
  4. « Ministère de la culture - Base Léonore », sur www2.culture.gouv.fr (consulté le ).
  5. « Collection complète des lois, décrets, ordonnances, réglements, et avis du Conseil d'Etat / J. B. Duvergier » Accès libre, sur Gallica, (consulté le ).
  6. « Ministère de la culture - Base Léonore », sur culture.gouv.fr (consulté le ).

  7. (démission)
  8. « Ministère de la culture - Base Léonore », sur culture.gouv.fr (consulté le ).
  9. « Journal officiel de la République française. Lois et décrets » Accès libre, sur Gallica, (consulté le ).
  10. « Journal officiel de la République française. Lois et décrets » Accès libre, sur Gallica, (consulté le ).
  11. « Journal officiel de la République française. Lois et décrets » Accès libre, sur Gallica, (consulté le ).
  12. « Les élections cantonales en Ille-et-Vilaine », Ouest-France, no 344,‎ , p. 2
  13. Loi du 22 février 2021 portant report, de mars à juin 2021, du renouvellement général des conseils départementaux, des conseils régionaux et des assemblées de Corse, de Guyane et de Martinique.
  14. « Résultats du premier tour pour le canton de Liffré », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le )
  15. « Résultats du premier tour pour le département d'Ille-et-Vilaine », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le )
  16. « Résultats du 1er tour pour la France entière », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le )
  17. « Résultats du second tour pour le canton de Liffré », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le )
  18. Erwan Alix, « CARTES. Abstention record : où a-t-on le moins voté aux élections régionales et départementales ? », sur www.ouest-france.fr, (consulté le )
  19. a b c et d « Résultats pour le canton de Liffré », sur elections.interieur.gouv.fr (consulté le )
  20. a et b « Résultats pour le département d'Ille-et-Vilaine », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le )
  21. « Taux de participation définitifs au second tour : élections des 20 et 27 juin 2021 », sur www.interieur.gouv.fr, (consulté le )
  22. « Professions de foi des binômes en lice au premier tour des élections départementales de 2021 dans le canton de Liffré. », sur programme-candidats.interieur.gouv.fr (consulté le )
  23. « Professions de foi des binômes en lice au second tour des élections départementales de 2021 dans le canton de Liffré. », sur programme-candidats.interieur.gouv.fr (consulté le )
  24. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, « Requête administration : fiches des huit communes du canton », sur ehess.fr, École des hautes études en sciences sociales (consulté le ).
  25. Décret no 2014-177 du 18 février 2014 portant délimitation des cantons dans le département d'Ille-et-Vilaine.
  26. Structure de la population du canton de 1968 à l'année de la dernière population légale connue
  27. Fiches Insee - Populations légales du canton pour les années 2006, 2011, 2012
  28. Fiches Insee - Populations légales du canton pour les années 2013, 2014, 2015, 2016, 2017, 2018 et 2019.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]